Vision artificielle : la première caméra qui fonctionne comme une rétine humaine … C’était au Business Club (podcast)

Publié le Mis à jour le

chronocamDans le  Business Club de France Logo-BFMBusiness-sans-contour

Uniquement sur BFM Business Radio 

Diffusion : samedi 3/12/16 à 7h et dimanche 4/12/16 à 16h


SOMMAIRE

Talk 1 : ChronoCam : le premier capteur d’images neuromorphique 

Talk 2 : Le marché de la Thalasso surfe sur le succès 

Talk 3 : Shapr : la nouvelle appli sociale pro 

Talk 4 : La médiation des entreprises et les tribunaux de commerce 


TALK 1 :

CHRONOCAM INVENTE LE CAPTEUR D’IMAGES QUI FONCTIONNE COMME LA RÉTINE HUMAINE. AVEC LUCA VERRE 

Ecouter ou réécouter l’émission :


→Qu’est qu’un capteur d’images neuromorphique ?

luca-verre
Luca Verre

C’est un capteur (ou caméra) un peu particulier.  Leur innovation combine deux composants : un capteur d’image, qui imite l’œil humain, et un algorithme de traitement, qui s’inspire du cerveau humain. 

« Notre capteur fonctionne comme une rétine artificielle avec des pixels autonomes qui réagissent à la milliseconde indépendamment les uns des autres, explique Luca Verre, PDG-fondateur à l’usine nouvelle. Il capte et transmet uniquement les changements d’évènements de la scène, et non toute la scène comme le font les capteurs d’image traditionnels. »

→À quoi ça sert ?

En réalité, avant même la création de Chronocam, une caméra basée sur la technologie CCAM (Eye)oT avait été développée dans le cadre d’une collaboration entre l’Institut de la vision de l’UPMC et la société Pixium Vision. Et ce pour une application bien spécifique : les systèmes de restauration de la vision pour les personnes atteintes de cécité. « En fait, Chronocam a été fondé pour porter la technologie vers d’autres types d’applications », révèle Luca Verre.  Article complet ICI

Et parmi les autres applications : les voitures autonomes ! Renault-Nissan, en plus d’investir dans l’entreprise, a signé un accord de partenariat.

Le constructeur automobile mise sur la technologie de rupture de la start-up pour accélérer le développement de véhicules à conduite assistée ou autonome. Commercialisation dans l’automobile en 2020. 

→Une levée de fond de 15 millions de dollars

Chronocam annonce avoir bouclé un tour de table de 15 millions de dollars pour accélérer la production de sa technologie de vision artificielle à destination des objets et des machines.

Grâce à cette augmentation de capital, la jeune pousse va pouvoir recruter de nouveaux experts et muscler sa R&D. La jeune pousse compte aussi accélérer le développement de ses produits ainsi que la mise sur le marché de sa technologie de détection et de traitement de vision artificielle. Chronocam souhaite également étendre son activité sur des marchés internationaux, aux États-Unis et en Asie notamment.

Chronocam compte aujourd’hui 25 personnes et prévoit de passer à 50 personnes dans un an et ouvrir en 2017 un bureau en Californie. Luca Verre la voit devenir à l’horizon 2020 une société de 150 à 200 personnes et d’un chiffre d’affaires de plusieurs dizaines de millions d’euros.

→Explication en vidéo et en anglais

« La création de Chronocam est l’aboutissement de 15 ans d’incubation dans plusieurs centres de recherche et développement en Europe, et notamment à l’Institut de la vision de l’université Pierre et Marie Curie (UPMC) et à l’Austrian Institute of Technology (AIT) », rappelle Luca Verre, cofondateur et CEO de la start-up parisienne. De fait, parmi les autres cofondateurs de l’entreprise figurent Christoph Posch et Ryad Benosman, professeurs à l’UPMC, codirigeants du groupe Vision and Natural Computing de l’Institut de la vision et respectivement directeur technique (CTO) et conseiller scientifique (CSO) de Chronocam. L’équipe à la tête de la jeune pousse est complétée par Bernard Gilly, célèbre entrepreneur en série du domaine des biotechnologies.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s