Luc Boisnard, le chef d’entreprise qui a gravi l’Everest. C’était au Business Club (podcast)

Publié le Mis à jour le

Dans le prochain Business Club de France : 
Samedi 31/3/18 à 7h – Dimanche 1/4/18 à 15h

⇒ Uniquement sur BFM Business Radio 

 Altitudes_c1_large
⇒ PREMIÈRE PARTIE 

TALK 1: Le Roy René, n°1 du calisson d’Aix en France

TALK 2 : Luc Boisnard, un entrepreneur atypique et engagé

⇒ DEUXIÈME PARTIE: CRÉER, REPRENDRE, DÉVELOPPER

⇒ LE RENDEZ-VOUS DU MÉDIATEUR DES ENTREPRISES, avec Pierre Pelouzet


TALK 2: Luc Boisnard, président d’Acro Ouest

(Ré)écoutez et téléchargez cette interview:

Altitudes_c1_large.jpg

ALTITUDES – « Ascensions d’un alpiniste et chef d’entreprise engagé », éditions Alisio

Passionné d’activités de pleine nature (canoë-kayak, escalade, alpinisme), Luc Boisnard fonde, à 22 ans, l’entreprise Ouest Acro, spécialisée dans les travaux d’accès difficiles sur cordes – une méthode d’intervention très faiblement émettrice de gaz à effet de serre. Les compagnons sont des alpinistes urbains et industriels. Il devient vite une référence en matière d’entreprise eco-friendly. Pour lui, l’entreprise a un véritable rôle sociétal à jouer. Elle doit devenir un modèle d’épanouissement et de développement personnel. C’est pourquoi il a décidé de partir à l’assaut de l’Everest pour contribuer à sa dépollution. 

Le toit du monde est une poubelle à ciel ouvert, résultat des très nombreuses expéditions dont elle fait l’objet.

« Cette industrie de l’extrême menace l’environnement de l’Everest », écrit Luc Boisnard, alors que « seules 25 % des tentatives arriveront au sommet », non sans avoir « copieusement pollué ». On trouve là des masques, des bouteilles à oxygène, des conserves, de la bouffe, des médicaments ou du matériel de camping. Avec ses coéquipiers, ils ont descendu 1 tonne de déchets. « C’est un vrai problème de citoyenneté. On trouve de tout : des sacs plastiques, des pièces auto, des canettes de bières… »

Tout au long de son ouvrage, Luc Boisnard donne des conseils aux entrepreneurs, les encourageant à persévérer, à sortir des sentiers battus, à se faire confiance et à travailler en équipe.

SON ENTREPRISE: OUEST ACRO

  • 120 salariés
  • Louverné (Mayenne)
  • CA: environ 10 M €

A VENIR

Cette entreprise aussi atypique que son patron conduit des chantiers partout en France dont un prochain sur la Tour Eiffel et des interventions sur les barrages EDF ou les centrales nucléaires. En attendant un retour sur l’Everest « peut-être en 2020 » (source: Ouest-France)

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s