vente privée

Mardi bonheur ! 18 avril :)

Publié le

happy_joie_mot.jpg

Un petit récap des bonnes nouvelles de la semaine passée! 

ACTILITY, FUTURE LICORNE FRANÇAISE?
AAEAAQAAAAAAAAyVAAAAJDRmZjJjYzg4LWQzODYtNGU2ZS04OWY5LTQ0MWYxMmFiOWZhNgActility accélère son développement dans les solutions Internet des Objets avec une levée de fonds de 75 millions de dollars
La croissance de la société est centrée sur des solutions d’internet industriel à destination de secteurs clés tels que la logistique, le bâtiment connecté ou l’énergie. Creadev, Bosch et Inmarsat ont rejoint les investisseurs historiques d’Actility, tels que idinvest, Bpifrance, Ginko Ventures, KPN, Orange Digital Ventures, Swisscom et Foxconn. De nouveaux investisseurs stratégiques s’ajouteront à cette levée de fonds sursouscrite ce mois-ci. La levée a été réalisée sans l’intervention de banques.

LE FMI PLUS OPTIMISTE SUR LA CROISSANCE MONDIALE EN 2017
croissance_trt_5L’économie mondiale se porte un peu mieux. , le Fonds monétaire international (FMI) a légèrement revu à la hausse ses prévisions de croissance. Il prévoit une progression de 3,5% pour 2017 alors qu’il tablait sur 3,4% en janvier et octobre derniers.

LA POSTE RACHÈTE L’AGENCE DIGITALE AMETIX

CP-DOCAPOST-Ametix.pngAmetix compte 250 salariés dont un pool d’experts aux profils pointus et aux compétences variées – expertises en data, en webmarketing, en infrastructure, savoir-faire dans les frameworks de développement en vogues – qu’elle dépêche pour des missions ponctuelles. « Nous avons monté en parallèle une activité de conseil pour accompagner nos clients dans l’organisation RH et le recrutement 2.0 », complète Vincent Klingbeil, cofondateur d’Ametix.

Plus d’infos 


 

VENTE PRIVÉE RACHÈTE LE PETIT BALLON 

Le Petit Ballon, l’acteur disruptif du vin en ligne annonce une prise de participation majoritaire de vente-privee. Un rapprochement qui va positionner à terme Le Petit Ballon comme un des leader de la vente de vin sur internet… Voici le tout nouveau site dédié:

Capture d’écran 2017-04-18 à 17.46.57.png


ENTOMO FARM VEUT CRÉER LA PLUS GRANDE USINE D’ÉLEVAGE D’INSECTES DE FRANCE

AAEAAQAAAAAAAAaIAAAAJGYwODQ0OTdiLWI4NmQtNDcxZC1iOTRiLTk5Y2Y2YTMxNTkyZALa société girondine Entomo Farm, dédiée à la production de farines d’insectes, vient de lancer une campagne de crowdfunding sur la plateforme Sowefund. La société, qui prend possession à la fin du mois de son usine de Libourne, a complètement revu sa stratégie après la décision européenne qui s’appliquera en juillet et autorise l’usage des protéines d’insectes dans l’alimentation des poissons d’élevage.

Plus d’infos 

 

 

Publicités

Weezevent: + 40 000 % de croissance sur 5 ans! Dans le Business Club (podcast)

Publié le Mis à jour le

Business Club de France | BFM Business Radio

Diffusé samedi 24/01/2015 à 7h et dimanche 25/01/2015 à 15h

Talk 1 : MENLOOK – mode, média, pub: un groupe diversifié et international 

Talk 2 : WEEZEVENT : croissance foudroyante!

Talk 3 : ARMOR conquiert 3 nouveaux pays et se lance dans le photovoltaïque

Talk 4 : Le rendez-vous avec le Médiateur Inter-Entreprises

_______________________________________

TALK 2 : WEEZEVENT, avec Sébastien Tonglet, cofondateur

Pour écouter, réécouter ou télécharger cet entretien :

[audio http://podcast.bfmbusiness.com/channel151/20150124_club_1.mp3]

weezeventlogoWeezevent est une solution de billetterie en ligne, accessible en self-service, lauréate du Grand-Prix de l’Innovation de la Mairie de Paris. Elle compte déjà plus de 38 000 clients organisateurs d’événements. Depuis son lancement à Dijon en 2008, la start-up a permis d’écouler plus de 10 millions de billets pour des événements de tout type : salons, concerts, soirées, festivals, conférences, courses à pieds… et surtout de toute taille : de quelques participants à plus de 100 000 spectateurs. L’accès au logiciel d’inscription en ligne est gratuit et une commission de 2,5% ttc du prix du billet est prélevée sur chaque ticket électronique. Pour compléter son offre, weezevent.com propose un guichet de vente sur place et des outils d’accueil et de contrôle d’accès iOS. L’entreprise est basée à Dijon, Paris et Montréal.

INFO DERNIÈRE MINUTE: Vente Privée investit dans Weezevent 

granjonVente-privée écoulait déjà des places de concert, mais cette fois-ci, la firme de Jacques-Antoine Granjon se renforce dans le divertissement en investissant dans Weezevent (…) La part prise au capital et le montant de la transaction n’ont pas été communiqués. Le site d’e-commerce avait déjà racheté le Théâtre de la Michodière, mettant ainsi la main sur son activité de coproduction d’événements. « Cette entité vient compléter notre activité dans le secteur du divertissement en proposant aux exploitants de salles et aux producteurs d’événements de tout genre, un écosystème billetterie complet leur permettant d’organiser, de promouvoir et de distribuer leurs produits » explique Thomas Kouck, directeur général de vente-privee entertainment. (Article complet sur Frenchweb)

WEEZEVENT EN CHIFFRES
CA: 41 millions (22 millions en 2013)
Effectif: une trentaine
Ventes dans plus de 10 pays
Début 2015, de nouveaux bureaux à l’étranger seront ouverts et l’effectif devrait être multiplié par 2.

Avec plus de 40 000% de croissance en 5 ans, WEEZEVENT FAIT PARTIE DU FAST 50

Pierre-Henri Deballon et Sébastien Tonglets, fondateurs de Weezevent
Pierre-Henri Deballon et Sébastien Tonglets, fondateurs de Weezevent

Une croissance de 43 202% sur cinq ans. C’est la trajectoire qu’a connu la start-up dijonnaise Weezevent entre 2009 et 2013, période au cours de laquelle son chiffre d’affaires a été multiplié par 430. Elle lui vaut de remporter l’édition 2014 du Fast 50, le concours annuel de Deloitte répertoriant les petites bombes de la tech française, dont le palmarès a été rendu public mardi 25 novembre.

Bien sûr, la progression extravagante de Weezevent a été possible car la société, qui édite une solution logicielle de billetterie en ligne, a seulement été créée en 2008. L’année suivante, les revenus de l’entreprise, cofondée par Pierre-Henri Deballon et Sébastien Tonglet, étaient encore infimes… Mais sa performance n’en est pas moins remarquable. A titre de comparaison, en 2012, le deuxième du Fast 50 n’avait fait que 10.455% de croissance sur cinq ans… Il s’appelait Deezer.

« En à peine un an, nous venons d’écouler autant de billets que depuis le lancement de notre service en 2008. C’est très enthousiasmant ! Ce prix vient récompenser tous les efforts fournis par l’équipe dans le but d’offrir aux organisateurs d’événements la meilleure application permettant de vendre des billets et gérer des inscriptions, que ce soit en ligne ou à l’entrée des manifestations » déclare Pierre-Henri Deballon, CEO de Weezevent.

Depuis le lancement de la solution de billetterie informatisée, 100 000 événements ont été créés sur la plateforme Weezevent. Certains des événements sont d’envergure internationale et regroupent des dizaines de milliers de spectateurs, à l’instar des Rencontres Trans Musicales de Rennes, quand d’autres accueillent des centaines de participants comme les conférences TEDx ou seulement quelques personnes pour des cours ou des ateliers de cuisine par exemple. « Nos clients sont extrêmement divers, de soirées étudiantes au Congrès du Parti socialiste en passant par le Salon du tatouage » (…) (Source: Les Echos)

Coup de gueule de J.A. Granjon sur BFM Business

Publié le Mis à jour le

JAGJacques Antoine Granjon, président fondateur de Vente-privée.com était ce mardi matin (11/12) l’invité de Stéphane Soumier, dans Good Morning Business. L’occasion pour le patron du premier site de vente en ligne de France (1,4 milliard d’euros en 2012 – estimation) de dénoncer l’absence d’harmonisation de la TVA et autres impôts en Europe. « Ce qui complique l’accès à un énorme marché qui est à nos portes ». Il revient aussi sur les aides publiques qu’a obtenu Amazon pour s’installer en France…

Écouter ou réécouter cet entretien.

[audio http://podcast.bfmbusiness.com/channel11/20121211_interview_4.mp3]

Lu dans l’Entreprise

L’optimisation fiscale des acteurs du web agace le gouvernement. Après les perquisitions et redressements du fisc chez Google, Amazon ou encoreFacebook, la ministre déléguée à l’Economie numérique, Fleur Pellerin, a ainsi plaidé pour une accélération de l’harmonisation fiscale en Europe des sites de e-commerce qui s’y implantent, lors d’une visite chez vente-privée.com mardi pour le lancement des achats en ligne de Noël.

« Les taux de TVA différents d’un pays à l’autre créent une concurrence déloyale », a-t-elle déclaré devant des journalistes à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). « Le gouvernement discute avec ses partenaires européens pour accélérer le calendrier. On ne doit pas attendre 2019 (date prévue pour la mise en application de cette harmonisation fiscale) pour que cette concurrence anormale cesse de s’exercer », a-t-elle insisté. « Il n’y a aucune raison pour qu’Amazon (son concurrent américain) paie zéro impôt parce que son siège est au Luxembourg », a renchéri le patron de vente-privée.com, Jacques-Antoine Granjon.

Et si on commençait déjà par la TVA ? L’équipe du Business Club est allé chercher les différents taux de TVA en Europe. Et attention, ces chiffres pourraient encore changer… La photographie (ci-dessous) date du 1er juillet 2012… Mais (voir plus bas) déjà de nouveaux changements. Ces dernières modifications qui en disent long sur une harmonisation qui semble, réellement, totalement impossible…)

Taux de TVA en Europe

En Espagne 

Le principal taux de TVA (taxe sur la valeur ajoutée) en Espagne a été augmenté de trois points, de 18 % à 21 %, depuis le1er septembre.

En France, au 1er janvier 2014 : 

La plupart des taux de TVA devraient être modifiés, selon les mesures annoncées le 6 novembre 2012 dans le cadre du Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l’emploi :

  • le taux réduit de TVA de 5,5% serait abaissé à 5%
  • le taux intermédiaire de 7% serait porté à 10%
  • le taux normal de 19,6% serait augmenté à 20%