Salon du Bourget – ARELIS sur Mars! C’est dans le Business Club (podcast)

Publié le Mis à jour le

arelislogoAu Business Club de FranceLogo-BFMBusiness-sans-contour

Uniquement sur BFM Radio

 

→ Diffusion : samedi 10/6/2017 à 7h | dimanche 18/6/2017 à 14h


TALK 1: ARELIS conquiert l’univers : Cap Vert, Indonésie, Côte d’Ivoire, Maroc, Russie, Israël et maintenant la planète Mars!

TALK 2: MOONCARD, la carte de paiement qui digitalise la comptabilité

TALK 3 : X-TEND : le serial inventeur Jérôme Tricault a encore frappé!

TALK 4: Le rendez-vous du Médiateur des Entreprises, avec Pierre Pelouzet

TALK 1 : ARELIS, avec Pascal Veillat

arelisemetteurAvec plus de 50000 systèmes de transmissions déployés dans le monde et un service d’assistance international, l’entreprise Thomson Broadcast se positionne comme l’un des leaders mondiaux en matière de déploiement de systèmes complets  et de diffusion pour la radio et la télévision numériques sur les 5 continents.

 

Pour écouter ou réécouter l’émission :

 

⇒ ARELIS sera au SALON DU BOURGET – du 19 au 25 juin

LES CHIFFRES CLÉS D’ARELIS

  • Date de création: 2010 (date de la fusion de Meusonic et Sericad, devenues Arelis en juillet 2012)
  • Siège social/sites: Conflans-Sainte-Honorine – 4 sites Anjou, Normandie, Sud Ouest, Lorraine
  • CA: 45 millions € – 40% à l’export – 15% en R & D
  • Effectif: 210

Pascal Veillat est élu au bureau du Comité AERO-PME du Groupement des Industries Françaises Aéronautiques et Spatiales (GIFAS) en charge de la relation PME – Grands groupes.

HISTORIQUE DU GROUPE ARELIS – THOMSON BROADCAST

Le groupe français issu du rapprochement de deux entreprises innovantes MEUSONIC et SERICAD en 2010 est devenu en moins de deux ans un partenaire industriel majeur et stratégique en hyperfréquence et en conversion d’énergie. Membre du Gifas, de NAE (Normandie AeroEspace) et de la communauté Oséo Excellence, le groupe a repris en 2010 l’activité LNA (Low Noise Amplifier) de ZODIAC Data Systems (In Snec), fabrique depuis 2011 des modules de puissance de radar pour une filiale de Thales au Brésil et a acquis une unité de production d’AsteelFlash en Anjou. En décembre 2012, ARELIS reprend Thomson Broadcast et l’ensemble de ses activités de transmission. Un rachat qui fait suite à la levée de fonds en mai 2012 de 6,5 M€ auprès de ACE MANAGEMENT pour accélérer son développement et sa croissance externe.

  • 1978 – création de Meusonic – microélectronique
  • 1991 – création de Sericad – ingéniérie électronique
  • 2010 – fusion de Meusonic et Sericad
  • 2012 – création du groupe Arelis – rachat de Thomson Broadcast

Dernières installations: Cap Vert, Indonésie, Côte d’Ivoire, Maroc, Russie, Israël

L’ACTUALITÉ D’ARELIS

  • ARELIS SUR MARS

Programme ExoMars de l’Agence spatiale européenne (ESA) : ARELIS assemble deux éléments intégrés au robot mobile ROVER, véhicule qui enquêtera sur d’éventuelles traces de vie sur Mars.

La mission spatiale ExoMars 2020 déposera à la surface de Mars une plateforme russe équipée d’un véhicule européen. Dans ce cadre ARELIS, spécialiste en hyperfréquence dans le domaine de la détection, du guidage et des communications, participe à la réalisation du radar WISDOM sous la responsabilité scientifique et technique du LATMOS -Laboratoire Atmosphères, Milieux, Observations Spatiales. Ce radar sondera le proche sous-sol de la planète pour comprendre la formation et l’évolution des terrains explorés, aidera à la sélection des zones les plus favorables à la recherche de vie et guidera les opérations de forage et de prélèvements d’échantillons dans le sous-sol.

  • Avril 2017 – ARELIS remporte une commande de produits hyperfréquence radar pour le marché brésilien

Le groupe français ARELIS réalise pour Omnisys au Brésil des modules amplificateurs utilisés dans les radars de contrôle du trafic aérien

ARELIS annonce la commande de modules amplificateurs  fonctionnant en bande L, utilisés dans les radars par Thales pour le compte de sa filiale brésilienne Omnisys.

  • Nous sommes fiers de fabriquer pour le compte de Thales une brique technologique essentielle des radars. Ces radars seront utilisés dans le contrôle du trafic aérien» commente François PARICKMILER, Directeur Général et R&D du groupe ARELIS. Nous réalisons des assemblages électroniques très complexes avec un niveau de défauts extrêmement faible.

L’UNION FAIT LA FORCE

  • ARELIS prend la tête du projet collaboratif APOGEES en partenariat avec Thales Communications & Security, Télérad et des Universités françaises

Labellisé par les pôles Aerospace Valley, Images & Réseaux et Elopsys, le projet FUI APOGEES – AmPlification recOnfiGurablE MultimodES – vise à développer un amplificateur reconfigurable pour gérer diverses formes d’ondes de manière dynamique.

C’est un projet financé en partie par le Ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie (DGCIS), la BPI, le conseil régional Occitanie et le Conseil Régional de Nouvelle Aquitaine. Ce programme collaboratif de 4 M€ sur 3 ans répond aux enjeux liés à la multiplication des standards de transmission, à la congestion du spectre de fréquences et à la superposition dans les émetteurs de transmission de plusieurs couches physiques et de traitements.

« La nouvelle génération d’amplificateurs repose sur une reconfigurabilité multimodes en temps réel. Cette fonctionnalité permet de réduire son poids et donc d’augmenter son autonomie énergétique ». Si un amplificateur doit gérer plusieurs formes d’onde, il peut être très encombrant et énergivore. En effet pour chaque forme d’ondes sont associés un traitement numérique et une amplification spécifique. La mutualisation du traitement numérique et de l’amplificateur devient donc indispensable pour optimiser l’encombrement et réduire le poids.

Les applications futures pour ARELIS

Grâce à ces briques technologiques de reconfigurabilité, de multi-modalisme et de correction des distorsions, chaque partenaire définit ses applications. ARELIS, leader du projet, souhaite développer un démonstrateur pour le contrôle efficace de drones. Les drones rendus plus autonomes et plus facilement pilotables à distance, pourront être utilisés dans le transport de sang mais aussi dans la surveillance des lignes de train SNCF ou EDF.

Dans ce projet collaboratif, chacun des 3 industriels développe sa plateforme matérielle.

  • En 2015 – L’entreprise française a notamment fondé NADTEK avec 5 autres ETI normandes. Ce partenariat permet de structurer une offre multimétiers compétitive afin de gagner des contrats importants auprès des grands donneurs d’ordres des secteurs aéronautique, spatial, défense et sécurité, en France et à l’international. Ce partenariat permet en effet de revendiquer un chiffre d’affaires global de plus de 170 millions d’€, dont 25% réalisés à l’export, avec un effectif de 1600 personnes (dont 500 en R&D) réparties dans 14 pays sur les 5 continents.
Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s