création entreprise

[CHRONIQUE] – Les premiers pas d’Alexandre Woog, d’E-loue / Entreprendre, je me lance: les conseils de Nicolas Vedovato, d’Entrepreneur.fr. C’était au Business Club (podcast)

Publié le Mis à jour le

Des-aides-existent-que-paiement-charges-sociales-soit-plus-souple-FLogo-BFMBusiness-sans-contourAu Business Club de France

Uniquement sur BFM Radio! 

 

 

→ Diffusion : samedi 14 octobre 2017 à 7h et dimanche 15 octobre à 15h


TALK 1 & 2 : « C’EST QUI LE PATRON?! »: de bons produits au juste prix, et qui cartonnent!

TALK 3: LES PREMIERS PAS d’Alexander Woog, fondateur d’E-LOUE / ENTREPRENDRE JE ME LANCE: les conseils de Nicolas Vedovato, fondateur d’Entrepreneur.fr

TALK 4: LE RENDEZ-VOUS DU MÉDIATEUR des ENTREPRISES, avec Pierre Pelouzet


TALK 3: Alexandre Woog, fondateur d’E-LOUE / Nicolas Vedovato, fondateur d’Entrepreneur.fr

⇒ E-LOUE

(Ré)écoutez et téléchargez cette interview:

LinkedIn campagne pub "make it happen". Alexandre WOOG
Alexandre Woog, fondateur d’E-Loue

COMMENT EST NÉE L’IDÉE E-LOUE 

Au cours d’un déménagement avec un ami, nous avons eu besoin d’une perceuse et l’avons finalement trouvée auprès d’un voisin qui nous a dit en plaisantant « et si je vous la louais? ». Au final on s’est demandé comment on aurait pu trouver plus facilement, comment mettre en relation des personnes qui ont des objets qu’ils n’utilisent pas tous les jours et d’autres qui ont des besoins ponctuels. L’idée de e-loue nous est alors apparue naturellement.

Saviez-vous qu’une perceuse n’est utilisée en moyenne que 3 jours sur toute sa durée de vie? Et si vous la louiez?

Aujourd’hui, E-Loue c’est :

  • Plus de 15 000 annonces de location
  • 250 000 membres actifs
  • 2,5 M d’inscrits
  • 1 000 loueurs professionnels référencés
  • 2,5 M € levés (2010 et 2014)
⇒  ENTREPRENEUR.FR

(Ré)écoutez et téléchargez cette interview:

nicolas vedovato
Nicolas Vedovato, président d’Entrepreneur.fr

Entrepreneur.fr a été fondé pour accompagner les TPE dans leur croissance. Son réseau compte aujourd’hui 4 000 adhérents. L’entreprise propose entre autres une formation à la création d’entreprise. Son leitmotiv: «  ne restez plus seul pour entreprendre »

Nicolas Vedovato: « Trouver de l’accompagnement en amont de la création, c’est simple. Mais une fois qu’on a son Kbis il y a un vide sidéral. Il manque vraiment qqch alors que c’est là que tout commence». Entrepreneur.fr aide à trouver du réseau. Des conseils pour optimiser sa journée de travail, conciliation vie privée/vie professionnelle. Des conseils pour mieux vendre.

« Le chef d’entreprise doit être à la fois recruteur, financier, comptable, communiquant, commercial et c’est souvent sur ce point que ça pêche. On leur facilite le quotidien, sur tout ces aspects externes pour qu’ils puissent se recentrer sur leur activité ».

LE CONTENU DE LA FORMATION 

  • Informations à connaître avant de se lancer
  • Créer ou reprendre une entreprise
  • Organisation juridique et fiscale
  • Passer de l’idée au projet d’entreprise
  • Aides et accompagnement à la création d’entreprise
  • Financement et trésorerie
  • 10 semaines en présentiel ou en ligne

LE SAVIEZ-VOUS ? VOICI POURQUOI IL NE FAUT PAS ENTREPRENDRE SEUL… 22046822_1663978600300655_7900598321372841339_n

Publicités

Les premiers pas de Lilo, moteur de recherche solidaire / Entreprendre: je me lance, les conseils de D. Jacimovic de Wolters Kluwer. C’était au Business Club (podcasts)

Publié le Mis à jour le

Des-aides-existent-que-paiement-charges-sociales-soit-plus-souple-FLogo-BFMBusiness-sans-contourAu Business Club de France

Uniquement sur BFM Radio! 

 

→ Diffusion : samedi 7 octobre 2017 à 7h et dimanche 8 octobre à 15h


TALK 1: Feed invente le fast food bon pour la santé

LE FOCUS DE LA SEMAINE: Le Fauteuil roulant français, un fauteuil actif et sportif

TALK 2: L’objectif de Nestor: 2 millions de repas livrés avant fin 2017

TALK 3: Les premiers pas de Lilo, moteur de recherche solidaire / Entreprendre, je me lance: D. Jacimovic de Wolters Kluwer, créateur de formalites-online.fr

TALK 4: LE RENDEZ-VOUS DU MÉDIATEUR des ENTREPRISES, avec Pierre Pelouzet


TALK 3: [NOUVELLE CHRONIQUE] : LILO, avec Clément Le Bras, cofondateur / WOLTERS KLUWER avec Dusan Jacimovic, Directeur-adjoint des activités d’Annonces & Formalités légales

(Ré)écouter et télécharger ces interviews: 

LILO:

WOLTERS KLUWER:

⇒ LILO
clement le bras
Clément Le Bras, cofondateur

LILO est le seul moteur de recherche solidaire français, et compense l’émission de carbone en allant au-delà de la neutralité carbone correspondant à son activité.

Cette alternative réunit 700 000 utilisateurs par mois et comptabilise plus de 30 millions de recherches par mois.

En reversant 50 % de ses revenus à des structures de l’ESS (économie sociale et solidaire), Lilo a déjà reversé plus de 330 000€ à 50 projets sociaux et environnementaux.

 

⇒ WOLTERS KLUWER 
Dusan Jacimovic
Dusan Jacimovic, Directeur adjoint de Wolters Kluwer

Avec une offre de documentation et veille juridique, logiciels juridiques, annonces & formalités légales et formation & conférences, Wolters Kluwer intervient en France dans les domaines du droit et des ressources humaines, via des marques reconnues telles que Lamy, Liaisons sociales, ou encore Kleos.

Le chiffre d’affaires du groupe Wolters Kluwer est de 4,3 milliards d’euros en 2016. Le groupe est implanté dans plus de 40 pays, pour des clients de plus de 180 pays. Il emploie environ 19 000 collaborateurs. Le siège du groupe est à Alphen aan den Rijn aux Pays-Bas.

L’entreprise a lancé au mois de mars 2017 le site formalites-online.fr

Sur formalites-online.fr, la saisie des formalités, et à terme la génération du dossier de l’entrepreneur, sont proposées sous forme de jalons qui permettent de découper la création d’une nouvelle société en 5 étapes :

1/ Quel est mon projet

2/ Dans quel environnement se crée mon activité

3/ Avec qui

4/ Avec quel financement

5/ Compléments d’informations.

Pour chaque jalon, l’internaute doit simplement saisir les informations utiles à la création de son entreprise. Les données préalablement saisies sont reprises automatiquement par le formulaire.

Au terme de ces 5 étapes, l’entrepreneur obtient un dossier complet et d’ores et déjà pré-rempli.

Le 18 septembre -Wolters Kluwer et Opinion Way publient l’étude:  » En France, créer son entreprise n’est pas si simple ! »

Le sondage Opinion Way pour Wolters Kluwer auprès des entrepreneurs ayant créé leur entreprise depuis moins de 5 ans révèle les nombreuses difficultés toujours rencontrées par les créateurs d’entreprise, en dépit du « choc de simplification ». Une première réponse à leurs attentes est apportée par des plateformes online telles que Formalites-online.fr.

Aujourd’hui, la création d’entreprise n’est pas perçue comme étant quelque chose de vraiment facile par les entrepreneurs, c’est même difficile pour 43% d’entre eux. Et ce, malgré la mise en place du « choc de simplification » par le gouvernement en 2013, dont le but est de simplifier les démarches administratives pour les entreprises : 73% des entrepreneurs n’en ressentent d’ailleurs pas les effets.

En particulier, même si les entrepreneurs ont déjà en main certaines informations (couverture sociale, risques et responsabilités en cas de retard dans les démarches), il reste de nombreux points de crispation :

  • L’anticipation des coûts à verser aux différentes administrations (81%)
  • Le manque de clarté des termes administratifs (77%)
  • La lourdeur des démarches au lancement de l’entreprise (71%)
  • L’identification des différents organismes pour la création d’entreprise (53%)

Ces points de crispation pourraient être minimisés, et le stress ressenti par les entrepreneurs réduit, en proposant plus d’accompagnements dans les démarches – et c’est une attente des entrepreneurs qui trouvent qu’actuellement, l’accompagnement est insuffisant.

Une piste attendue : la réalisation de davantage de démarches administratives sur internet, moyen déjà utilisé par la moitié des entrepreneurs pour créer leur entreprise, même si le face-à-face reste privilégié. C’est ce que propose par exemple le site Formalites-online.fr depuis début 2017.

Créer son entreprise : un parcours du combattant

Dans la jungle des démarches administratives, 58% des entrepreneurs font face à au moins une difficulté, en particulier :

  • Connaitre les contraintes administratives liées à son activité précise (36%)
  • Effectuer les formalités avec les organismes sociaux (29%)
  • Obtenir des aides, des financements publics (28%)
  • Choisir le statut juridique de sa société (20%)

Des difficultés qu’ils considèrent toutes comme difficiles, voire très difficiles à surmonter.

Or, rencontrer ne serait-ce qu’une difficulté est préjudiciable pour l’activité de l’entreprise, selon 54% des entrepreneurs.

Enfin, le projet de loi sur le « droit à l’erreur » pour les entreprises évoqué par Emmanuel Macron lors de sa campagne électorale est considéré comme « une bonne chose » par 87% des répondants.

*Sondage réalisé par téléphone du 3 au 24 juillet sur un échantillon représentatif constitué – selon la méthode des quotas en termes de catégorie juridique et de taille – de 503 entreprises de 0 à 9 salariés, créées entre 2013 et 2017.

Plus d’infos sur l’étude 

 

[NOUVELLES CHRONIQUES] – Entreprendre: je me lance! Témoignage d’un entrepreneur / Les conseils de l’expert. C’était au Business Club (podcasts)

Publié le Mis à jour le

Au Business Club de France – Des-aides-existent-que-paiement-charges-sociales-soit-plus-souple-FLogo-BFMBusiness-sans-contour
Uniquement sur BFM Radio! 

 

 

→ Diffusion : samedi 23 octobre 2017 à 7h et dimanche 24 septembre à 15h


DANS L’ACTU: Le Figaro négocie l’achat de Marco & Vasco

TALK 1: ITOP réinvente la pédagogie avec ses Environnements Numériques de Travail

FOCUS DE LA SEMAINE: +15% de ventes de programmes français à l’étranger

TALK 2: TROC.COM ou le multicanal de l’occasion

TALK 3 : [NOUVELLES CHRONIQUES] – LES PREMIERS PAS DE… ALLTRICKS, avec Gary Anssens // ENTREPRENDRE: JE ME LANCE, avec Dominique Restino

TALK 4: LE RENDEZ-VOUS DU MÉDIATEUR des ENTREPRISES, avec Pierre Pelouzet


C’EST NOUVEAU AU BUSINESS CLUB DE FRANCE :

ENTREPRENDRE, JE ME LANCE! 

⇒ Les premiers pas de… Gary Anssens, fondateur d’Alltricks

(Ré)écouter et télécharger l’interview de Gary Anssens:

(Ré)écouter et télécharger Les conseils de Dominique Restino:

Ancien champion de VTT, Gary Anssens a fondé Alltricks, pure-player du cyclisme (vélos, pièces détachées et accessoires)en 2008. L’idée était audacieuse et originale, mais presque 10 ans plus tard, le site compte:

  • Plus de 500 marques et 50 000 références sont proposées sur la plateforme disponible dans 70 pays.
  • 650 000 clients particuliers
  • 400 000 colis expédiés par an

Déjà présent dans 70 pays, parmi lesquels l’Allemagne, l’Espagne, l’Italie et la Belgique, Alltricks prévoit désormais d’accélérer son développement à l’international, en recrutant notamment de nouveaux talents locaux.

Alltricks vient de boucler une levée de fonds de 7,3 millions € pour s’étendre à l’international

LE MARCHÉ

Le marché sur lequel se positionne l’entreprise est en pleine croissance. En 2016, le chiffre d’affaires du cycle s’élevait à 1,8 milliard d’euros et celui du running à 850 millions d’euros.

⇒ Les conseils de l’expert: Dominique Restino

Président de la CCI Paris, fondateur du Moovjee, (mouvement pour les jeunes et les étudiants entrepreneurs), vice-président de l’Agence France Entrepreneur, président de l’IME (Institut du Mentorat Entrepreneurial), et entrepreneur lui-même!

Dominique Restino,  président de la CCI Paris

Dominique Restino répond aux questions que l’on se pose, ou qu’on doit se poser, avant de créer son entreprise:

  • Est-ce qu’il faut avoir obligatoirement l’idée du siècle?
  • Avant de se lancer, quelles sont les questions personnelles à se poser? (la réelle motivation, la vie de famille, le statut d’entrepreneur dans la société et la vie de tous les jours)
  • Quel statut juridique choisir? La question doit-elle être réglée dès le début?
  • Faut-il avoir peur d’entreprendre, est-ce trop compliqué, comme semble l’indiquer l’étude OpinionWay ci-dessous?

 

En France, créer son entreprise n’est pas si simple !

Le 18 septembre 2017 – Le sondage Opinion Way pour Wolters Kluwer auprès des entrepreneurs ayant créé leur entreprise depuis moins de 5 ans révèle les nombreuses difficultés toujours rencontrées par les créateurs d’entreprise, en dépit du « choc de simplification ». Aujourd’hui, la création d’entreprise n’est pas perçue comme étant quelque chose de vraiment facile par les entrepreneurs, c’est même difficile pour 43% d’entre eux. Et ce, malgré la mise en place du « choc de simplification » par le gouvernement en 2013, dont le but est de simplifier les démarches administratives pour les entreprises : 73% des entrepreneurs n’en ressentent d’ailleurs pas les effets. En particulier, même si les entrepreneurs ont déjà en main certaines informations (couverture sociale, risques et responsabilités en cas de retard dans les démarches), il reste de nombreux points de crispation :

  • L’anticipation des coûts à verser aux différentes administrations (81%)
  • Le manque de clarté des termes administratifs (77%)
  • La lourdeur des démarches au lancement de l’entreprise (71%)
  • L’identification des différents organismes pour la création d’entreprise (53%)

Il n’en reste pas moins que selon L’Indice Entrepreneurial Français, publié par l’AFE (Agence France Entrepreneur), pas moins de 32% des Français ont déjà été placés dans une dynamique entrepreneuriale!