« IDEOL : l’idéale éolienne flottante » C’était dans le Business Club de France (podcast)

Publié le Mis à jour le

IDEOL-20121129v2-500x282Dans le prochain Business Club de France

PLUS QUE 8 ÉMISSIONS !

Samedi 26 mai à 7h et Dimanche 27 mai 2018 à 15h

Uniquement sur BFM Business Radio 

 

Au programme :

Talk 1 : IDEOL : son éolienne flottante s’exporte

Talk 2 : GYM LIB : l’appli pour aller faire du sport partout (ou presque)

Talk 3 DIDAXIS : Le portage salarial est-il une bonne solution pour commencer à travailler de manière indépendante ?

Talk 4 : MEDIATION : Retards de paiement – une TPE face à ses clients grands groupes du secteur de la santé


IDEOL AVEC PAUL DE LA GUÉRIVIÈRE – PDG

ideol-fondation

(Ré)écoutez et téléchargez cette interview:

Créée à La Ciotat, en 2010, l’entreprise IDEOL a mis au point une solution d’éolienne flottante, dont les deux démonstrateurs (installés en France t au Japon) ont prouvé leur efficacité et ont séduit des l’investisseurs. L’entreprise vient de lever 15 millions d’euros.

Comment ça marche ? 

visuel-eolienne-v5L’éolienne est posée sur une « barge » flottante. Elle est ancrée au sol marin (à l’image d’une ancre de bateau). Elle est enfin reliée à un câble électrique permettant de transporter sur au moins 20 km, l’électricité produite en mer.

 

 

Les avantages de l’éolienne flottante : 

  • S’adapte quelque soit la profondeur de la mer, contrairement à l’éolien posé sur les fonds marins
  • Permet d’être déplacé si nécessaire, de mieux s’adapter à la prise du vent
  • Peut-être plus facilement remorqué pour réparation ou démontage
  • Ne laisse aucun trace dans les fonds marins
  • Solution écologique, moins chère à l’installation et produit 20% d’électricité en plus par rapport aux autres éoliennes

→L’éolien flottant présente la même courbe de puissance qu’à terre. Mais à la différence des éoliennes terrestres et même des éoliennes en mer posées, les éoliennes flottantes permettent d’accéder à des sites où les vents sont plus forts et plus constants, et donc de produire 1 jour sur 2 quand les éoliennes posées produisent en moyenne un jour sur 3 et les éoliennes terrestres 1 jour sur 4.

IDEOL

  • Activité: conception et installation d’éoliennes flottantes
  • Date de création: 2010
  • Siège social: La Ciotat
  • CA 2017 : 3.5 M€
  • Effectifs : 60 personnes

L’actualité d’IDEOL 

→Une levée de fonds de 15 millions d’euros annoncée fin avril. Cela nous permet d’accélérer notre développement à l’international et confirme notre « bankabilité ». 

→La signature d’un partenariat avec Acacia Renewables pour le développement d’une ferme éolienne flottante de dimension commerciale (donc de plusieurs dizaines d’éoliennes) au Japon.

→L’installation de notre premier démonstrateur en mer au large du Croisic  qui est également la première éolienne en mer en France ! Un deuxième sera installé dans les tous prochains jours au Japon

Ce dernier investissement positionne Ideol comme l’un des leaders mondiaux en matière d’éolien en mer flottant. Créée en 2010, Ideol a développé une fondation flottante reconnue à l’international conçue pour devenir rapidement la solution principale sur le marché. Ideol bénéficie déjà de deux démonstrateurs, construits et installés en France et au Japon, deux marchés d’ailleurs tout à fait stratégiques. La technologie de fondation flottante développée par Ideol est conçue pour s’adapter à la fois aux éoliennes présentes sur le marché mais aussi aux éoliennes de plus grande dimension, et pour être la solution la plus compétitive du marché.

Le marché

Le marché de l’éolien en mer se situe aujourd’hui essentiellement en Europe, un continent qui concentre plus de 90 % de la capacité installée au niveau mondial.  En 2014, l’éolien en mer représentait, sur le continent, 8 GW, uniquement issu des technologies posées. Pourtant, ces technologies font face à des défis de plus en plus complexes. Plusieurs pays se tournent donc vers des solutions flottantes qui présentent l’intérêt de s’affranchir des contraintes de profondeur et de qualité des sols.

Au-delà du fait que l’éolien flottant permet de profiter des meilleures ressources venteuses au large, certains pays n’ont tout simplement pas le choix : l’éolien en mer posé est incompatible avec la forte profondeur de leurs littoraux. C’est par exemple le cas pour certaines régions d’Ecosse, pour le littoral méditerranéen dont les profondeurs dépassent rapidement 50 mètres, pour le Japon ou pour les Etats insulaires.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s