Miliboo s’envole à l’international. C’était prochain Business Club (podcast)

Publié le Mis à jour le

 

Capture d’écran 2017-06-06 à 15.21.35.pngAu Business Club de FranceLogo-BFMBusiness-sans-contour

Uniquement sur BFM Radio

xxx

xxxx

→ Diffusion : samedi 10/6/2017 à 7h | dimanche 11/6/2017 à 14h


TALK 1: MILIBOO, entreprise de mobilier « très technologique »

TALK 2: AB TASTY veut devenir la « colonne vertébrale » de l’optimisation en ligne

TALK 3 : JULIE DESK : 300 patrons d’ETI l’ont déjà adoptée!

TALK 4: Le rendez-vous du Médiateur des Entreprises, avec Pierre Pelouzet

TALK 2: MILIBOO, avec Guillaume Lachenal, président fondateur

(Ré)écouter et télécharger cette interview : [audio http://podcast.bfmbusiness.com/channel151/20170610_club_0.mp3]

Capture d_écran 2017-06-06 à 15.21.35Depuis son origine, Miliboo maitrise l’ensemble de la chaîne de valeur, du design à la vente en passant par la fabrication et le stockage. C’est l’une des rares enseignes à n’avoir aucun intermédiaire, ni de distributeur.

Avec sa Milibootik ouverte en 2014 au plein cœur de Paris, Miliboo révolutionne les tendances d’achats avec sa première boutique de mobilier connecté au monde. La Milibootik invite ses clients à imaginer leur intérieur en 3D notamment grâce à son partenariat avec HomeByMe qui lui permet de s’immerger complétement dans la création pour consulter son espace sur sa tablette et la partager sur ses réseaux sociaux.

« Miliboo est avant tout une entreprise très technologique », Guillaume Lachenal, CEO

Pour ne pas se laisser manger par ses concurrents (des pure players et des mastodontes du meuble), l’e-marchand mise sur la technologie. Dernière initiative en date : un partenariat avec Dassault Systèmes pour proposer à ses clients une expérience en réalité virtuelle.

Guillaume Lachenal : Lorsque nous avonss lancé Miliboo il y a dix ans, il n’y avait que deux ou trois petits acteurs, des microsociétés comme nous. Tous les grands mastodontes du meuble ne croyaient pas au e-commerce.

LES CHIFFRES CLÉS DE MILIBOO

  • Activité: pure-player du mobilier contemporain
  • Date de création: 2007
  • Lieu: Chavanod (74) avec un entrepôt de stockage à Fos-sur-Mer (13)
  • CA: 15,4 M€ – En 2016: 14,2 M€, en hausse de 38% sur un an: Miliboo double son chiffre d’affaires tous les deux ans
  • Effectif: 50
  • Plus de 2 500 références commercialisées en marque propre. Les meubles sont conçus en France et fabriqués en Asie ou en Europe de l’Est.

  • Plus de 101 000 produits livrés

Capture d’écran 2017-06-06 à 15.23.49.png

COMMENT VOUS DIFFÉRENCIEZ-VOUS ?

G. L. : L’immense différence, c’est que nous avons fait le choix de stocker tous nos produits (environ 2300 références, ndlr). C’est très lourd au niveau logistique mais cela nous permet d’expédier une commande le jour-même, si le produit est acheté avant 15h. Nous avons dû réinventer la façon dont les meubles étaient fabriqués et nous sommes allés jusqu’à fabriquer nos propres machines de production. (L’Usine Digitale)

CLIENTS

  • Miliboo compte plus de 190 000 clients
  • 6,1 millions de visiteurs uniques en 2016


CROISSANCE

  • Miliboo a doublé son chiffre d’affaires tous les 2 ans sur les 5 dernières années, uniquement par croissance organique.
  • L’essentiel du chiffre d’affaires (85%) est réalisé par le biais du site Internet décliné en plusieurs langues.

INTERNATIONAL

  • 85% de son activité dans l’Hexagone et couvre déjà 7 autres pays européens (Espagne, Italie, Allemagne, Grande-Bretagne, Suisse, Belgique et Luxembourg).

DISTRIBUTION

  • Miliboo, utilise aussi de manière sélective des places de marché (comme La Redoute ou Rue du Commerce), essentiellement dans le but d’accroître sa notoriété (les produits étant commercialisés exclusivement sous marque Miliboo).

ACTUALITÉ

  • Miliboo fête ses 10 ans
  • Miliboo a lancé EKKO, le premier miroir connecté, conçu comme une plateforme multimédia interactive. Ce produit a reçu le prix « Innovation Award » au CES de Las Vegas. Désormais, Miliboo s’associe à Boulanger pour distribuer EKKO.

Le miroir connecté doit permettre de remplacer l’utilisation de notre smartphone qui n’a rien à faire dans une salle de bains. L’utilisateur peut accéder à de l’information, se connecter à son compte Facebook, écouter la radio ou encore visualiser des tutos de maquillage.

Pour ça, pas besoin de cliquer avec ses doigts plein de savon. Des capteurs disposés sur les côtés servent de télécommande. “C’était un challenge parce qu’on voulait un objet beau et surtout accessible, or il y a un paquet impressionnant de technologie à l’intérieur“, reconnaît Guillaume Lachenal qui annonce un prix de vente à 399 dollars.

Le miroir connecté sera commercialisé à partir de mai. Nous ne nous attendions pas à rencontrer un tel succès. Je ne peux pas vous dévoiler le nombre de précommandes mais nous en avons enregistrées suffisamment pour devoir repenser notre capacité de production afin d’apporter plus d’agilité dans le circuit d’approvisionnement. Les sous-ensembles seront fabriqués à l’étranger mais l’intégration se fera en France pour que nous puissions être agiles et travailler avec des niveaux de stocks bas.

  • Nous travaillons aussi sur un canapé dont l’accoudoir est entièrement tactile pour pouvoir contrôler la télévision, la musique. Nous avons déployé une démonstration dans notre boutique parisienne pour recueillir les avis de nos clients.
  • La marque emblématique de l’ameublement s’exporte aujourd’hui à l’international et ouvrira une deuxième boutique connectée à Lyon au mois de Juin.

Miliboo réalise la majeure partie de son activité dans l’Hexagone et couvre déjà plusieurs pays en Europe qui représentent plus de 15% de son activité.

Aujourd’hui la marque poursuit activement son développement à l’international annonçant son lancement commercial en Allemagne pour faire découvrir sa gamme de produit et son expérience shopping connecté.

La marque compte poursuivre un développement rapide dans les pays d’Europe où ils sont déjà présents, avec notamment le maintien d’une pression marketing en France et un renforcement de la présence en Espagne et en Italie. Miliboo veut démarrer ses ventes au Royaume-Unis, le plus vaste marché européen, mais aussi lancer en « test » son aventure au Etats-Unis via des places de marché afin de limiter les investissements.

Pourtant, reconnaît G. Lachenal, pour s’implanter aux Etats-Unis, il faut arriver armé. “La concurrence en ligne est très importante, les prix sont cassés et le rôle du service client est bien plus important qu’en France. Ici, les clients peuvent commander plusieurs meubles et les renvoyer sans frais, sans aucune raison. Ce ne sont pas du tout les mêmes habitudes de consommation“.

Lu dans la presse mais ne figure pas dans le DP??? — > Pari tenu: depuis septembre dernier, Miliboo Corp est installé à New York, et dispose d’un entrepôt à Atlanta. “Pour le moment, c’est un petit investissement pour mesurer l’appétence du marché“, explique Guillaume Lachenal.

L’entreprise a déjà passé des accords de distribution avec des plateformes de vente incontournables: Amazon, Etsy et Hayneedle. Les meubles sont les mêmes qu’en Europe et n’ont subi aucune transformation pour le marché américain: “Nos produits sont originaux, on ne les trouve nulle part ailleurs“, précise Guillaume Lachenal. (Frenchmorning)

  • 31 mai 2017 – Miliboo s’envolait de plus de 30% mercredi après-midi (+32,2% à 3,45 euros à 15h15) dans des volumes historiquement élevés, avec déjà 145 000 titres échangés, soit 3% du capital du spécialiste du mobilier contemporain sur Internet. (Tradingsat)

MARCHÉ ET OBJECTIFS

Sur un marché de vente de meubles sur Internet de 1,7 milliard d’euros en 2014 en France, Miliboo fait figure encore de petit acteur face à Delamaison (45 millions d’euros de chiffres d’affaires en 2013), Made in Design (20 millions d’euros en 2013), Vente-unique (57 millions d’euros en 2014), Made (60 millions en 2014) ou Home 24 (160 millions d’euros en 2014). Mais l’ambition de Guillaume Lachenal est de devenir le leader européen dans 5 à 10 ans.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s