roy rené

Les calissons du Roy René: près de 100 ans de gourmandise. C’était au Business Club (podcast)

Publié le Mis à jour le

Dans le prochain Business Club de France : 
Samedi 31/3/18 à 7h – Dimanche 1/4/18 à 15h

⇒ Uniquement sur BFM Business Radio 

 confiserie-du-roy-rene_1.jpg
⇒ PREMIÈRE PARTIE 

TALK 1: Le Roy René, n°1 du calisson d’Aix en France

TALK 2 : Luc Boisnard: les conseils d’un entrepreneur atypique et engagé

⇒ DEUXIÈME PARTIE: CRÉER, REPRENDRE, DÉVELOPPER

⇒ LE RENDEZ-VOUS DU MÉDIATEUR DES ENTREPRISES, avec Pierre Pelouzet


TALK 1: LE ROY RENÉ, avec Laure Pierrisnard, directrice générale

(Ré)écoutez et téléchargez cette interview:

Le Roy René est en France le n°1 du calisson d’Aix. La société a été créée il y a près de 100 ans en provence, pour perpétuer la tradition locale de fabrication de cette petite douceur aux amandes. Depuis sa reprise par Olivier Baussan, le fondateur de L’Occitane, le numéro un du calisson fait évoluer son image et accélère le pas en France comme à l’international. Lorsqu’il entreprend, Olivier Baussan a à coeur de défendre les couleurs de la Provence.

calissons

Pour se différencier de l’offre classique qu’elle propose en grande surface, la maison a créé pour ses boutiques de nouvelles variétés. Baptisés « Calissons d’Exception « , ils associent les goûts comme la framboise et le thé matcha ou la clémentine de Corse et les éclats de cacao. « Ils nous permettent de conquérir de nouveaux palais. Et de renouveler l’intérêt au fil des saisons « , souligne Olivier Baussan.

LES CHIFFRES CLÉS

  • Activité: fabrication de calissons
  • Date de création: 1920
  • Siège social: Aix-en-Provence
  • CA: 13 millions
  • Effectif: 80 salariés permanents, jusqu’à 120 en pleine saison (avant Noel)
  • EPV depuis 2012
  • Olivier Baussan, président – a repris l’entreprise en 2005
  • N°1 du Calisson d’Aix
  • 456 tonnes de Calissons, 62 tonnes de nougat
  • Près de 50 000 000 de calissons par an
  • 7 ouvertures de boutiques depuis Juin 2015
  • 11 boutiques en France
  • 1 boutique à Miami
  • 1 calisson sur 2 vendu dans le monde est un calisson du Roy René

C’EST QUOI UN CALISSON?

calissons boiteUne recette ancestrale, inchangée depuis sa création

À base de melons confits, d’amandes blanchies et d’écorces d’oranges : cette pâte est posée sur une feuille de pain azyme (fécule de pomme de terre et eau) et couverte d’un glaçage (blanc d’œuf et sucre appelé aussi glace royale). À l’aide d’un emporte-pièce, on lui donne la forme effilée d’une amande, avant de la cuire à feu doux. Cette spécialité est préparée avec des ingrédients assez coûteux et sa préparation est longue, ce qui explique son prix de vente relativement élevé.

Dès 2002, le calisson d’Aix-en-Provence bénéficie d’une indication géographique protégée. Pour en bénéficier le calisson doit être produit à Aix d’une part, et respecter la recette (cahier des charges) d’autre part.

Un « Calisson de Provence – Tendre – Recette traditionnelle du calisson d’Aix », ou « Calisson de Provence – Tendre – Grande Tradition », peut être fabriqué partout dans le monde, s’il ne possède pas le logo Indication géographique protégée (IGP). Le fait qu’un calisson soit vendu sur un marché communal au cœur rural de la Provence n’interdit pas qu’il soit fabriqué à Shanghai.

calissons fabrique.jpg

L’ACTUALITÉ DU ROY RENÉ

Nouvelles boutiques : Kiosque à Tel Aviv, ouverture à Washington, ouverture à Lyon au sein de l’hôtel Dieu, ouverture à Dijon, ouverture à Angers, pistes très sérieuses à Dubaï…

L’entreprise se bat pour réhabiliter l’amande provençale. Sous l’impulsion d’Olivier Baussan et de Laure Pierrisnard, directrice générale de la Confiserie, une large campagne d’incitation à la plantation d’amandiers est lancée.

L’envie est simple : redynamiser la production d’amandes en Provence en incitant les cultivateurs à planter de nouveaux hectares d’amandiers, en leur offrant un large débouché local grâce à des contrats d’achats pérennisés.

Comme première pierre à ce vaste projet, 300 amandiers ont été plantés au printemps 2016 sur les 3 hectares qui entourent le site de la confiserie du Roy René. Cette amanderaie donnera une première récolte d’amandes en 2020, et sera à l’origine d’une « cuvée spéciale de calissons » !

LE MUSÉE DU CALISSON

A Aix, dans le musée situé sur le site de la nouvelle fabrique ouverte en 2014, qui dispose de sa boutique, elle prévoit d’ouvrir un café ce printemps. Quant à la fabrique elle-même, on peut y observer la production grâce à des baies vitrées. La maison a bien l’intention de multiplier le nombre de visiteurs du site. Elle en vise 200.000 d’ici à cinq ans, soit 4 fois plus qu’aujourd’hui.

(…) « L’Asie représente aussi l’une des priorités. Certaines des saveurs créées ont été notamment imaginées pour eux comme l’association de la cerise du Lubéron et de la rose de Vence « , note Laure Pierrisnard. Un corner a déjà été ouvert aux Galeries Lafayette à Pékin. « A l’étranger, la Provence est un mot magique, évocateur de qualité et d’art de vivre « , juge Olivier Baussan. Un atout sur lequel la marque compte bien capitaliser.

En savoir plus sur https://www.lesechos.fr/07/01/2016/lesechos.fr/021603763609_les-calissons-du-roy-rene-s-offrent-une-nouvelle-vie.htm#mpCWQPOSPLkFIOuo.99

MAIS D’OÙ VIENNENT LES CALISSONS?

La première allusion au calisson semble remonter au xiie siècle. Un texte en latin médiéval italien utilise le terme calisone pour désigner un gâteau d’amandes et de farine proche d’un massepain moderne. Selon d’autres sources, le calisson aurait été importé en Provence et affiné par un cuisinier du roi René au milieu du xve siècle. Son étymologie la plus probable est que le provençal calissoun est formé sur « calice » et du diminutif « -oun », soit « petit calice ».

En effet, En 1454 à Aix-en-Provence, le bon Roy René d’Anjou, Comte de Provence, épousa Jeanne de Laval. La fiancée était un peu maussade. Espérant faire naître un sourire sur ses lèvres, le Confiseur du Roy inventa une nouvelle douceur en forme de sourire. En goûtant cette confiserie, son visage s’éclaira et elle demanda : comment nommez-vous ces délices ? « Di calins souns (ce sont des câlins) » répondit-on en provençal. Ainsi entra dans l’histoire le calisson d’Aix.

Depuis 1630, on bénit les calissons, chaque premier dimanche de septembre, en l’église aixoise de Saint Jean de Malte. En 1630 se termina l’épidémie de peste qui avait ravagé la ville et la région. En signe de gratitude, l’assesseur Martelly s’engagea à faire célébrer chaque année un office d’action de grâce dédié à la Vierge de la Seds, sainte patronne de la Ville d’Aix. C’est au cours de l’un de ces offices que furent distribués les Calissons. Cette tradition se perpétua au fil des siècles et rassemble encore les Aixois aujourd’hui.

L’HISTOIRE DE LA CONFISERIE

Au cœur d’Aix-en-Provence, capitale historique de l’amande, existait un petit atelier de confiseur : « la Nougaterie du Roy René ». En 1920, Ernest Guillet, artisan nougatier passionné, y élut domicile pour élaborer ses propres recettes de nougat.

En 1947, son fils René décida de renouer avec une confiserie culte de la ville, et emblème de la région provençale : le « câlin provençal », le fameux calisson. Cette confiserie devint alors le cœur de l’activité de la maison, au point que cette dernière se rebaptisa « Calissons du Roy René » en 1948

Publicités

[ENTREPRENDRE] – Les premiers pas d’Olivier Baussan, serial entrepreneur / Les conseils d’expert de Marc Ménasé. C’était au Business Club (podcasts)

Publié le Mis à jour le

Dans le prochain Business Club de France : 
Samedi 2/12/17 à 7h – Dimanche 3/12/17 à 15h

⇒ Uniquement sur BFM Business Radio 

Des-aides-existent-que-paiement-charges-sociales-soit-plus-souple-F      

⇒ PREMIÈRE PARTIE 

TALK 1: DÉINOVE: des bactéries rares pourraient donner naissance à de nouveaux antibiotiques

LE FOCUS DE LA SEMAINE : Le « droit à l’erreur », avec Me Jérôme Turot, avocat spécialisé en contentieux fiscal

TALK 2 : CMARUE : un premier test dans le 19ème arrondissement

⇒ DEUXIÈME PARTIE: CRÉER, REPRENDRE, DÉVELOPPER

  • Les premiers dans l’entrepreneuriat d’Olivier Baussan, serial entrepreneur, fondateur de l’Occitane, Oliviers & Co
  • Les conseils de  l’expert sur les étapes de la création d’entreprise, avec Marc Ménasé, fondateur de Menlook, investisseur

LE RENDEZ-VOUS DU MÉDIATEUR DES ENTREPRISES, avec Pierre Pelouzet


ENTREPRENDRE

⇒ LES PREMIERS PAS D’OLIVIER BAUSSAN, repreneur de La Maison Brémond, fondateur de L’Occitane, Oliviers & Co, entre de nombreuses autres entreprises

(Ré)écoutez et téléchargez cette interview:

olivier baussan« Je suis un entrepreneur encore plus engagé que passionné » nous dit Olivier Baussan. La Provence est un territoire qui a besoin de valoriser ses spécialités: amandier, olivier, pistache, etc. Il faut accompagner les agriculteurs et les encourager à poursuivre les productions de produits locaux. C’est du long terme, je ne crois pas au court terme ».

Dans ToutMa

« J’ai fait une maîtrise de lettres modernes à Aix et puis je suis passé directement du stade d’étudiant au stade de distillateur ! Le contexte universitaire aixois des années 75 n’était pas lisse ; les étudiants en fac de lettres s’interrogeaient beaucoup et nous étions en lutte contre la fac de droit notamment. Est arrivé alors le premier choc pétrolier, nous étions tous soucieux pour notre avenir suite aux Trente Glorieuses que nos parents nous avaient construits après guerre. Le sentiment du mot écologie était en train de naître et, nous qui n’avions pas participé aux révoltes étudiantes de 68 (je n’étais qu’en 3ème), poussés par ce choc pétrolier, nous nous sommes questionnés sur l’écologie. C’est à ce moment-là que j’ai fait la découverte d’un alambic à lavande, j’ai même envie de dire « la rencontre », car ce fut pour moi un déclic ! »

⇒ LES CONSEILS DE L’EXPERT: MARC MÉNASÉ, investisseur, fondateur de Menlook

(Ré)écoutez et téléchargez cette interview:

marc menase

Cette semaine, on demande à Marc Ménasé, multi-entrepreneur et investisseur comment bien se lancer dans l’entrepreneuriat:

  • Faut-il avoir un état d’esprit ou une position mentale précise pour créer et développer son entreprise ? Si oui, quel est le profil ? 
  • Comment s’approcher de ce profil, avoir cet état d’esprit ? 
  • Tout le monde peut le faire ? Se lancer et se développer est à la portée de tous ? 
  • Où trouver du soutien, des conseils? Comment ne pas écouter et répondre à ceux qui nous disent « ça ne va pas marcher »?

Les conseils de Marc Ménasé

  • N’entreprenez pas seul, sachez bien vous entourer. Un entrepreneur n’est ni multitâche ni omniscient, sachez recruter des spécialistes.
  • Il faut savoir échouer, apprendre de ses erreurs. En France, l’échec est trop sanctionné, alors qu’il est source d’amélioration. C’est en se trompant qu’on apprend, pour mieux recommencer!

Dans Chef d’entreprise MagazineSa première rencontre professionnelle déterminante
« Il a matérialisé l’entrepreneuriat pour moi. » C’est ainsi que Marc Ménasé résume l’impact que Pierre Chappaz, son patron durant trois ans lors de son passage chez Kelkoo, a eu sur son avenir professionnel. Ce mentor  l’a élégamment laissé partir pour monter son propre groupe.