La 2ème édition de « Le plus joli des prénoms » vient de sortir !

Publié le Mis à jour le

Sonia Julaud, attachée de production du Business Club de France, a le plaisir de vous présenter la 2ème édition de son livre.

« J’ai voulu donner aux futur parents un moyen à la fois amusant et inspirant de trouver le prénom de leur bébé. Au début de mon livre, un test de 15 questions détermine le profil de prénoms qui leur correspond le mieux (original, classique, ancien, régional, etc.). Dans le dictionnaire, un pictogramme indique à quelle catégorie appartient chaque prénom.

La tendance aujourd’hui est à la créativité! Dans la nouvelle édition, j’ai ajouté de nombreux prénoms à la fois originaux et tendance. Parmi eux : Aylan, Cyrus, Kiran, pour les garçons ; Alaïs, Isalys, Kélia pour les filles.

La 1ère édition de Le Plus Joli des Prénoms est sortie en 2010. Elle est rapidement devenue un des best-sellers de la collection Ma p’tite Famille, chez First Editions. Enrichie de 300 prénoms et de nouveaux témoignages, cette 2ème édition vient de paraître, on la trouve dans toutes les bonnes librairies et en grande surface ».

Publicités

Le savoir-faire français rayonne à l’étranger

Publié le

Extraits de « Ces secteurs de pointe 
où la « French touch » cartonne »

Source : Capital – Auteur : Sébastien Pierrot

Luxe, finance, nucléaire… Dans de nombreux domaines, le savoir-faire français 
est recherché car inégalé. Une réalité qui contraste avec la sinistrose hexagonale.

Cocorico ! «What More» – le morceau qui accompagne Barack Obama lors de ses meetings depuis mars – a été composé par l’agence de design sonore bordelaise On Air Agency. Au pays du jazz et du rock and roll, ce choix est en soi une consécration.

Nos stars bordelaises ne sont d’ailleurs pas les premiers musiciens hexagonaux à faire un tabac à l’étranger. Avant eux, Daft Punk, Air ou encore David Guetta avaient ouvert la voie, participant au courant musical de la «French touch». Et il n’y a pas que la musique ! […]

David Guetta est le chanteur français qui a gagné le plus d’argent en 2011, avec plus de 3,5 millions de disques vendus dans le monde, pour un revenu de 3,2 millions d’euros ! Il a collaboré avec de nombreux artistes américains, comme Black Eyes Peas, Rihanna, Snoop Dogg, Madonna.

Lire la suite »

En ce moment sur BFM Business (radio) : Futurallia Lille 2012

Publié le Mis à jour le

Avec nos invités, nous parlons de Futurallia Lille 2012 qui se tiendra du 27 au 29 juin. 

Avec :

William Everett, président fondateur de Dewdrops société spécialisée dans le traitement d’huiles et solvants radioactifs

Olivier Ducatillon, président de Lemaître Demeestere, fabricant de tissus pour l’ameublement (à base de lin)  produits en France

Luc Doublet Pdt du conseil de surveillance de Doublet S.A. et Pdt  de la CCI Internationale de Lille

Pour plus d’information : FUTURALLIA LILLE 

Dans notre série… les taxis parisiens pourront-ils maintenir leur monopole ?

Publié le

Über : une alternative aux taxis à Paris

Anthony Morel – BFM Business
Si vous en avez marre du temps d’attente quand vous commandez un taxi, c’est un nouveau service disponible à Paris qui va peut-être vous intéresser. Ça s’appelle Über, c’est une sorte de mix entre le taxi et le service de voiture de luxe avec chauffeur. C’est une startup américaine qui est à l’origine du projet.
Über propose des voitures de type Mercedes classe E ou Audi A6, conduite par un chauffeur en costume (DR)

Ce qu’il faut retenir

>Application mobile dotée d’un GPS

>Une voiture de luxe en dix minutes

>Cibles : les CSP+ de 30-35 ans

>La startup vient de lever 32 M $

Ne leur dites surtout pas qu’ils concurrencent les taxis. Chez Über, on insiste : c’est un service « complémentaire ». Le principe : une application pour smartphone. Quand vous l’ouvrez, le GPS du téléphone vous localise, et si vous le souhaitez, une voiture arrive dans les 10 minutes.

120 euros pour un Paris-Roissy

En théorie. La startup ne possède pas de véhicules en propre : elle travaille avec des entreprises de voitures avec chauffeur, qui ne sont pas soumises aux mêmes règles que les taxis, notamment le numerus clausus.

Une vingtaine de véhicules sont en circulation à Paris, où le service vient de débuter, plusieurs centaines à San Francisco. Des voitures de type Mercedes classe E ou Audi A6, conduite par un chauffeur en costume. Le prix va avec le standing : 120 euros pour un Paris-Roissy.

La cible : les 30-35 ans, CSP+ et plutôt technophiles. Über prend une commission sur chaque course. Un modèle qui séduit : l’entreprise vient de lever 32 millions de dollars auprès de grands noms du secteur, comme Bezos Expeditions, le fonds d’investissement du fondateur d’Amazon.

Autre solution ATA FRANCE

QUELLES DIFFÉRENCES ENTRE LES TAXIS ET ATA?
DES TARIFS MOINS CHERS QU’UN TAXI

Les tarifs des taxis sont déterminés à la fin de votre course, lors de votre arrivée à destination, par un taximètre (compteur). Les taxis ont l’obligation légale d’utiliser ce taximètre afin de déterminer le prix que vous payerez. De son coté, ATA propose des tarifs forfaitaires fixes. Ainsi, contrairement aux taxis, avec ATA vous savez toujours exactement combien vous coûte un trajet avant de partir.

Pas de surprise liée au taximètre.

PAS D’ATTENTE DANS LA FILE TAXI

Votre temps est précieux. Vous pouvez bien sûr tenir la file d’attente des taxis à la sortie des aéroports ou des gares : 10, 20 voire 45 min parfois avant de voir votre taxi vous prendre en charge. Un taxi dont vous n’aurez pas choisi le type de véhicule, un taxi dont vous ne saurez pas s’il parle d’autres langues, un taxi dont vous n’aurez pas la certitude qu’il ait des rehausseurs ou de sièges bébés pour vos enfants.

ATA vous permet d’éviter de tenir la file d’attente taxi.

DES SERVICES DIFFERENTS DE CEUX DES TAXIS

ATA vous propose de nombreux services que tous les taxis n’offrent pas.

Tous les taxis vous offrent ils des prix aussi bas ?

Tous les taxis vous offrent ils une qualité de service à la hauteur de vos attentes ?

Tous les taxis vous offrent ils nos nombreuses options pour votre plus grande satisfaction ?

LA RÉACTION DES CHAUFFEURS DE TAXIS PARISIENS 

Véhicules de tourisme avec chauffeurs, navettes pour les aéroports, et maintenant Autolib’. La multiplication des nouveaux services de transport inquiète les taxis parisiens, qui ont répondu à l’appel de la Fédération nationale du taxi en manifestant début février dans les rues de la capitale.

Business Club ce WE : Futurallia Lille 2012 (comment réussir à l’export) et Les CJE Awards (avec des start-up très prometteuses…)

Publié le Mis à jour le

Au programme du Business Club de France (sam 26/5 : 22h – dim 27/5 :15h)

Comment faire pour que nos PME exportent plus ?

Les 27, 28 et 29 juin se déroulera à Lille le forum International  Futurallia dont l’objectif est de favoriser les rencontres « business » entre chefs d’entreprise français et 600 dirigeants venus du monde entier. Est-ce une bonne solution pour motiver nos PME à aller sur le marché international ?

Débat et présentations d’entreprises très ambitieuses à l’export avec :

William Everett, président fondateur de Dewdrops société spécialisée dans le traitement d’huiles et solvants radioactifs

Olivier Ducatillon, président de Lemaître Demeestere, fabricant de tissus pour l’ameublement (à base de lin)  produits en France

Luc Doublet Pdt du conseil de surveillance de Doublet S.A. et Pdt  de la CCI Internationale de Lille

http://youtu.be/TmFtt8cVwHU 

EGALEMENT DANS LE BUSINESS CLUB DE FRANCE 

Ces toutes petites entreprises… déjà très prometteuses…  

Le Cercle des Jeunes Entrepreneurs (CJE)  a remis ses « awards » mardi 22 mai dernier. L’occasion de découvrir des concepts d’entreprises très innovantes avec :

Richard Levy – CJE

Laurent Allias – CJE / Cabarey société spécialisée dans la création digitale, les nouvelles technologies et la production audiovisuelle

Guillaume Wolf – CJE / Beansight est un service qui permet d’agréger toutes les opinions sur l’avenir afin de déterminer le niveau d’expertise des utilisateurs.

Cyrille Vincey – QUNB propose des chiffres au sein de plus de 2 000 bases de données, de les combiner dans des  graphiques ! Idéal pour vos présentations en réunion !

Alban Denoyel  – Sketchfab : Solutions pour publier en ligne du contenu interactif 3D

(CJE Awards – Sketchfab reçoit son award dans la catégorie entreprise numérique)

Vincent Péré  – Flip My Look qui a mis au point la 1ere  cabine d’essayage sur  votre Smartphone ou tablette tactile.

Augustin Jacquelin – Lemon Tri  installe des machines de tri innovantes dans les entreprises, les écoles, les associations et les collectivités locales afin de récupérer les déchets « boisson ».


M. Taillardat, D. Wathier, Ph Hayat, D. Elyaacoubi et E. Goulin étaient sur BFM (radio) pour vous donner envie d’entreprendre… et de réussir !

Publié le Mis à jour le

Dans le Business Club de France sur BFM Business (Radio)  : Maison Taillardat – Smartbox – Dossier : créer son entreprise . Ecouter ou réécouter l’émission :

[audio http://podcast.bfmbusiness.com/channel151/20120521_club_1.mp3]

MAISON TAILLARDAT

Il y a 25 ans, Micheline Taillardat fabriquait ses premiers meubles inspirés du siècle des lumières, chez elle. Aujourd’hui l’entreprise produit 1000 meubles par an et s’offre  des locaux de 1800 m2.

La Maison Taillardat s’apprête à franchir une nouvelle étape dans son histoire.

Ses clients : 80% professionnels/institutionnels et 20% grand public

Palaces, palais privés, ambassades :

• Hôtel Shangri-La (Paris), Hôtel Four Seasons George V (Paris), Hôtel Le Bristol (Paris)

• Hôtel Ritz (Madrid)

• Palais de L’Elysée (Paris), Matignon (Paris), Assemblée Nationale (Paris), Ministère des Affaires Etrangères (Paris)

Quelques chiffres :

  • CA : 3 millions d’euros (X 23 depuis 1987)
  • 28 points de vente dans le monde
  • Effectifs : 45 dont 23 compagnons, qui maîtrisent des métiers vieux de plusieurs siècles

Historique

  • 1987 : Création de la société
  • 1991 : Installation dans des locaux de 800m2
  • 1996 : Micheline Taillardat reçoit l’insigne de Chevalier de l’Ordre National du Mérite
  • 2000 : Ouverture du showroom parisien, avenue Marceau
  • 2007 : Création de la filiale américaine à New York (le showroom de NY a fermé depuis)
  • 2011 : Obtention du label Entreprises du Patrimoine Vivant (EPV)
  • 2012 : Installation dans les nouveaux ateliers au sud d’Orléans

Technique

Queue d’aronde, tenons, mortaises, sculptures… toutes les pièces sont entièrement réalisées à la main sur des bois massifs rigoureusement choisis (hêtre, chêne, merisier, acajou du Honduras). La diversité des formes est complétée par une palette de 30 teintes. L’une des spécialités de la Maison est l’utilisation de cires et patines, notamment pour la réalisation du vernis tampon qui confère aux meubles un aspect doré et ancien.

Ses meubles ont été utilisés dans les décors du film « Marie-Antoinette » de Sofia Coppola

EGALEMENT DANS LE BUSINESS CLUB DE FRANCE 

SMARTBOX

Le mois de mai a été l’occasion de faire « ce qu’il vous plait » avec ses ponts et autres viaducs !  Cela a fait certainement le bonheur des vendeurs de week-end  en « boite comme »  Smartbox. Son directeur général Denis Wathier est notre invité.

Pour la petite histoire En avril 2003, Pierre-Edouard Stérin lance en France le concept des coffrets cadeaux.

La nouvelle société Weekendesk France entend rivaliser avec les cadeaux traditionnels (bouquet, parfums,…) et connaît une ascension fulgurante, passant de 4 millions € de volume d’affaires en 2004 à 97 millions € en 2007. En Septembre 2007, l’entreprise change de nom et devient Smartbox. Et aujourd’hui :

  • CA : 400 millions d’euros en 2011 (croissance comprise entre 10 et 15%).
  • 4 millions de coffrets vendus en 2011
  • Objectifs 1 milliard d’euros de volume d’affaires d’ici 4 ans
  • Effectif : 900 dans le monde

Smartbox est présent dans 19 pays du monde

Distribution en magasins, agences de voyage, boutiques Smartbox,

Plus de 27 000 partenaires dans le monde, dont 10 000 en France

Marché du coffret : volume d’affaires de 300 millions d’euros tous acteurs confondus en France (croissance située entre 5 et 10% par rapport à 2010). Part de marché actuelle détenue par Smartbox : 60%

NOUVEAUTÉ : le site de vente de WE et séjours en ligne : smartbox.com

Rencontre avec le fondateur : Pierre Edouard Stérin

Rencontre avec Pierre-Édouard Stérin, PDG et fondateur de Smart&Co -Smartbox. Ce businessman dynamique nous parle de son entreprise, des galères qu’il a pu rencontrer, de ses relations avec la concurrence et avec l’administration française.

Pour bien comprendre :

Smart&Co, réunissant les activités de coffrets cadeaux déployées dans 19 pays. Smartbox en est le porte-étendard.

De l’autre, le fonds Otium Capital (ex-Smart&Co Ventures) rassemble 7 entreprises mues par une même stratégie de distribution des loisirs, notamment sur le web : Lafourchette, Weekendesk, Gault Millau, Camping&Co, Lookingo, Ouffer, Balinea. « C’est un ensemble de start-up indépendantes », souligne Antoine Freysz, directeur général d’Otium Capital.

EGALEMENT DANS LE BUSINESS CLUB DE FRANCE 

100 JOURS POUR CHANGER

« Toi aussi sois ton propre patron » Osez entreprendre !  C’est notre dossier cette semaine. La France : un pays où il fait bon entreprendre ? Pourquoi cette opération « 100 pour changer »à destination des jeunes ? Les jeunes ont-ils envie de créer leur entreprise ? Avec :

Diaa Elyaacoubi  Présidente de Streamcore et fondatrice du club « Esprits d’Entreprise »

Philippe Hayat  Co-fondateur du fonds d’investissement Serena Capital, et fondateur de l’association 100 000 entrepreneurs.

Erwan Goulin, Président et co-fondateur de 727 Sail Bags

Malgré la crise, le moment n’a jamais été aussi propice à l’élan entrepreneurial. Redonnons confiance aux jeunes générations et disons-leur : « A l’indignation ou la résignation, préférez l’action. Devenez entrepreneurs et accomplissez-vous. Partez de votre envie, de votre talent et concevez votre projet, celui qui vous ressemble. Puis portez-le. » Philippe Hayat

Philippe Hayat est l’auteur de « Entreprenez ! à l’indignation, préférez l’action » paru aux éditions Archipel.

La France est un pays d’entrepreneurs qui s’ignore. En quelques années, cent mille d’entre eux peuvent redonner confiance à toute une génération. Pour cela, il faut tenir aux jeunes un discours différent. Leur dire : à l’indignation, préférez l’action, celle qui contredit la fatalité. Puisque la vie professionnelle semble si difficile à tracer, prenez-la en main. Partez de votre envie, de votre talent et concevez le projet qui vous ressemble. Entreprenez, accomplissez-vous !
Le moment n’a jamais été aussi propice à l’aventure. Aux entrepreneurs d’en transmettre l’envie et d’accompagner ceux qui prennent le risque de se lancer. Aux enseignants de favoriser ces échanges pour aider les élèves à forger leur projet.
Aux politiques, enfin, de faire de l’entrepreneuriat chez les jeunes une grande cause nationale du prochain quinquennat et d’entraîner les nouvelles générations vers le bonheur de construire.

Clip vidéo de l’initiative 100 jours diffusé du 14 au 18 Mai 2012 sur les chaînes M6 et W9 !
100 jours pour changer à pour but de porter haute les valeurs de l’entrepreneuriat et la prise d’initiative chez les jeunes. Retrouvez plus d’informations sur le site: http://www.100jourspourchanger.org

Quelques jeunes dirigeants d’entreprises qui participent à ces 100 jours pour changer et qui sont venus dans le Business Club de France. Plus d’infos ici.

Erwan Goulin 727 Sails Bags qui était notre invité dans cette émission

Ludovic Michetti – Bubble Pro

Jérôme Tricaut – Magic Bed

Arnaud Poissionnier – Babyloan

Evénement : Une conférence – en intégralité – sur ce blog : les jeunes entrepreneurs avec A. Senni, S. Forest (Alloresto), V.Barbey (Adminium) et L.Huraux (Attractive World)

Publié le

Avec ce long week-end, vous aurez certainement un peu temps de pour regarder cette conférence consacrée à cette jeune générations d’entrepreneurs. ils ont la niaque, l’envie et le talent. J’ai eu le plaisir d’animer cette conférence dans le cadre de l’IT for Business Forum 2012 qui se tenait à Deauville.

Michel PICOT

Les invités : 

  • Aziz SENNI, Président Fondateur d’ATA et de Business Angels des Cités
  • Sébastien FOREST, Président Fondateur d’AlloResto
  • Vincent BARBEY, Président Fondateur d’Adminium
  • Ludovic HURAUX, Fondateur d’Attractive World