CYCLOVILLE – LILLE

Publié le Mis à jour le

  • Nombre de salariés : 25 personnes + environ 140 chauffeurs de vélo taxis
  • Chiffre d’affaires : 1 million d’euros
  • Secteur : Transport
  • A l’heure où les enjeux écologiques sont de plus en plus cruciaux, il est urgent d’adopter des moyens de transport verts. C’est ce que Cycloville a compris en faisant revivre le vélo-taxi ! Lentement mais sûrement, après avoir testé l’activité dans le centre-ville de Lille avec deux, puis trois véhicules, l’entreprise s’étend en France depuis 2008. Sa volonté est d’être présente dans la majorité des villes françaises de plus de 100 000 habitants. Aujourd’hui, par un réseau de franchises, une flotte de 70 vélos-taxis circule dans 14 villes de France. 100% écologiques, ils transportent personnes et marchandises, et se faufilent avec rapidité sur les pistes cyclables, couloirs de bus, zones piétonnes. Ces véhicules colorés font aussi d’excellents supports publicitaires, générant 80% des revenus de l’entreprise.

GUILLOUARD – NANTES

Publié le Mis à jour le

  • Nombre de salariés : une centaine
  • Chiffre d’affaires : 5,8 millions d’euros
  • Secteur : Industrie
  • Depuis 100 ans, en plein cœur de Nantes et contre vents et marées, l’entreprise familiale Guillouard fabrique des ustensiles métalliques de cuisine et de jardin. Dans les années 70, le développement des produits plastiques, qui envahissent le marché, met l’entreprise en difficulté. Elle va jusqu’à la liquidation judiciaire en 1979, et en 1980 la famille Sirvin en reprend les commandes. En 1985, Guillouard rachète la coutellerie Nogent 3 étoiles, pour intégrer la force de vente de cette dernière.
    Reconnue pour ses produits de qualité, Guillouard est l’unique entreprise française perpétuant les méthodes de fabrication traditionnelle d’étamage et de galvanisation à chaud. Le produit emblématique de la maison est la fameuse lampe-tempête centenaire, dont la popularité s’étend jusqu’en Afrique, où elle fait traditionnellement partie des dots de mariage !

MATÉRIEL.NET (Domisys) – NANTES

Publié le Mis à jour le

  • Nombre de salariés: 180
  • Chiffre d’affaires : 95 millions d’euros
  • Secteur : E-commerce
  • C’est l’histoire d’une entreprise qui ne devait pas en être une… Pour  promouvoir sa web agency, Jean-Philippe Fleury crée en 1999 Materiel.net, un site vitrine de vente de produits high-tech. Contre toute attente, les internautes ont voulu y passer des commandes. Les volumes ont rapidement explosé, ce qui a conduit le créateur à se consacrer exclusivement à cette nouvelle activité d’e-commerce!
    Aujourd’hui, Matériel.net, c’est près de 100 millions d’euros de chiffre d’affaires, 180 salariés, plus de 800 000 clients et 30 000 fans sur Facebook. L’entreprise se positionne comme expert du high-tech haut de gamme. Elle n’affiche aucun bandeau de publicité sur son site, et met l’accent sur le service, d’où le fort attachement de sa clientèle et le rôle important du bouche-à-oreille dans son succès. Matériel.net a même créé sa propre marque de PC. Pour se rapprocher de ses clients, l’entreprise nantaise a aussi ouvert un réseau d’agences, où l’on peut bénéficier de conseils de spécialistes et retirer ses achats.

MAGELLIUM – TOULOUSE

Publié le Mis à jour le

  • Nombre de salariés : 140
  • Chiffre d’affaires : 10 millions d’euros
  • Secteur : Technologies
  • Jean-Pierre Madier, docteur en physique, et Patrice Berranger, ingénieur, ont créé Magellium en 2003. La PME toulousaine réalise des études et des systèmes de traitement du signal et de l’image, de géomatique et de robotique. Forte d’une croissance de 30 % par an, la société a réalisé un chiffre d’affaires d’un montant de 9,4 millions d’euros pour 2010 avec 140 salariés. Parmi ses clients, elle compte le CNES, l’Agence spatiale européenne (ESA), l’IGN, la DGA, Astrium et Thales. L’entreprise se diversifie aussi dans des applications pour la sécurité et la santé : programmes vidéo et robotique pour l’aide au maintien à domicile des personnes âgées dépendantes, système de géolocalisation des risques d’incendie, système mobile de suivi des mélanomes, entre autres. L’entreprise consacre 15 % de son chiffre d’affaires à la R&D, et a déjà commencé à s’implanter à l’international, avec l’ouverture d’une filiale au Royaume-Unis l’année dernière.

LA CAGOLE – MARSEILLE

Publié le Mis à jour le

  • Nombre de salariés : NC
  • Chiffre d’affaires : NC
  • Secteur : Alimentation
  • La bière La Cagole est née de l’imagination de deux amis d’enfance, nostalgiques du vieux Marseille et de ses brasseries locales d’antan. Au départ, l’activité était artisanale et ludique: après avoir racheté une micro-brasserie, ils ont remis au goût du jour une ancienne bière de tradition marseillaise, à partir de recettes trouvées sur Internet. Succès immédiat ! Les Marseillais s’identifient en masse à ce nouvel emblème phocéen, dont la production annuelle s’élève aujourd’hui à plus de deux millions de bouteilles. Au départ, pour assurer la qualité et le volume de production, les deux associés ont fait brasser leur produit en Tchéquie, pays inventeur de la pils. La production est aujourd’hui rapatriée en France, à Douai, ville de tradition brassicole. La Cagole est distribuée avant tout en région PACA, mais on peut aussi la trouver à Paris, voire en Espagne, en Angleterre et aux Etats-Unis ! Et son nom, d’où vient-il ? Il est vraiment lié à l’histoire de Marseille : on y appelle « cagole » une fille un peu vulgaire, provocante et exubérante, comme celle qui symbolise la marque ! Mais à l’origine, les cagoles étaient les ouvrières des usines de conditionnement de dattes du début du XXe siècle, qui portaient des tabliers appelés « cagoulo » en provençal.

CONVERS – NICE

Publié le Mis à jour le

  • Nombre de salariés : 150
  • Chiffre d’affaires : 6 millions d’euros
  • Secteur : Télémarketing
  • Reconnue pour ses pratiques RH innovantes, souvent citées en exemple, Convers est un centre d’appels privilégiant le capital humain. Créé en 1998, et loin des us et coutumes souvent pratiqués dans le secteur (contrats temporaires, majorité de population étudiante, délocalisation off-shore), l’entreprise niçoise se démarque par sa volonté première de faire sortir le télémarketing du statut de petit job, et de le professionnaliser, pour améliorer la qualité de service. L’entreprise est reconnue pour l’emploi de seniors, qui constituent 30% de ses effectifs. Selon Philippe de Gibon, PDG, cette population amène de la stabilité, de l’expérience, une utilisation de la langue française beaucoup plus châtiée, et une grande ponctualité. 100% de ses 150 téléopérateurs sont en CDI, travaillent à temps choisi, dans 1200 m2 de bureaux inondés de soleil. Des pratiques RH souvent citées en exemple !

Résumé Emission spéciale du 31/12 et 01/01 : « Que nous réserve l’année 2012 ? » avec D.Wolton, J. Séguéla, B. Teinturier,G. Babinet, H. Kaufman

Publié le Mis à jour le

Émission spéciale « 2012 ». Que nous reserve cette nouvelle année ? Avec : D.Wolton – J Seguela – B Teinturier – G. Babinet – H. Kaufman 

(Émission enregistrée à Crans Montana – Suisse – lors du Cristal Festival : le festival de la communication, des médias et de la pub)

Écouter l’émission : 

[audio http://podcast.bfmbusiness.com/channel151/20120103_club_1.mp3]

Dossier : Communication 

Avec  Dominique Wolton,chercheur au CNRS et spécialiste de la communication et Président du Conseil de l’Ethique Publicitaire, instance associée à l’ARPP

Pour lui : « un ultra-connecté n’est pas forcément un bon communicant ». Qu’est-ce qu’une vraie communication efficace ? Et pourquoi les réseaux sociaux sont inefficaces ? »

Une belle leçon sur la communication à écouter ou réécouter dans l’émission

 

                                                                                                                                 

2012 : Présidentielle 

Avec Jacques Séguéla qui publie « le pouvoir dans la peau ». Le publicitaire qui a accompagné 20 campagnes présidentielles décrit le « candidat idéal »  en terme de communication. Pour devenir Président en 2012 : existe-il  un mode d’être ? De paraitre ? De penser ? De vivre ?

 

Jacques Séguéla sur BFM Business à écouter ou réécouter :

« Je vais lancer Le Club des Atouts de la France pour réunir toutes les bonnes initiatives, les bonnes idées, les bonnes énergies pour notre pays »

Avez vous un compte Twitter ou Facebook ?

« Non je n’ai pas le temps, je m’y mettrais quand je serai à la retraite, mais comme je prends ma retraite à 100 ans, ça n’existera peut-être plus ? »

Le livre de J. Séguéla :

J’ai cherché la réponse dans le souvenir de la quinzaine de candidats que j’ai accompagnés dans leur victoire jusqu’au bout du monde, et croisé cette expérience avec celle des grands spin doctors du moment. A leur suite, vous allez vivre le récit haletant des dernières grandes campagnes mythiques et de leurs héros : Obama, le premier cyber-président, Lula, qui a fait de l’authenticité une politique, Dilma, la pasionaria moderne des Brésiliens, Cameroun, le fils de pub devenu homme d’Etat… Chemin faisant, vous découvrirez les coulisses de la conquête du pouvoir, l’influence des communicants, leurs secrets de fabrication, le poids décisif et parfois pervers des médias comme celui souvent trompeur des sondages. En premier lieu, la révolution du Net, ses vertus et ses vices, qui change la donne électorale et vous rends maître du jeu.
Reste l’essentiel : de ces bouleversements, lequel des prétendants au trône républicain sortira vainqueur ?
La réponse vous appartient. 

Avenir : pourquoi sommes nous si pessimistes ? 

 Avec Brice Teinturier, Directeur Général délégué d’IPSOS France : Pourquoi les français ont-ils peur de l’avenir ? Analyse et décryptage du comportement des français, de leurs craintes et de leurs attentes…Tout pourrait redémarrer ?

Le Numérique pour relancer la croissance en France ? 

 Avec Gilles Babinet, Pdt du Conseil National du Numérique. « Est-ce que le numérique est  Le levier à actionner pour  relancer la croissance dans notre pays ?

 

Un monde nouveau ?

 Avec Henri Kaufman qui a contribué au livre : « Ils ont pensé le futur ». Et justement que nous réserve le futur ? Il nous apporte une vision très intéressante. Internet est encore un Eldorado…

C’est qui H. Kaufman ? 

Henri Kaufman est un scientifique qui a mal tourné : il est devenu publicitaire ! Son parcours est éclectique (comme le nom de son blog) : – Ecole Centrale puis Ecole des Pétroles – Doctorat en Mathématiques Appliquées à l’Économie – Directeur Informatique puis Editeur aux Editions Rombaldi : livres classiques, romans, Bandes Dessinées, Beaux Livres et Livres Pratiques,vendus par correspondance – Président-fondateur de l’Agence de Marketing Relationnel Communider en 1987, dans le groupe Havas – Vice Président du Cercle du Marketing Direct – Auteur de plusieurs livres dont le Lissage exponentiel (méthodes de Prévision à court terme), Confidences en Direct, Sciences et Communication font elles bon ménage, Un an de Pub, le Marketing de l’Ego…