Octopus Robots, la 1ère Agtech à la Bourse de Paris. C’était au Business Club (podcast)

Publié le Mis à jour le

Dans le prochain Business Club de France : 
Samedi 7/4/18 à 7h – Dimanche 8/4/18 à 15h

⇒ Uniquement sur BFM Business Radio 

 octopus robots.jpg
⇒ PREMIÈRE PARTIE 

TALK 1: PROPHESEE :  une levée de 19M$ pour équiper la voiture autonome et conquérir les USA

TALK 2 : OCTOPUS ROBOTS a inventé le robot de décontamination de poulaillers industriels

⇒ DEUXIÈME PARTIE: CRÉER, REPRENDRE, DÉVELOPPER

⇒ LE RENDEZ-VOUS DU MÉDIATEUR DES ENTREPRISES, avec Pierre Pelouzet


TALK 2 : OCTOPUS, avec Olivier Somville, PDG

(Ré)écoutez et téléchargez cette interview:

Octopus Robots a mis au point des robots de décontamination pour grandes surfaces (entrepôts, usines alimentaires, aérogares, centres commerciaux). Le dernier né, est Octopus Poultry Safe, qui désinfecte les poulaillers industriels.  Octopus Robots est la 1ère entreprise du secteur de l’Agtech a entrer à la Bourse de Paris.

Dans la Tribune – Octopus Robots, la première AgTech à faire son entrée à la Bourse de Paris

Octopus Robots, startup du Maine-et-Loire, a inventé un robot spécialisé dans la décontamination de poulaillers industriels. Face à de fortes marques d’intérêt du marché, elle veut accélérer sa production.

Elles ont déjà poussé les murs du Salon de l’agriculture, et pénètrent désormais à la Bourse de Paris. Ce mercredi 14 mars, Octopus Robots, entreprise de Maine-et-Loire spécialisée dans la construction de robots agricoles, devient la première AgTech cotée sur la place parisienne.Depuis 10h30, elle est inscrite sur Euronext Access, avec un cours d’introduction initial de 15,07 euros. (au 4/4: 20,35€)

« Ce succès récompense plusieurs années d’efforts en innovation et va nous permettre d’accroître rapidement notre notoriété au moment où nos robots, uniques au monde, commencent à rencontrer un succès croissant tant en France qu’à l’international », explique l’entreprise dans un communiqué.

Elle précise vouloir profiter de la progression du marché mondial de la sécurité sanitaire, et miser sur la croissance de l’élevage de volailles, « qui représente le plus fort potentiel de ventes pour la société ».

octopus robots 2.jpg

Un robot modulaire

Octopus Robots est en effet l’inventeur d’un robot, l’Octopus Poultry Safe, spécialisé dans la décontamination de poulaillers industriels. Une technologie qui a demandé plus de deux années de recherche et développement et 2,5 millions d’euros d’investissement, et qui, selon le fondateur de l’entreprise, Olivier Somville, cité par Ouest France, aurait « le même niveau de complexité que la Google Car ».

Évolutif, le robot est constitué d’une base commune motorisée et équipée de capteurs, auquel on peut ajouter des modules adaptés aux besoins de l’éleveur, pouvant aller de la détection à la scarification de la terre, explique le titre de presse quotidienne régionale.

Des applications dans la sécurité et la défense

Depuis sa première présentation au public en septembre 2016, le robot a pu mesurer l’intérêt du marché. Selon le Pdg d’Octopus Robots, les sollicitations sont venues de toutes parts: Ouest France cite notamment le brésilien JBS, leader mondial de la viande, les géants américains Tyson Foods et Perdue Farms, mais aussi des échanges avec l’Angleterre, les Pays-Bas, l’Italie, les Pays de l’Est et le Canada. Le Science Museum de Londres a même prévu d’intégrer le robot à une grande exposition sur les bactéries multi-résistantes prévue en 2019.

Si aujourd’hui le robot est programmé pour désinfecter les hangars à volaille -marché déjà juteux, puisque 100 millions de tonnes en sont mises sur le marché chaque année-, il pourrait en effet ensuite étendre ses fonctionnalités. Plusieurs secteurs seraient intéressés par son potentiel: des laboratoires pharmaceutiques vétérinaires, pour la vaccination dans les élevages, jusqu’à une société fournissant le Département d’État américain, pour la décontamination en cas d’infection à grande échelle, voire d’attaques bactériologique ou chimique.

Des centaines de robots en 2018

Pour cette entreprise de moins de 20 salariés aujourd’hui, l’enjeu est donc de se mettre en condition de répondre à des commandes potentiellement croissantes. D’où l’introduction en Bourse, l’intention de recruter de nouveaux ingénieurs et commerciaux, et l’objectif de produire quelque 200 robots en 2018. De 100.000 euros en 2018 -concentrés sur le mois de décembre, la production ayant commencé à l’automne-, l’entreprise espère passer à 5,3 millions de chiffre d’affaires cette année.

LE PRODUIT

Octopus Robots a développé un robot modulaire, mobile et autonome, équipé d’intelligence artificielle. En clair, une base polyvalente robotisée sur roues qui embarque la gestion du mouvement, les batteries, les capteurs, les caméras… et se rapproche par certains aspects d’un véhicule autonome, tel que le « Google car », selon le dirigeant. Sur cette plateforme viennent se brancher différents outils. Celui de désinfection, « un réservoir avec un module d’atomisation de biocide très fin et directif qui permet de désinfecter tous les grands volumes, y compris les bâtiments d’élevage ». Autre module développé pour l’activité agricole, le Scarifier, qui, lui, brasse les litières pour les aérer et réduire ainsi le niveau d’ammoniaque et la charge bactérienne, sans oublier le module de vaccination (sous forme de brouillard sec). Et si Octopus Poultry Safe est une version du robot qui se met au service des éleveurs avicoles, Octopus Biosafety vise de son côté la désinfection de grands espaces fermés, comme des centres commerciaux ou des halls d’aéroports.

Prix: entre 35 000 et 50 000€

L’HISTOIRE D’OCTOPUS ROBOTS

1987

Création de l’entreprise, nommée MCAI.

Initialement, l’entreprise se spécialisait dans le développement et la fabrication de produits de métrologie pour des applications industrielles.

2004

La société a été reprise par M. Olivier Somville qui a apporté une nouvelle dynamique et ouvert de nouveaux marchés.

MCAI a saisi toutes les opportunités et s’est diversifiée dans divers secteurs tels que celui de la Santé en développant des technologies brevetées dans le domaine de la désinfection radicale pour les surfaces.

2012

MCAI a développé un système innovant de désinfection par voie aérienne qu’elle a commercialisé et vendu par le biais d’un réseau de distributeurs dans le monde entier.

2014

MCAI repart d’une page blanche sur la robotique mobile en conciliant ses anciennes expertises dont la vision et la microbiologie, face à un besoin avéré de solutions en aviculture.

2015

Après avoir étudié la faisabilité technique et le potentiel commercial, MCAI a décidé d’investir massivement dans ce programme et a recruté une équipe de spécialistes. Depuis lors, elle se consacre au développement de sa gamme de robots Octopus et à sa commercialisation.

2016

L’entreprise fut récompensée par le prix INNOV’SPACE lors du SPACE de Rennes pour son robot Octopus Poultry Safe.

2017

Depuis juin 2017 MCAI SAS devient Octopus Robots. 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s