Open Class Rooms : 1e plateforme de formation diplômante et reconnue. C’est dans le Business Club. Inédit (podcast)

Publié le Mis à jour le

Dans le Business Club de France sur BFM Business Radio 

Samedi 30 juin à 7h et dimanche 1er juillet à 15h

Talk 1 : OPEN CLASS ROOMS 60 millions de dollars levés pour accélérer la formation en ligne

Talk 2 : EKIM Ses robots font des pizzas ! C’est nouveau !

Talk 3 : SERIAL ENTREPRENEUR  : Rien n’arrête Julien Coulon

Talk 4 : MÉDIATION des ENTREPRISES : une TPE en difficulté avec un de ses fournisseurs


Plus que 3 émissions !

Le Business Club de France, seul magazine diffusé sur une radio nationale et consacré aux TPE/PME – essentiellement en région – va s’arrêter définitivement dans quelques semaines. Après avoir passé 10 ans à vos cotés, avoir accompagné des « pépites » devenues de grands groupes aujourd’hui, avoir invité plus de 3500 chefs d’entreprise, avoir réglé avec la Médiation des Entreprises, plus de 160 situations délicates pour des entrepreneurs en détresse, nous sommes contraints de couper définitivement le son de cette émission. En juillet, vous retrouvez une émission totalement inédite et exceptionnelle les 7 et 8 juillet, un 1er « best of » les 14 et 15/7. Une autre émission totalement inédite les 21 et 22 juillet (la toute dernière). Un dernier best of les 28 et 29/7 !

Après, on se dira au revoir et à bientôt … ici (sur ce blog) et peut-être ailleurs ?


TALK 1 : OPEN CLASS ROOMS – PIERRE DUBUC – PRÉSIDENT COFONDATEUR

Pour écouter et réécouter cet entretien :

Open Class Rooms est la première plateforme, au monde, 100% en ligne, à proposer des formations et des titres de niveau reconnu par l’État : « Nous proposons une cinquantaine de parcours diplômants en Français, Anglais et Espagnol, et plus de 300 cours certifiants et une trentaine de parcours pour des niveaux allant de Bac+2 à Bac+5. »

3 millions d’utilisateurs, à travers 130 pays,  prennent des cours chaque mois sur cette plateforme.

LEVÉE DE FONDS EXCEPTIONNELLE : 60 MILLIONS DE DOLLARS 

Ils viennent de lever 60 millions de dollars en série B, auprès d’un groupe d’investisseurs mené par le fonds américain General Atlantic. C’est certainement une des plus belles levées en 2018 en France. L’entreprise s’apprête à changer de dimension.

Open Logo

« Toucher tous les métiers du digital ! Nous le faisons déjà en français et nous allons investir pour le faire également en anglais, car,  30 % des métiers vont changer d’ici à 2030 dans le monde, ce qui impactera un milliard de personnes. Ce sont des gens à reformer pour éviter à leurs entreprises de perdre en compétitivité, mais aussi pour éviter de voir surgir des problèmes sociétaux liés à leur perte d’employabilité »  > Ambition : former 20 millions de personnes d’ici 2020

L’entreprise fondée en 2013 se positionne sur les métiers les plus demandés du marché de l’emploi, dont le développement web et mobile, le design ou le traitement des données par exemple. Pour rester à la page sur ces questions qui évoluent en permanence, Openclassrooms a mis en place une méthode pour identifier d’abord les filières en croissance, puis les métiers en forte demande, et enfin les compétences qu’exigent ces métiers. Sur ce point, la pépite tricolore travaille de plus en plus étroitement avec les entreprises afin de préciser ce qui se cache concrètement derrière ces compétences requises, car les référentiels restent instables.

L’entreprise fondée en 2013 se positionne sur les métiers les plus demandés du marché de l’emploi, dont le développement web et mobile, le design ou le traitement des données par exemple. Pour rester à la page sur ces questions qui évoluent en permanence, Openclassrooms a mis en place une méthode pour identifier d’abord les filières en croissance, puis les métiers en forte demande, et enfin les compétences qu’exigent ces métiers. Sur ce point, la pépite tricolore travaille de plus en plus étroitement avec les entreprises afin de préciser ce qui se cache concrètement derrière ces compétences requises, car les référentiels restent instables.

Pour grandir à la mesure de ce nouvel investissement, la jeune pousse va devoir croître très rapidement. Elle prévoit de recruter une centaine de personnes dans les neuf mois à venir (elle en compte 100 aujourd’hui), de renforcer sa présence en Afrique , et de se déployer aux Etats-Unis et au Royaume-Uni.

Les Echos 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s