L’essentiel de l’émission des 29 & 30 oct, avec FullSix, I-Tomb, PFG et Mauna Kea

Nouveauté : écoutez l’émission :
http://www.bfmbusiness.com/podcasts/telecharger/31-10-2011/BFM-Business-Club-de-France---29/10

 
 
 

I-TOMB

Avec: Jacques Mechelany, président
Siège social : Palo Alto (California)
Création en septembre 2011

2 concepts :
http://www.i-tomb.net est « Le Cimetière Virtuel Mondial ».

Ce site Internet, sans publicité, permet aux gens de créer des mémoriaux virtuels pour leurs amis ou les personnes qui leur sont chères et ont disparu. « I-Tomb » est un mémorial multimédia qui réunit photos, vidéos, écrits, musique et documents qui illustrent la vie de la personne décédée, en révélant aux générations suivantes qui elle était, ce à quoi elle croyait, et à quoi ressemblait le monde dans lequel elle vivait.

« I-Tombs » peut être consulté par les amis, la famille, et même par un large public, à partir de n’importe quel endroit, à tout moment, pour se remémorer, partager ou raconter aux nouvelles générations les tranches de vie de leurs ancêtres. Les personnes consultant « Le Cimetière Virtuel Mondial » peuvent aussi y déposer des hommages audiovisuels, allumer des bougies, déposer des fleurs ou faire brûler de l’encens dans les tombes qu’ils visitent.
La gestion et la surveillance de « I-Tombs » sont assurées par les descendants des personnes décédées pour préserver la mémoire des ancêtres et des êtres chers qui ont disparu. Toutes les informations « I-Tombs » sont stockées de manière sécurisée en ligne au sein du « Cimetière Virtuel Mondial » au même titre que d’autres « I-Tombs » créées par d’autres au niveau mondial.

http://www.i-memorial.com est le site Internet qui permet aux vivants de concevoir leur propre mémorial virtuel, de déposer des messages posthumes et de mettre de l’ordre dans leurs affaires, pour le jour où ils disparaîtront.

Trois espaces de stockage sécurisés :
• Mon Mémorial, là où tout individu peut se servir de textes, messages audio et vidéo, pour raconter sa vie, livrer son témoignage. Cela deviendra sa I-Tomb et sera inscrit sur http://www.i-tomb.net, « Le Cimetière Virtuel Mondial », le jour où il quittera ce monde. L’information sera conservée pour de nombreuses générations et demeurera accessible, mondialement, au travers de toute connexion Internet.
• Mes Messages, où les utilisateurs peuvent déposer des messages posthumes à l’intention de leur famille, de leurs amis et de leurs collègues. L’accès à ces messages est réservé uniquement, après disparition de l’intéressé, aux personnes qui ont été désignées et sont en mesure de répondre à des questions liées à la sécurité. Les messages personnels peuvent être transmis à des périodes de publication différées spécifiques, telles le 21ème anniversaire du fils, et peuvent renfermer des informations que l’intéressé souhaite transmettre en toute sécurité.
• Mes Dernières Volontés, où les utilisateurs peuvent faire part de leurs souhaits ; à savoir comment et où ils veulent être enterrés ou incinérés, la musique qui devra être jouée lors de leurs funérailles, et l’endroit où d’importants documents, imprimés ou numérisés, tels que polices d’assurance ou dossiers d’investissement se trouvent, ainsi que l’endroit où sont enregistrés les mots de passe d’accès aux comptes personnels, financiers, professionnels et réseaux sociaux. Les dernières volontés sont transmises aux personnes aimées et à leurs proches dès le décès.
En complément de ce qui précède, « i-memorial.com » propose un coffre numérique appelé « Safe Box » pour stocker et retrouver facilement des documents importants et confidentiels tout au long d’une vie.

Tout le contenu de http://www.i-memorial.com et de http://www.i-tomb.net est crypté en toute sécurité et stocké de manière fiable en Suisse, un pays qui a été choisi en raison de sa neutralité, de sa sécurité et de sa stabilité reconnues au plan international.

SAFE HOST, le partenaire stratégique d’« I-Postmortem », est une société leader Suisse de stockage sécurisé de données qui compte, parmi ses clients, certaines des plus grosses banques et groupes de télécommunications et Internet dans le monde.

Modèle économique

Contrairement aux livres d’or en ligne des pompes funèbres et autres sites de souvenir, http://www.i-memorial.com et http://www.i-tomb.net ont été conçus pour être permanents. Le modèle professionnel « I-Postmortem » ne s’appuie pas sur la publicité, la vente de bases de données ou sur des revenus dérivés. Les créateurs des comptes « I-Tombs » et « I-Memorial» payent une redevance annuelle pour utiliser le service : 50$ US pour chaque Compte individuel « I-Tomb » et une redevance annuelle de 120$ US pour chaque Compte individuel « I-Memorial ».

Marchés visés
Adultes âgés de 40 à 65 ans
Avec enfants
Professionnels, col blanc, avec niveau d’éducation élevé
Maîtrise de l’informatique – utilisation journalière d’ordinateurs/d’Internet
Quartile supérieur en termes de revenus et de richesse
Urbanisés
Mobiles / Nomades

http://www.marketwire.com/press-release/une-start-up-basee-palo-alto-lance-le-cimetiere-virtuel-mondial-pour-changer-jamais-1560076.htm

DOSSIER

PFG Pompes Funèbres Générales
Avec: Jean Ruellan, Directeur de la Communication des Pompes Funèbres Générales.

PORTRAIT de PFG
Année de création: 1844
Activité: Premier réseau de services funéraires français
3 pôles: Service funéraire / Prévoyance funéraire / Industrie
1000 agences
123 000 obsèques organisées chaque année
Effectifs: 6 000
CA : 503 millions d’€ en 2010
Le groupe OFG comprend PFG, Roblot, Henri de Borniol et quelques autres marques locales.

Contexte du marché

- Vieillissement de la population: les projections de l’INSEE concernant l’évolution de la population sont éloquentes : le nombre de personnes de plus de 60 ans doublera et celui des décès passera de 530 000 en 2005 à 770 000 en 2049 soit une augmentation de 45 %.

- Longtemps l’activité funéraire était le monopole des communes qui confiaient l’exécution du service des inhumations à PFG. Depuis la loi Sueur du 8 janvier 1993, entrée en application en 1998, l’activité funéraire est désormais contrôlée par le marché, et PFG a perdu le monopole.

Solution
• Mettre l’accent sur les services offerts
• Mais surtout, le créneau de la prévoyance obsèques, un contrat qui permet à tout un chacun de préfinancer et ordonnancer ses propres funérailles ne date pas d’hier. Mais la pratique est en restée longtemps confidentielle.

Source: http://www.lsa-conso.fr/le-marche-funeraire-contraint-de-se-structurer,98125

- Déchristianisation: demande croissante de cérémonies civiles et de personnalisation.

Chiffres extraits de l’étude IFOP commandée par PFG
• 75% des personnes interrogées pensent qu’on parle plus facilement de la mort
• 88% que c’est une bonne chose
• 53% souhaitent être crématisés
• 58 % des Français décèdent en institution

Historique de PFG
1844 Création de l’entreprise générale des pompes funèbres, chargée de l’exécution du service des inhumations

1904 Laïcisation du service des Pompes Funèbres
1930 230 succursales
1979 Lyonnaise des Eaux devient le principal actionnaire
1995 Rachat par Service Corporation International, leader américain de services funèbres
2006 Naissance d’OGF Courtage
2004 et 2007 Opérations de recomposition du capital

Métiers

Service funéraire (pompes funèbres, marbrerie, crémation)

- Ils gèrent 380 maisons funéraires (ou funérariums ou athanées)
– 1er gestionnaire français de crématoriums (45 établissements sur les 134 en France).
– Marbrerie: vente et pose de monuments funéraires

Prévoyance
D’après un sondage IFOP réalisé en octobre 2003, 81% des Français sont favorables à l’idée d’organiser leurs obsèques de leur vivant.
Pourquoi:
• supprimer soucis d’organisation à l’avance
• et les soucis financiers

Industrie
– 1er producteur européen de cercueils en bois massif (en 2010 : 135 000 cercueils).
– 2 usines : Jussey (Haute-Saône) et Reyrieux (Ain)
– Plus de 230 collaborateurs spécialisés dans les métiers du bois.

- Le Service Rapatriement et Transports internationaux d’OGF effectue près de 3000 opérations par an, à la demande des ambassades et consulats du monde entier mais également par ses accords avec de nombreux assisteurs.
Le véritable coût des obsèques

PRIX CHEZ PFG : de 1995 à 6100 (Prestige) euros

Dans l’opinion générale, les obsèques coûtent cher, trop cher et sont souvent synonymes d’arnaques. Mais connaît-on réellement le coût que représentent des obsèques. Quelle est la répartition des charges?

Pour soulager les familles, le législateur permet le prélèvement sur le compte du défunt de 3 050 € maximum sur demande de la famille (sans que la totalité de cette somme ne puisse échapper à l’actif successoral). Certaines mutuelles ont une prise en charge en cas de décès. Grâce à ces accords, PFG propose aux familles un système de tiers payant où la mutuelle verse directement sa prise en charge à l’agence. PFG propose, pour le règlement du solde, un service financé en 3 ou 4 fois sans frais.

Répartition du prix des obsèques
Masse salariale 38%
Achats des biens et services 18%
Frais généraux 20%
Taxes diverses dont TVA 20%
Bénéfices nets 4%

Les nouveaux comportements des Français

De plus en plus de français s’informent sur Internet, comparent les prix et achètent une prestation obsèques sur le web.

Les demandes de devis pour des prestations d’obsèques parviennent de plus en plus par Internet. PFG gagne aujourd’hui la confiance de plus de 100 familles par mois par le biais de ce nouveau canal. Ce nouveau service qui permet aux français d’avoir des informations rapidement sur les tarifs des obsèques, fait tomber les tabous sur la mort. Les internautes n’hésitent donc plus à comparer les prix et à les négocier.

La prévoyance funéraire
Angle : 81% des français sont favorables à l’idée d’organiser leurs obsèques à l’avance.
Les résultats d’une étude d’août 2010 sur « les Français et la mort », réalisée par l’IFOP pour PFG, indiquent que 81% des français sont favorables à l’idée d’organiser leurs obsèques à l’avance. En 1994, ils n’étaient que 45%. Aujourd’hui, PFG propose 4 formules différentes de contrats obsèques et a signé plus de 23 000 contrats de
prévoyance funéraire en 2010. Une tendance de plus en plus forte chez les Français qui ont envie d’exprimer leurs volontés pour leurs obsèques et qui ne souhaitent pas laisser cette charge financière à leurs proches.
Qu’est ce qu’un contrat obsèques, quelle est la réglementation, quelles sont les tendances des demandes des clients?

PFG a enregistré près de 16 000 contrats en 2010 et en détient plus de 430 000 en portefeuille.

PREMIÈRE MONDIALE

MAUNA KEA TECHNOLOGIES

Avec: Sacha Loiseau polytechnicien, docteur en astrophysique. Il a œuvré pendant plusieurs années au sein du CNES (Centre National d’Etude Spatiales), de l’observatoire de Paris, et du JPL (Jet Propulsion Laboratory) de la NASA en Californie avant de lancer le projet.

Activité : technologies médicales
Date de création : 2000
CA : 4,3 millions d’euros
Effectif : 70
Siège social : Paris
Filiale à Philadelphie
Distributeurs en Europe et en Asie
ACTU : Cotée sur Euronext depuis août 2011

Mauna Kea (Montagne blanche) est un volcan bouclier endormi des États-Unis situé sur l’île d’Hawaï
En médecine, la tendance est à la réduction de l’invasivité et à l’amélioration du diagnostic : Cellvizio répond à ces besoins.
Le but est d’éviter les prélèvements de tissus in vivo.

Mauna Kea est le seul acteur au monde à commercialiser des équipements miniaturisés d’endomicroscopie par minisonde. Le Groupe conçoit, développe et commercialise des solutions d’imagerie innovantes permettant de visualiser directement dans le corps humain les tissus à l’échelle cellulaire et de caractériser des anomalies invisibles à l’œil nu dans plusieurs organes et notamment dans les systèmes gastro-intestinaux et pulmonaires, pour diagnostiquer les cancers.

Son produit phare, le Cellvizio® est le plus petit microscope flexible. Le Cellvizio® est une technologie de rupture qui ouvre une nouvelle ère de l’imagerie médicale et permet un meilleur diagnostic, un gain de temps et des sources d’économie importantes pour toute la chaîne de santé (patients, médecins, établissements de soins et systèmes de santé).

Il a nécessité plus de dix ans de recherche et de développement en France et aux Etats-Unis.

En apportant le microscope dans le patient, au lieu de réaliser un prélèvement (biopsie) du patient à apporter sous un microscope, le Cellvizio® permet de réunir toutes les étapes clés du diagnostic lors
de la procédure d’endoscopie. En effet, pour la première fois, le clinicien dispose en temps réel de l’information cellulaire pertinente pour un diagnostic optimisé : au lieu de fournir à l’anatomopathologiste des biopsies prises à l’aveugle basées uniquement sur une vision macroscopique des tissus (grossissement x4) et de manière souvent aléatoire, l’endoscopiste utilisant le Cellvizio® dispose d’une lecture microscopique (grossissement x1000) immédiate et facile de l’architecture cellulaire des muqueuses in vivo et in situ et améliore ainsi significativement le rendement diagnostique de ses prélèvements.

Il est très utile pour les endroits difficiles d’accès où la biopsie est souvent impossible.

A titre d’exemple, une étude menée sur des patients atteints d’un cancer de l’œsophage a conclu que le recours au Cellvizio®, avait permis de détecter deux fois plus de lésions néoplasiques qu’avec un endoscope standard et que dans 39% des cas, les biopsies auraient pu être évitées.

Ils ont validé l’intérêt clinique en gastroentérologie et pneumologie par 10 000 tests sur des patients.

Bénéfices pour les patients
1. Un diagnostic plus rapide et plus fiable des cancers ;
2. Une information diagnostique en temps réel permettant à la fois d’éviter l’attente
angoissante des résultats de l’anatomopathologiste, et de gagner un temps précieux dans le choix et la mise en œuvre d’un traitement thérapeutique ;
3. Une procédure largement moins invasive que la biopsie ;
4. Une réduction sensible des procédures endoscopiques du fait de la fiabilité optimale du diagnostic (pas de biopsies à répétition) et de la possibilité d’intervenir immédiatement
le cas échéant.

Il est conçu de manière optimale pour s’intégrer très naturellement dans la quasi-totalité des équipements d’endoscopie standard, contrairement aux produits des quelques concurrents qui font la même chose.
Le Groupe propose deux produits : l’un destiné aux laboratoires de recherches sur le petit animal dénommé Cellvizio®-LAB, et celui spécifique aux établissements de soins (hôpitaux et cliniques)
décliné à ce jour en deux versions : l’une destinée aux des pathologies des voies digestives – le Cellvizio®-GI et l’autre, destinée au diagnostic des pathologies respiratoires – le Cellvizio®-Lung.

HISTORIQUE
L’histoire débute au collège, où se rencontrent les deux fondateurs, Sacha Loiseau et Benjamin Abrat. Très vite, ils caressent l’idée de créer leur société. Mais leur parcours commence par les éloigner. Benjamin Abrat fait des études de gestion et un MBA aux Etats-Unis. En 1996, Sacha Loiseau, jeune polytechnicien, achève sa thèse en instrumentation astronomique à l’observatoire de Paris-Meudon sous la direction de Pierre Léna. Il se lance avec ce dernier, Claude Boccara (du laboratoire de biophysique de la vision de l’université Paris-VII) et Jean-François Le Gargasson (ophtalmologiste à l’hôpital Lariboisière et docteur en physique) dans la mise au point d’un outil d’observation de la rétine à partir de technologies – l’optique adaptative et l’interférométrie – développées pour l’astrophysique. Sacha Loiseau y discerne déjà une première idée de création d’entreprise. Parallèlement, Jean-François Le Gargasson conçoit un instrument d’observation pour l’ophtalmologie, qui pourrait se révéler utile à la détection précoce de cancer par voie endoscopique, et fait l’objet d’un dépôt de brevet (Inserm/AP-HP).

CLIENTS

Cellvizio® est installé dans plus de 180 hôpitaux et centres de recherche dans le monde. Le réseau compte à ce jour 26 distributeurs.

FINANCEMENT

Mauna Kea Technologies bénéficie d’un solide financement privé (plus de 30 millions d’euros levés depuis sa création avec des firmes de capital risque prestigieuses, réputées au plan international :
Creadev, Seventure Partners, Psilos Group, Health Evolution Partners et Finadvance) et du soutien des pouvoirs publics avec OSEO, notamment dans le programme OSEO ISI PERSEE dont il est chef de
file avec une aide de 7,6 M€ accordée en 2010. L’entreprise n’est pas encore rentable aujourd’hui.

MARCHÉ

Mauna Kea Technologies dispose des autorisations de commercialisation au Etats-Unis (accord FDA) et en Europe (marquage CE), pour les applications gastro-intestinales et pulmonaires du Cellvizio®. Sur la base de ces deux labels de reconnaissance internationale, Mauna Kea Technologies
a obtenu les autorisations de mise sur le marché dans 41 pays répartis sur différents continents (Amérique du nord, Europe, Asie) alors que d’autres sont en cours sur de nouvelles zones (Brésil, Chine..).

Le prix de vente public d’un Cellvizio® est de 115 000 €

Le marché visé compte plus de 57.000 établissements susceptibles d’adopter le Cellvizio® aux Etats-Unis, en Europe, en Asie et au Brésil étant précisé que chacun est potentiellement à même d’acquérir un ou plusieurs Cellvizio®.

Perspectives : demain, le CellVizio pourra être utilisé en urologie, chirurgie.

About these ads
Publié dans Résumés émissions Business Club de France

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Cet été, Business Club : émissions inédites
L’ÉMISSION SUR BFM
ILS NOUS SUIVENT ET VOUS ?

Bienvenue. Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel. Merci de votre fidélité.

Rejoignez 2 581 autres abonnés

ARCHIVES
POWERED BY
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 2 581 autres abonnés

%d bloggers like this: