isotherme

SENDOBOX: le colis isotherme indestructible. C’était au Business Club (podcast)

Publié le Mis à jour le

Dans le prochain Business Club de France : 
Samedi 13/1/18 à 7h – Dimanche 14/1/18 à 15h

⇒ Uniquement sur BFM Business Radio 

sendobox.png      

⇒ PREMIÈRE PARTIE 

TALK 1: X-TEND, la valise extensible et connectée révolutionne le monde du voyage

LE FOCUS DE LA SEMAINE : Heart Never Lies (HNL):  les battements du coeur au service d’une meilleure expérience client

TALK 2 : SENDOBOX, pour envoyer des produits frais dans le monde entier

⇒ DEUXIÈME PARTIE: CRÉER, REPRENDRE, DÉVELOPPER

LE RENDEZ-VOUS DU MÉDIATEUR DES ENTREPRISES, avec Pierre Pelouzet

___________________________________________________________________________

TALK 2 : SENDOBOX, avec Stéphane Calassou, cofondateur  

(Ré)écoutez et téléchargez cette interview:

LE PRODUIT

LES CHIFFRES CLÉS DE SENDOBOX

  • Activité: conception et fabrication de colis isothermes
  • Siège social: Nontron (Dordogne)
  • Date création: 2015
  • CA: 2017 : 200 k€, 2018 : entre 500 et 1200 k€
  • Effectif : 3 fin 2017 + prévisions d’embauche 2018 3 personnes de plus au 1er trimestre.

Inventée en Dordogne, la solution Sendo pour envoyer du frais – France Bleu

C’est pour mettre fin aux colis en carton éventrés ou à moitié déchirés que Stéphane Calassou, patron de la société E2K à Nontron (Emball 2000) et Patrice Mappas, se sont associés avec un ami italien pour créer la Sendo.

sendobox bordeaux
Michel Picot teste lui-même la solidité de la Sendobox lors de l’événement Bordeaux Entrepreneurs !

Une boîte en carton isotherme entièrement pliable, écologique, réutilisable et antichocs (contenance: de 3 à 125 litres). A l’intérieur, on y trouve du polystyrène extrudé. Un matériau utilisé dans le bâtiment. « Il a été crée en 1941 pendant la seconde guerre mondiale pour créer des bouées aux soldats américains. Elles devaient être totalement étanches et résister aux impacts, » raconte Stéphane Calassous. De quoi expliquer l’extrême résistance de la boîte en carton, qui peut supporter un poids de 200kg.

Des produits au frais pendant 72 heures en moyenne (jusqu’à 96h) – La Tribune

Grâce à une petite poche blanche remplie de gel et glissée dans le colis, la viande, le poisson, les vins et desserts peuvent rester frais pendant 72 heures en moyenne. Idéal pour un voyage en bateau, en camion ou en avion.

Pour le moment donc, ces boites permettent d’envoyer des produits alimentaires, y compris le vin. (…) « Sendo, cela veut dire fraîcheur en japonais mais c’est surtout un nom simple qui peut être facilement utilisé à l’international. Il est composé du verbe envoyer en anglais et du O qui rappelle le degré celsius. »

sendobox isotherme

L’ORIGINE

Stéphane Calassou avait créé une société dédiée à la fabrication de sacs plastiques en Dordogne, Emball 2000, mais avec l’entrée en vigueur de la loi sur la transition énergétique et donc la fin annoncée des sacs plastiques, il y a eu urgence.

« Fin 2014, notre avenir s’est retrouvé lourdement menacé. Il fallait innover sinon c’était la fin », reconnait Stéphane Calassou. « On a donc cogité avec Patrice Mappas et l’idée est arrivée. Je viens de l’agroalimentaire et connaissais très bien le froid et le surgelé. J’étais souvent confronté à la problématique d’échantillon. Nous avons donc décidé de nous lancer dans une solution innovante et inédite d’emballage de produit frais. Un premier brevet a été déposé en avril 2015. »

Les boîtes construites à Nontron chez Emball 2000 ont permis de sauvegarder des emplois menacés par la disparition annoncée des sacs plastiques.

Objectif : une levée de fonds de 1 M€

Les clients de la société sont les particuliers via le site internet, les industries agroalimentaires, le e-commerce en plein essor et le drive développé par les supermarchés. « Sendo est un pari mais nous avons beaucoup d’espoir », explique Stéphane Calassou. Il reconnaît toutefois avoir besoin d’un coup de pouce.

« On recherche des investisseurs avec l’objectif de faire une levée de fonds de 1 million d’euros. Elle permettra d’embaucher, d’investir dans des machines pour mieux gérer le coût de revient des boîtes. Nous souhaiterions également nous lancer dans la distribution de médicaments mais l’obtention de la norme NF 99700 a un coût, 30.000 euros. »

La levée de fonds sera conclue fin décembre 2017

Aujourd’hui, la société s’appuie à 99 % sur le marché français mais ses boîtes prennent l’avion direction l’étranger, y compris au Japon où la marque Sendo trouve tout son sens.

Publicités