Les Français sont-ils heureux au travail? Oui et non!

Publié le

L’institut THINK et la Fabrique SPINOZA publient à l’occasion de la Semaine de la Qualité de Vie au Travail, le Baromètre national du Bonheur Au Travail.

Les points clés à retenir:

  • Une faible satisfaction professionnelle révèle le malaise des actifs français et une fracture sociale entre « 2 France »
  • En moyenne 1 salarié sur deux se déclare satisfait de son travail
  • Autant ressentent du stress ou de la fatigue au travail
  • 44% ne trouve plus de sens au travail (brown out)
  • Un quart s’ennuie au travail (26% – bore out)
  • Et 24% se sentent en situation de surmenage ou burn out

Des insatisfactions très vives :

  • Le salaire demeure une forte source d’insatisfaction (57 %) et se place au même niveau que les enjeux de gouvernance (58% ne se sentent pas associés à l’entreprise) et 56% sentent des relations de conflits
  • Seul la moitié (51%) ont le sentiment d’être reconnus pour leur travail
  • Des aspirations pour de nouveaux modèles d’organisation :
  • Corrélées aux faibles scores obtenus sur la gouvernance (33%), les relations (36%) et le management (39%)
  • Un sentiment d’enfermement : près d’un actif sur deux (49%) ne se sens pas libre de changer d’organisation ou de forme de travail

Bonheur au travail.png

Bonheur au travail 2.png

Télécharger l’étude: etude Spinoza Bonheur au Travail

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s