Le « PC du futur » est français. En fait c’est un PC sans PC. À découvrir dans le Business Club (podcast)

Publié le Mis à jour le

 downloadINÉDIT Dans le Business Club de France 

Samedi 22/7/2017 à 7h et Dimanche 23/7/2017 à 14h

UNIQUEMENT SUR BFM BUSINESS RADIO

Au sommaire :


BLADE AVEC EMMANUEL FREUND – CEO

Pour écouter ou réécouter cet entretien :

La start-up Blade a mis au point le premier PC sans PC ! Appelé « Shadow » cette solution d’ordinateur se déploie dans le cloud. Chez vous, leur boitier, un écran, un clavier, une souris et une bonne connexion Internet suffisent ! Ce « PC du futur » a séduit les investisseurs puisque l’entreprise a levé récemment 51 millions d’euros et vise très rapidement les 100 000 utilisateurs.

Comment ça marche ? 

Capture d_écran 2017-07-19 à 12.54.23

→À partir de 29,95 €/mois

→Une levée de fonds de 51 millions d’euros

Sur la levée de fonds il y a de toute façon peu à dire. Blade n’évoque pas le détail de son pacte d’actionnaires, ni sa valorisation. « Ce serait possible, mais la société ne veut pas passer pour l’une de celles qui cherche avant tout à se vendre » nous confie un proche du dossier. Un point pas si anodin donc, qui doit prouver que cette équipe de 47 personnes (contre 13 en fin d’année dernière) est là pour durer.

Les trois fondateurs, Emmanuel Freund, Acher Criou et Stéphane Hélio sont encore majoritaires. La levée a été menée principalement auprès de ceux qui avaient déjà investi 13 millions d’euros dans les deux tours précédents. On y retrouve notamment Pierre Kosciusko-Morizet, fondateur de PriceMinister, Michaël Benabou, cofondateur de Vente-Privée.com et Nopporn Suppipat, fondateur de Wind Energy Holding. Ce dernier devient également membre du comité stratégique.

[…]

Presque un record pour cette année dans l’Hexagone (Oodrive ayant levé 65 millions d’euros en mars). C’est aussi 1,5 jour des bénéfices attendus par Intel pour 2017. C’est tout de même énorme pour un projet lancé en 2015, que certains jugeaient mort-né au regard des expériences précédentes, ou par sa dépendance au besoin de disposer d’une bonne connexion Internet.

Source NextInPact

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s