[LE FOCUS DE LA SEMAINE] – Loi Travail: est-on à l’aube de profonds changements? C’était au Business Club (podcast)

Publié le Mis à jour le

Dans le Business Club de France – Uniquement sur BFM Radio! 

Logo-BFMBusiness-sans-contourloi-travail-2016

 

 

 

→ Diffusion : samedi 2 septembre 2017 à 7h et dimanche 3 septembre à 15h


TALK 1: LILO reverse 50% du CA généré par les liens sponsorisés à des projets solidaires

FOCUS DE LA SEMAINE: Tout, tout, tout sur la Loi Travail

TALK 2: CRYOLOG invente la pastille-date limite de consommation: vert, on mange, rouge, on jette! 

TALK 3: JOUÉCLUB a 65 ans et recrute 1000 personnes pour la période des fêtes

TALK 4: SAMBOAT : 12 000 bateaux à moteur et voiliers à louer partout dans le monde

 


C’EST NOUVEAU DANS LE BUSINESS CLUB DE FRANCE :

LE FOCUS DE LA SEMAINE


(Ré)écouter et télécharger cet entretien:

Beaucoup d’informations ces derniers jours sur les ordonnances de la Loi Travail, faisons le point sur les changements à venir. Elle entrera en vigueur fin septembre. Sommes-nous à l’aube de profonds changement? Les PME vont-elles vraiment bénéficier de cette nouvelle loi? 

Notre invité: Jean-Noël Chaintreuil, président de 231E47

Pour en savoir plus sur les ordonnances : Loi Travail 2017

Ce qu’il faut retenir, selon Jean Noel Chaintreuil 

  • Plus de pouvoir pour les employeurs
  • Bouleversement du dialogue social
  • Simplification en cas de licenciement

L’essentiel

  • La ministre du Travail, Muriel Pénicaud veut que «la négociation fixe les règles de fonctionnement dans l’entreprise et dans la branche».
  • Au sein des TPE (les entreprises de moins de 20 salariés), il sera possible de négocier des accords directement avec des salariés non élus ou mandatés
  • Création d’une «rupture conventionnelle collective». Aujourd’hui, seules les ruptures conventionnelles individuelles sont possibles.
  • Les indemnités de licenciement prud’homales seront plafonnées. En cas de licenciement abusif, le salarié ne pourra pas se voir attribuer plus de 3 mois de salaire jusqu’à deux ans d’ancienneté devant les prud’hommes (jusqu’à 20 mois pour 30 ans d’ancienneté). Les indemnités légales sont elle portées à 1/4 de mois de salaire par année d’ancienneté (contre 1/5 aujourd’hui).
  • «Le passage aux accords majoritaires» sera «anticipé» sur tous les sujets «au plus tard au 1er mai 2018» au lieu du 1er septembre 2019.
  • Les instances du personnel (DP, CE, CHSCT) seront également fusionnées en un «conseil social et économique».

N’hésitez pas à réagir ! 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s