netatmo

Emission spéciale enregistrée au SALON DES ENTREPRENEURS de Paris. C’est au prochain Business Club (podcast)

Publié le Mis à jour le

C’était au  Business Club de France : 
Samedi 10/2/18 à 7h – Dimanche 11/2/18 à 15h

⇒ Uniquement sur BFM Business Radio

ÉMISSION SPÉCIALE ENREGISTRÉE

au SALON DES ENTREPRENEURS

salon des entrepreneurs michel picot.jpg« ENTREPRENEUR UN JOUR, ENTREPRENEUR TOUJOURS »

 

(Ré)écoutez et téléchargez cette émission:

NOS INVITÉS:

  • Fred Potter, président fondateur de NETATMO
  • Mickaël Aubertin, fondateur de GOOD GOÛT
  • Guillaume Rolland, président fondateur de SENSORWAKE
  • Pierre Pelouzet, MÉDIATEUR DES ENTREPRISES
LE SALON DES ENTREPRENEURS EN CHIFFRES
  • Le salon fête son 25ème anniversaire
  • Plus d’1 million d’entrepreneurs ont été accueillis depuis la création

EN 2018

  • 65 000 entrepreneurs attendus
  • 400 partenaires et exposants
  • 200 conférences et workshops

LE BILAN 2017

  • En tout 64 000 entrepreneurs, startups et dirigeants
  • 58% de créations d’entreprises donc 29% de startups avec des projets innovants
  • Echéance du projet: 39% à moins de 6 mois
  • 42% de dirigeants d’entreprises, principalement TPE et PME
NETATMO, avec Fred Potter, président fondateur

L’OBJECTIF DE NETATMO

LE BUT: rendre les foyers intelligents, grâce à des objets reliés au téléphone et placés dans toutes les pièces: caméras, thermostats, stations météo et, bientôt, interrupteurs électriques (avec le spécialiste Legrand) ou volets électriques (avec Velux).

« A ce jour, seulement 2,5% des maisons en Europe sont ‘intelligentes’, souligne le fondateur de Netatmo. Il reste donc beaucoup à faire et nous avançons à la vitesse d’un Diesel. » Nous sommes encore très loin d’avoir connecté tous les objets de nos maisons. Il y a encore des dizaines de catégories de produits à connecter dans la maison comme les interphones, les sonnettes, les verrous…. Par ailleurs, les infrastructures du bâtiment ne sont encore que peu connectées. (source: Journal du geek)

« Nous permettons de réaliser 37% d’économie sur une facture annuelle de gaz en France de l’ordre de 800 euros », ajoute-t-il. (L’Expansion)

LES PRODUITS NETATMO

  • Station météo connectée
  • Thermostat connecté
  • Vanne connectée pour radiateur (s’adaptent sur tous les radiateurs)
  • Caméra de surveillance extérieure connectée à reconnaissance faciale
  • Détecteurs de fumée

UNE NOUVEAUTÉ EN PARTENARIAT AVEC LE GROUPE MULLER

Le module Intuitiv, avec le groupe Muller, vanne va être directement intégrée aux radiateurs électriques des marques du groupe (Airélec, Noirot, Convectair). Le groupe Muller est un industriel des équipements thermiques. Les deux sociétés ont imaginé le système ensemble.

2 innovation awards au CES (c’est le 6ème CES pour Netatmo)

Le module sera vendu à partir de mai

FONCTIONNEMENT: Fruit de 18 mois de recherche, cet appareil embarque les mêmes fonctionnalités que le thermostat développé trois ans plus tôt : commande à distance (smartphone), prévision météo, programmation de scénarios, capteur de présence, système  « apprenant ». La technologie rend la régulation du chauffage pièce par pièce « intelligente « . L’utilisateur peut paramétrer des scénarios d’interfonctionnement entre les équipements. Par exemple, lorsque les habitants quittent leur domicile, les radiateurs passent en mode « absent », pendant que la caméra de surveillance s’active, les volets se ferment et l’éclairage s’éteint.

LES PRODUITS DÉJÀ DÉVELOPPÉS EN PARTENARIAT

Ces produits intègrent les modules Netatmo dans leurs appareils:

  • Les prises et les interrupteurs avec Legrand
  • Les fenêtres de toit avec Velux
  • Les chaudières Saulnier & Duval

LA STRATÉGIE DE PARTENARIATS AVEC DES GRANDS GROUPES

Legrand est l’un des actionnaires qui avait souscrit à la levée de fonds de 30 millions d’euros réalisée par la jeune pousse en 2015 . Fred Potter entend poursuivre sa stratégie d’alliance entre professionnels. « Notre objectif à terme est de réaliser 50 % de notre chiffre d’affaires avec des produits conçus en partenariat », assure-t-il sans vouloir préciser le montant de ces revenus actuels.

La start-up française poursuit sa stratégie orientée vers des partenariats avec des grands groupes, leaders dans leurs domaines. Elle bénéficie ainsi de leur réseau de distribution auprès des particuliers mais aussi (et surtout) auprès des professionnels. Netatmo veut s’imposer dans tous les domaines de l’appareillage électrique connecté pour la maison.

Selon Fred Potter, l’industrie des objets connectés de la maison est même vouée à disparaître pour se fondre dans l’industrie du bâtiment : « Peut-être qu’un jour, nous ne viendrons plus au CES mais qu’on ira à Batimat ou à la foire de Milan ».  (Les Echos)

PILOTER SA MAISON À DISTANCE SUR MESSENGER

«Le contrôle vocal c’est bien. Mais dans de nombreux cas, envoyer un message texte, c’est encore mieux.» Fort de cette constatation, Fred Potter, PDG et fondateur de Netatmo, ajoute une nouvelle fonctionnalité à son application destinée à piloter les objets connectés du domicile. «Maison, augmente la température»…. Voici un des messages qui pourront être saisis sur Messenger, le service de messagerie mobile de Facebook, pour piloter à distance sa maison connectée. Les produits Netatmo sont déjà compatibles avec les principaux assistants vocaux: Alexa, Siri et Google Home.  (Le Figaro)

LE PARCOURS DE FRED POTTER

En 1995, tout juste bardé de son doctorat en micro-électronique, cet ingénieur de Telecom ParisTech rejoint Kaptech, un opérateur télécom. Quatre ans plus tard, il quitte son poste de directeur technique avec une demi-douzaine de collègues pour monter Cirpack, une spin-off dédiée à la VoIP, qui comptera parmi ses clients IBM, puis Free. En 2008, Cirpack est racheté par Technicolor. C’est là qu’il rencontre Eric Carreel avec lequel il cofonde Withings en 2009 (revendu à Nokia en 2016).

Deux ans plus tard, il reprend son indépendance et fonde sa troisième startup, Netatmo, récompensée au Consumer Electronic Show (CES) en 2012 pour sa station météo connectée capable de mesurer la qualité de l’air, intérieure et extérieure.

C’est lors de la création de Netatmo qu’il a troqué son prénom Frédéric pour le diminutif Fred, « plus universel et plus facile à épeler » (Alliancy)

GOOD GOÛT, Mickaël Aubertin, fondateur

Good Goût est une marque d’ aliments 100% bio pour bébés. Née en 2010 sous l’inspiration d’un papa et d’une maman exigeants et passionnés par les bonnes choses sur un constat simple : « les petits pots, c’est très pratique mais on n’en mangerait pas pour soi-même, et donc c’est culpabilisant d’en donner à ses petits !». Nous avons alors dit au revoir à nos employeurs respectifs (McKinsey et Publicis) et vendu nos appartements pour tenter l’aventure entrepreneuriale.

Notre défi : « remettre du goût dans l’assiette de nos bébés ! ». Entourés d’un Chef de talent et d’une équipe de professionnels de la nutrition, nous leur avons mijoté des petits plats équilibrés.

LES CHIFFRES CLÉS DE GOOD GOÛT

  • Activité: fabrication de plats bio pour bébés
  • Date de création: 2010
  • Siège social: Paris
  • CA: Nous travaillons avec une vingtaine de pays. Notre chiffre d’affaires a atteint 13 millions d’euros en 2017 (100% de croissance) et nous ambitionnons entre 18 et 20 millions cette année.
  • Effectif: une trentaine
  • 60 produits

 

Comment avez-vous percé dans la grande distribution ?

J’ai parcouru 25 000 kilomètres en France pour aller voir 750 magasins bio. La mayonnaise a pris. De fil en aiguille, nous avons été référencés dans les enseignes nationales. Aujourd’hui, nous sommes présents chez quasiment tous les distributeurs, les réseaux spécialistes bio et les pure players du bio. Nous sommes rentables depuis le deuxième exercice. Et nous sommes fiers d’être l’entreprise qui grandit le plus rapidement dans l’agroalimentaire français !

Comment allez-vous atteindre 20 millions de chiffre d’affaires ?

Nous développons le réseau de distributeurs. Et cette année, nous ajoutons 25 produits aux 60 déjà existants, avec un lancement majeur : une gamme pour les 3-10 ans. Seuls 8% des foyers ont des bébés âgés de 0 à 3 ans. Notre clientèle est fidèle, mais sur une courte durée. Or, nous avons réalisé que des grands enfants mangeaient nos produits. Nous avons donc décidé de lancer Good Goût Kids, composée de gourdes, biscuits et barres cé­réales. Mais l’ambition dans dix ans, c’est une gamme complète. (Challenges)

good gout.jpg

SENSORWAKE, Guillaume Rolland, président fondateur

Lauréat 2017 du concours Moteur de réussite, organisé par Google pour mettre en exergue et accompagner les initiatives françaises les plus prometteuses. Sensorwake a notamment été sélectionné par Google parmi les 15 innovations « qui peuvent changer le monde »

La start-up a également reçu le prix d’innovation 2016 du CES de Las Vegas pour son réveil olfactif et récemment le prix d’innovation du CES 2017 pour Oria.

Aujourd’hui Sensorwake fait partie du mouvement « Moteur de Réussites » lancé par Google et mettant en avant les plus belles réussites entrepreneuriales françaises.

sensorwake.jpg

LE PARCOURS DE GUILLAUME ROLLAND

Guillaume Rolland est un talent précoce. À 13 ans, il déposait son premier brevet pour une machine à infuser le thé. À 18 ans, il est devenu le plus jeune porteur de projet de l’histoire du site américain Kickstarter, la référence du crowdfunding pour des projets high tech. Sa 1ère levée de fonds pour le réveil olfactif sur Kickstarter a réuni 200 000 € (objectif de base multiplié par 4). L’histoire du réveil olfactif a commencé dans le garage de ses parents. Il a décidé de se lancer dans cette aventure entrepreneuriale après avoir été repéré par Google grâce à son idée de réveil aromatique lors du Google Science Fair, un concours d’invention destiné aux 13-18 ans. (La Tribune)

L’ACTUALITÉ DE SENSORWAKE

mai 2017 – LEVÉE DE FONDS DE 1,6 millions € auprès du fonds d’entrepreneurs Fa dièse, de BNP Paribas développement, du gestionnaire de fonds Siparex dédié au fonds Pays de la Loire Participations, et le géant de l’industrie de la parfumerie Givaudan, partenaire de Sensorwake depuis deux ans

LES PRODUITS

>> LE RÉVEIL OLFACTIF (le « Sensorwake »)

20.000 appareils vendus. A la FNAC, Darty, Boulanger, Louis Pion, Les Galeries Lafayette, le Printemps … Vendu également au Japon

Le SensorWake fonctionne avec des capsules dans lesquelles sont contenues les odeurs, et il y en a déjà pour tous les goûts : expresso, jus d’orange frais, croissant chaud, bacon, sucette à la fraise, gingembre, menthe poivrée, pelouse fraîchement coupée…  Chaque capsule est 100 % recyclable, dispose d’une puce RFID afin d’être reconnue par le réveil et permet de se réveiller 40 fois.

Des tests menés auprès de 100 consommateurs ont prouvé que le SensorWake était efficace pour réveiller 99 % des personnes en moins de deux minutes et de manière agréable. Et pour ceux qui ont le nez bouché ou trop enfoui sous la couette, une alarme sonore se met en route au bout de trois minutes. Guillaume Rolland l’affirme : « Au XXIe siècle, tout le monde devrait avoir le droit de se réveiller heureux, relaxé et de bonne humeur ! ». (Décideurs en région)

Prix: 99 €

>> ORIA

Prix: 149€

Fabrication en France (par le sous-traitant vendéen S20 Industries). 

sensorwake oria.jpgCet objet connecté de 16 centimètres de hauteur est un diffuseur de parfum. Il se pose sur la table de nuit et contient deux capsules odorantes qui permettent respectivement de faciliter l’endormissement et d’améliorer la qualité du sommeil (longueur et profondeur) de son utilisateur. La première diffuse ses effluves parfumés au moment du coucher et la seconde de manière cyclique, pendant toute la nuit.

Oria améliorerait de 60% la qualité du sommeil selon Sensorwake. « Nous avons testé Oria sur une centaine de personnes équipées d’un électroencéphalogramme et d’une montre connectée. Résultat ? Une amélioration de 60% de l’endormissement et de la qualité du sommeil lorsque les individus dorment à côté de notre appareil », assure l’entrepreneur.

Oria sera commercialisé à partir de l’été 2018 à 149 euros, avec deux capsules offertes. Les clients devront débourser 5 euros pour chaque capsule supplémentaire, dont la durée de vie est estimée à deux mois. Un business model inspiré de celui de Nestlé avec ses machines à café Nespresso, qui permet à l’entreprise de s’assurer des revenus à long terme.

(..) Sensorwake a même intégré à son équipe de onze personnes un neurologue venu des Etats-Unis, pour étudier les effets des odeurs sur le cerveau. Améliorer l’efficacité d’un étudiant lorsqu’il apprend ses cours par cœur, donner la niaque à un sportif qui fait de la musculation en salle, les possibilités semblent infinies… (Journal du net)

A L’INTERNATIONAL

Mai 2017 – Quand l’Asie s’éveillera… avec Sensorwake

L’inventeur du réveil olfactif Sensorwake vient de lever 1,6 million d’euros pour réveiller le Japon et la Corée du Sud et accompagner le lancement commercial de son deuxième produit Oria ; un diffuseur olfactif pour favoriser l’endormissement, d’ici la fin de l’annéePar l’entremise de Business France, Sensorwake a décroché un contrat de distribution avec Yodobashi Camera, l’un des plus gros acteurs du retail sur l’Asie, qui lui a permis prendre pied dans une centaine de points de vente au Japon et en Corée du Sud.

Pour accompagner ce développement, Sensorwake vient étoffer ses compétences en marketing et logistique en recrutant une japonaise et une coréenne, qui complèteront une équipe (quinze personnes) déjà largement tournée vers l’international. (La Tribune)

« Nous avons profité de ce CES 2018 pour annoncer l’arrivée des Sensorwake 2 (même design mais de nombreuses améliorations) dans l’une des plus grande chaine d’hotel d’Asie, le groupe HIS » souligne Guillaume Rolland. 

Publicités

Netatmo, le spécialiste des objets connectés, réalise une levée de fonds de 30 millions €

Publié le Mis à jour le

netatmoNetatmo, société française spécialiste des objets connectés, annonce aujourd’hui une levée de fonds de 30 millions d’euros. Cette opération a été réalisée auprès de Legrand, spécialiste des infrastructures électriques et numériques du bâtiment, ainsi que d’Iris Capital, du Fonds Ambition Numérique, géré par Bpifrance dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir, et de Pascal Cagni, président et fondateur de C4 Ventures, tous trois, investisseurs historiques de Netatmo. Frédéric Potter et les autres fondateurs de Netatmo restent majoritaires.

Cette nouvelle levée de fonds témoigne du succès de la société, créée en 2011. Elle a pour objectif de financer la croissance de l’entreprise et de lui permettre de poursuivre ses innovations dans l’univers de la maison connectée.

« Grâce à la qualité de nos produits et à notre capacité de conquête de nouveaux marchés, nous enregistrons une très forte croissance de notre chiffre d’affaires autant en France qu’à l’étranger. Ces excellents résultats démontrent la pertinence de notre approche et la qualité de nos équipes. Nous sommes fiers que nos actionnaires historiques nous renouvellent leur confiance et très heureux d’accueillir un groupe tel que Legrand à notre capital. Ce nouveau financement va nous permettre d’accélérer notre croissance mondiale et de continuer à développer des produits innovants pour la maison connectée », explique Frédéric Potter, président et fondateur de Netatmo.

La participation de Legrand s’inscrit dans la stratégie du groupe visant, à travers le programme Eliot1, à accélérer le déploiement de l’Internet des Objets dans son offre afin de prendre une part active au développement prometteur du bâtiment connecté.

Fondée en 2011, Netatmo est reconnue pour son dynamisme et sa capacité d’innovation. Ses produits sont disponibles en Europe, aux États-Unis et en Asie.

Dans le cadre de ce programme, Legrand s’est fixé des objectifs ambitieux comme celui de doubler le nombre de ses familles de produits connectés, de 20 en 2014 à 40 en 2020 et d’enregistrer d’ici à 2020 une croissance annuelle moyenne à deux chiffres de ses ventes de produits connectés qui s’établissaient en 2014 à plus de 200M€.

La société commercialise actuellement plusieurs produits autour de la maison connectée :

  • la Station Météo pour Smartphone, qui mesure l’environnement à l’intérieur et à l’extérieur de la maison dans plus de 170 pays,
  • le Thermostat pour Smartphone, dessiné par Philippe Starck, qui permet d’économiser en moyenne 37% d’énergie2 et d’optimiser le confort chez soi,
  • Welcome, la caméra intelligente qui reconnaît les visages grâce à sa technologie unique de reconnaissance faciale.

Fred Potter, président de Netatmo, était notre invité lors du Salon des Entrepreneurs en début d’année. Pour écouter, réécouter et télécharger l’émission: 

Business Club au Salon des Entrepreneurs pour une émission spéciale « Innovations » (podcast audio et vidéo)

Publié le Mis à jour le

Dans le Business Club de France | Uniquement sur BFM Business Radio

Diffusé samedi 7/2/15 à 7h  | dimanche 8/2/15 à 15h

Émission spéciale « Salon des Entrepreneurs » 

À l’occasion du Salon des Entrepreneurs qui s’est déroulé à Paris mercredi 4 et jeudi 5 février 2015, nous nous sommes « installés » dans le studio TV du Groupe Les Échos. Merci pour leur accueil chaleureux et pour avoir aussi filmé cette émission qui sera bientôt disponible en images sur ce blog. 

Nous avons souhaité, pour cette émission spéciale, mettre l’accent sur les innovations du moment. Innovation dans le financement avec le crowdfunding, innovation dans le management avec ces « nouveaux » entrepreneurs, innovations technologiques dans le domaine médical, environnemental mais aussi avec les objets connectés. Enfin, les conseils pratiques du Médiateur National Inter-Entreprises pour les entreprises innovantes ! 

→Nos Invités

  • Xavier Kergall, fondateur du Salon des Entrepreneurs
  • Bertin Nahum, président de MEDTECH
  • Vincent Ricordeau, président cofondateur de KISSKISSSBANKBANK
  • Fred Potter, président fondateur de NETATMO 
  • Quentin Martin-Laval, président cofondateur de ECHY
  • Pierre Pelouzet, médiateur inter-entreprises

sde-print

Partie 1 (version radio) 

Partie 1 (émission radio filmée)

Partie 2 (version radio) 

Partie 2 (émission radio filmée)

Partie 3 (version radio) 

Partie 3 (émission radio filmée)

Partie 4 (version radio)

Partie 4 (émission radio filmée)

→À propos du Salon des Entrepreneurs…

  • 22ème édition en 2015 – Créé en 1993
  • 60 000 visiteurs
  • 400 partenaires & exposants
  • 200 conférences & ateliers
  • Thématiques 2015: Numérique et crowdfunding

Présent chaque année à PARIS, LYON et NANTES, le Salon des Entrepreneurs est le seul événement en France qui réunit autant de compétences et d’acteurs – privés et publics – pour accompagner la création et la croissance des entreprises.

→La France qui entreprend ! (début 2015)

25% des Français disent avoir envie de créer ou reprendre un jour une entreprise, soit un vivier de 13 millions d’entrepreneurs potentiels en France. Un chiffre qui grimpe même à 46% chez les 18-34 ans.

Avec plus d’ 1 million d’entreprises nouvelles en 2 ans, la France mérite d’ores-et-déjà ses galons de terre d’entrepreneurs (entre le désir et la réalité, près d’1 intentionniste sur 2 passe déjà à l’acte).

Cette réserve d’entrepreneurs est appelée à augmenter, avec les opportunités qu’offrent les nouvelles solutions de financements alternatives, comme le crowdfunding. 

→Le crowdfunding 

Le phénomène a pris de l’ampleur et dévoile tout son potentiel en France depuis l’entrée en vigueur d’une nouvelle loi en octobre 2014 autorisant aussi le financement des TPE-PME par l’intermédiaire de nouvelles plateformes de « prêts rémunérés » et de « prises de capital ». 

D’après une étude publiée lors de ce salon :

  • 66%  des Français connaissent le crowdfunding
  • 23% des Français se disent même « bons connaisseurs »
  • 7% des Français  disent avoir déjà donné, prêté ou investi de l’argent sur une plateforme de crowdfunding
  • 47% des Français envisagent d’investir de l’argent demain sur une plateforme de crowdfunding (prêts rémunérés) soit 24 millions d’individus pour 75 milliards d’euros potentiels de prêts aux TPE-PME ! (base de calcul : 24 millions x 3 166 € d’intention moyenne de prêt sur un an = 75 milliards d’euros)

Innovation dans le financement : le crowdfunding

Vincent Ricordeau – Président et cofondateur de KISS KISS BANK BANK 

v ricordeau
Vincent Ricordeau

Fondé par Ombline Le Vasseur, Vincent Ricordeau et Adrien Aumont, KissKissBankBank aide à collecter des fonds pour réaliser tout type de projet. Face au succès de l’initiative, les fondateurs ont mis au point en 2013 Hellomerci.fr, une plateforme de prêts solidaires directs, et Lendopolis, une autre plateforme dédiée aux prêts rémunérés pour TPE ou PME. 

  • Créé en 2010
  • – 25 millions d’euros récoltés depuis 5 ans
  • – La plateforme est rentable depuis 2013, avec environ 1,5 million € de CA

Quelles sont les catégories qui remportent le plus de succès ?

Sur KissKissBankBank, l’audiovisuel, la musique, les projets très créatifs de façon générale. Sur Hellomerci, tout ce qui est relatif au commerce et à l’artisanat. Sur Lendopolis, il est encore trop tôt pour le dire. Mais nous avons reçu une grande quantité de dossiers, dans des domaines ultra variés tels que le web, la restauration, le photovoltaïque, l’agriculture…

Envisagez-vous de vous développer à l’international ?

Ce n’est pas prévu pour le moment. Cependant KissKissBankBank est déjà actif en Belgique, au Canada, en Hollande, en Italie… à travers des franchises.

Source abc-luxe

Innovation technologique dans le monde médical

Bertin Nahum – Président-fondateur de MEDTECH

Bertin Nahum
Bertin Nahum

Medtech est reconnu mondialement pour son robot Rosa, qui assiste les neurochirurgiens lors d’opérations au niveau de la boite crânienne. Créé en 2009, Rosa Brain guide et aide les médecins lors de biopsies, d’implantations d’électrodes et de procédures à crâne ouvert. À ce jour, plus de 1 100 opérations ont été réalisées à l’aide du robot Rosa.. Le « petit nouveau » s’appelle Rosa Spine servira à l’assistance de chirurgiens dans des opérations sur la colonne vertébrale. 

Le saviez-vous ? Bertin Nahum a été nommé quatrième entrepreneur le plus innovant par le magazine américain Discovery Series en 2013 (juste derrière Steve Jobs – Mark Zuckerberg et James Camerone)

  • Introduction de Medtech en Bourse en octobre 2013 (20 millions € levés)
  • Sur les cinq machines vendues, trois l’ont été à des hopitaux américains, ce qui témoigne de la légitimité que se construit cette PME française d’une vingtaine de salariés.
  • Rosa est commercialisé 400.000 euros au tarif catalogue, un coût nettement moins élevé que les robots américains (1,5 million de dollars pour un robot Zeus du leader du secteur Intuitive Surgical).
  • Une révolution est en cours dans le monde médical. Alors que seulement 1.000 opérations dans le monde ont été réalisées avec l’aide d’un robot en 2000, près de 360.000 interventions assistées ont eu lieu en 2011 et 450.000 en 2012.

Le marché global des robots chirurgiens devrait atteindre 20 milliards de dollars en 2019, d’après le bureau d’études WinterGreen Research.

Source Capital.fr

Reportage réalisé par Doctissimo: présentation du robot ROSA™ et de ses applications par Bertin Nahum, fondateur de Medtech.

Innovation technologique: les nouveaux objets connectés 

Fred Potter – Président de NETATMO

Fred Potter
Fred Potter

Créée en 2011, Netatmo est une société française spécialiste des objets connectés. Les quatre produits de la marque ont tous été largement récompensés au « CES Innovations Design and Engineering Awards »  de Las Vegas en 2013, 2014 et 2015. Cette année, Welcome remporte 4 prix dans les catégories suivantes : « Smart Home », « Home Appliances », « Digital Imaging » et « Tech for a better World ».

Leurs créations :

En 2012. La Station Météo pour Smartphone mesure l’environnement dans plus de 170 pays et constitue le plus grand réseau de partage de données météorologiques au monde.

En 2013. Le Thermostat pour Smartphone dessiné par Philippe Starck, commercialisé en 2013, permet de contrôler son chauffage à distance et de réaliser des économies d’énergie. Il est aujourd’hui disponible dans 7 pays européens.

En 2014. Le bracelet June mesure l’exposition réelle aux rayons du soleil et donne des conseils de protection solaire personnalisés.

En 2015. Lors du CES de Las Vegas, Netatmo dévoile Welcome, la caméra capable de reconnaître chaque membre de la famille.

Le saviez-vous ? 11 millions de Français équipés d’objets connectés en 2017 et 30 milliards d’objets connectés dans le monde en 2020

Fred Potter n’en est pas à sa première entreprise. Cirpack, en 1998, était déjà au cœur de la transformation induite par le numérique, avec l’idée que « l’Internet pouvait manger le téléphone » (téléphonie sur ADSL). L’Internet des objets est pour lui un nouveau challenge, depuis qu’il a co-fondé Withings en 2009. En 2012, il prend son indépendance, crée Netatmo.

Innovation technologique: pour notre bien-être et pour l’environnement

Quentin Martin-Laval – Président – Co-fondateur de ECHY

Quentin Martin Laval
Quentin Martin Laval

Un geste innovant pour le quotidien, voilà le pari d’Echy, jeune start-up fondée par Florent Longa et Quentin Martin-Laval, deux brillants polytechniciens. 

Echy permet d‘apporter à l’intérieur des bâtiments, y compris dans les pièces muettes, la lumière naturelle. Concrètement, le dispositif capte les rayons du soleil et les transporte grâce à de la fibre optique. En octobre 2013, la start-up, créée un an auparavant, a procédé à une installation pilote à Vitrolles, dans les locaux du bureau d’études Setec International. L’un de ses panneaux de capteurs de 3m2 permet d’éclairer un couloir, une salle de réunion, et une salle de reprographie, soit 50 m2 au sous-sol du bâtiment. Echy filtre les infrarouges et les ultraviolets mais transmet sans altération les couleurs contenues dans la lumière naturelle. Résultat, une véritable luminothérapie pour les salariés et une installation écologique qui ne consomme pas d’énergie pour fonctionner.

Une alternative écologique et économique

30% de l’électricité produite dans les bâtiments industriels et commerciaux sont consacrés à l’éclairage intérieur. Alors que le rendement de l’énergie photovoltaïque plafonne à 3%, celui d’ECHY atteint jusqu’à 18 % en utilisant directement la lumière du soleil. La lumière naturelle est en effet captée à l’extérieur des bâtiments et apportée à l’intérieur grâce à des fibres optiques.

Cette nouvelle solution ECHY est brevetée et permet de réduire la facture énergétique de manière significative, en particulier dans les zones géographiques ensoleillées. En moyenne, un panneau ECHY de 3 m2 peut éclairer une surface de 50 à 80 m². Par ailleurs, cette « fenêtre naturelle » ECHY est modulable et met particulièrement bien en valeur les produits en magasin, showroom, etc.,… Un impact qui n’est plus à démontrer en marketing.

Source relations-publiques

Innovation : le mot du Médiateur Inter-Entreprises Pierre Pelouzet

Pierre-Pelouzet-accueil 2
Pierre Pelouzet

Vous êtes également en charge de la médiation de l’innovation. Quels sont vos dossiers les plus urgents ?

Il faut sécuriser l’utilisation du crédit impôt recherche [CIR]. Sur ce point, nous travaillons sur un référentiel des cabinets de conseil qui accompagnent les entreprises, contre de fortes rémunérations, qui souhaitent utiliser le CIR. Tous les cabinets de conseil n’auraient pas un jugement fiable. Il faut aussi traiter les dossiers mettant aux prises les laboratoires de recherche publique et les entreprises. Les relations se tendent quand, après l’étape des travaux de recherche, intervient la création du produit. Les batailles autour de la propriété intellectuelles peuvent être acharnées. Nous devons intervenir.

Source : La Tribune