Émission spéciale en public dans la Gare de Lille-Flandres avec Guillaume Pepy, Martine Aubry et Eric Kayser ! (podcast)

Publié le Mis à jour le

Gare-de-Lille-Flandres-2Émission exceptionnelle cette semaine depuis la gare SNCF de Lille Flandre avec : 

Martine Aubry – Maire de Lille

Guillaume Pépy – Président de la SNCF

Eric Kayser- Président fondateur du groupe de Boulangeries Kayser

Diffusion samedi 27/5/2017 à 7h et dimanche 14/5/2017 à 14h

UNIQUEMENT SUR BFM BUSINESS RADIO (96,4 FM À LILLE)

(Ré)écouter et télécharger cette émission:

Un peu d’histoire : 

gare_lille_flandres antan 1Au milieu du XIXe siècle, la France, suivant l’Angleterre, s’intéresse au chemin de fer. Une activité rentable et facteur de développement économique. En 1845, James de Rothschild et Henri Hottinguer, deux financiers de renom, créent la Compagnie des chemins de fer du Nord. Ils obtiennent une concession pour exploiter une ligne Paris-Douai, avec un embranchement vers Valenciennes (fief de la puissante Compagnie des mines d’Anzin). En 1846, le chemin de fer est à Lille. […]

Pour créer la gare Lille-Flandres, on va devoir percer la muraille des fortifications (au début, les trains s’arrêtaient dans une gare provisoire du côté de Fives). Elle est ouverte en 1848. L’histoire de ce bâtiment est curieuse. Il s’agit en fait de l’ancienne Gare du Nord de Paris, « L’Embarcadère », qui, devenue trop petite, fut démolie, puis reconstituée, pierre par pierre, à Lille. Pour la petite histoire, l’étage supérieur et la pendule ne faisaient pas partie du bâtiment d’origine. Elles sont des créations lilloises.

la-gare-lille-flandre antan 2

Dès les origines, cette ligne Paris-Lille, servie par la prospérité industrielle de la région du Nord, se révèle l’une des plus rentables. La création de la SNCF, en 1937, ne démentira pas ce succès. En 1954, sur l’axe Paris-Lille, il circule plus de 10 000 voyageurs par jour. Le gouvernement décide d’électrifier la ligne.

Lu dans la Voix du Nord


Aujourd’hui la gare de Lille de Flandres : 

  • 110 000 voyageurs qui passent par cette gare chaque jour
  • Environ 20 millions de voyageurs par an
  • 17 voies pour 500 trains par jour…
  • C’est la deuxième gare régionale française après Lyon Part Dieu…
  • Et une liaison Paris/Lille couverte en wifi dès le 31 mai 2017

C’est quoi une gare aujourd’hui ? 

Construites pour la plupart à l’aube de la révolution industrielle, les gares ont, depuis quelques années, entamé leur mue. Cette (r)évolution, SNCF Gares & Connexions en a fait son ADN, et l’orchestre au quotidien. Nous pensons aujourd’hui les gares en les adaptant à leur environnement et en facilitant le quotidien de ceux qui y transitent ou habitent aux alentours. 10 millions de personnes passent chaque jour dans les 3000 gares de France. Des chiffres qui démontrent à quel point elles représentent de véritables centres névralgiques pour les villes. Ou plutôt, des «city boosters», pour reprendre ces mots qui expriment la vision et la raison d’être de SNCF Gares & Connexions.

Patrick Ropert, directeur général de SNCF Gares & Connexions.

Lu dans Libération partenaire, avec BFM Business de cette émission spéciale


Les invités : 

→Guillaume Pépy, Président de la SNCF

La SNCF fête cette année ses 80 ans. Créée en 1937 (date de l’entrée en vigueur de la convention du 31 août 1937 portant sur la création de la SNCF) La société nationale des chemins de fer français démarrera réellement son activité le 1er janvier 1938. Avant la création de la SNCF, les trains circulaient déjà, gérés par des compagnies indépendantes et privées. Les cinq grandes compagnies fusionnent alors en un réseau unique sous la responsabilité de l’État,

Pour mémoire, le 5 mai 1821, le gouvernement français reçoit une demande de concession pour la construction d’une ligne de chemin de fer de Saint-Étienne à Andrézieux, soit 21 km. Terminée en juillet 1827, cette ligne permet le transport du charbon entre les mines de Saint-Étienne et les rives de la Loire.

Par ailleurs, le 5 juin 1883 l’Express d’Orient est inauguré. Il relie la gare de Paris-Est à Constantinople (Istanbul) via Strasbourg, Munich, Vienne, Budapest et Bucarest. Il est appelé Orient-Express à partir de 1891.

Ce court-métrage fut filmé, comme son nom l’indique, à la gare de La Ciotat en cours d’année 1895 (la famille Lumière possédait une résidence secondaire dans cette ville). 

Contrairement à une croyance populaire, il ne fit pas partie de la liste des 10 films diffusés en public le 28 décembre 1895 au Salon indien du Grand Café à Paris.
Diffusé en public en janvier 1896, ce court-métrage aurait horrifié les spectateurs, terrifiés à la vue de cette énorme locomotive fonçant vers eux (aujourd’hui, cette rumeur est considérée comme erronée).

La SNCF aujourd’hui 

Chaque jour, 15 000 trains dont 450 TGV circulent sur les 30 000 kilomètres de voies ferrées …

TGV, TER, Intercités, RER… Chaque jour 5 millions de personnes prennent dans les transports ferroviaires.

Pour que tout cela fonctionne et en comptant toutes les filiales, la SNCF c’est 260 000 salariés et 30 milliards d’euros de CA.

2 milliards de voyageurs par an. C’est 228 000 personnes chaque heure qui se trouvent dans un train de la SNCF.

Un peu plus de 3000 gares qu’empruntent chaque jour 10 à 13 millions de voyageurs…

CA : 32,3 milliards d’euros en progression de +2,8%

Endettement : 42 milliards d’euros

Les nouveautés de la SNCF :

L’application unique

Conçue à l’origine comme un « calculateur d’itinéraire multimodal », elle va devenir « à partir de septembre (…) l’outil unique pour tous les voyages », a déclaré à l’AFP le directeur des systèmes d’information du groupe, Benoit Tiers.

Exit donc les applications spécifiques aux TGV, Transilien et Intercités. « On est en train de simplifier », a-t-il ajouté.

Le contrôle des billets par NFC, technologie sans contact

Dans un second temps, début 2018, l’application SNCF intégrera la technologie de communication sans contact (NFC), qui permettra d’enregistrer les billets sur la puce d’un smartphone compatible pour « l’utiliser comme titre de transport, même éteint, avec la même rapidité qu’un pass Navigo », selon Benoît Tiers.

« On pourra aussi enregistrer son abonnement avec sa photo », a-t-il poursuivi, affirmant que l’innovation allait « fluidifier et simplifier le voyage », notamment lors de la validation et du contrôle.

La SNCF va cependant devoir remplacer les 15.000 terminaux de ses contrôleurs par un nouvel appareil, compatible avec la technologie NFC

Une nouvelle marque… très critiquée… 

Le président de la SNCF Guillaume Pepy a défendu lundi (29/5/2017) la marque « InOUI » sous laquelle va désormais être commercialisée l’offre TGV classique, après une salve de commentaires moqueurs ou incrédules sur les réseaux sociaux. « A chaque fois que la SNCF bouge, tout changement chez nous est regardé avec un oeil critique, positif ou négatif. Mais il faut tenir compte (du fait) qu’en même temps la plus forte critique qu’on nous fait c’est l’absence de changement », a lancé M. Pepy lors d’une conférence de presse à Paris.

L’entreprise publique a présenté les principes de sa nouvelle offre de trains à grande vitesse: d’un côté le « low cost » Ouigo, qui devrait passer de 5% à 25% du trafic TGV à l’horizon 2020 et de l’autre le TGV classique, baptisé donc « InOUI ».

[…]  l’équipe dirigeante SNCF s' »attendait complètement » à une réaction forte. Sur le fond, a rappelé M. Pepy, l’apparition de la marque InOui recouvre « une promesse de service, plus de confort, le wifi et un personnel à bord encore plus proche des clients », investissement de 2,5 milliards d’euros à la clé dans les trois prochaines années. « Mon obsession, c’est que la SNCF ne se retrouve pas dans le mur quand arrivera la concurrence » avec la fin du monopole en 2021, a encore assuré le président de l’entreprise ferroviaire, qui vise 15 millions de nouveaux passagers pour la grande vitesse d’ici à 2020, portant le total à 120 millions. Article complet Le Figaro

→Martine Aubry, Maire de Lille

Une gare SNCF en ville a un impact économique immédiat. 1 euro investit dans un gare génère 4 euros de retombées. Dans ces conditions, les villes ont tout intérêt a « profité » de cette manne, mais cela passe par de lourds investissements autour de la gare. Si les travaux de rénovation de la gare Lille-Flandres s’élèvent à 25 millions d’euros, les différents aménagements autour de Lille-Flandres et en prolongement vers la Gare Lille-Europe située à 500m devraient couter

Créé en 1994, EuraLille s’est développé autour de l’arrivée de la gare TGV Lille-Europe et d’un gigantesque centre commercial, oeuvre de l’architecte Jean Nouvel. A présent, Euralille compte 300.000 m2 de bureaux, 12.000 emplois et 3.000 habitants, à une dizaine de minutes à pied de la célèbre « Grand’Place » de la capitale des Flandres.

La première phase d’EuraLille 3.000, continuation d’Euralille, va débuter autour du programme « Swam », avec comme objectif de construire d’ici 2018 3.400 m2 de bureaux et 2.500 m2 de commerces pour un coût total de 55 millions d’euros. Il doit notamment voir la construction d’un hôtel « Mama Shelter » de 112 chambres et d’un restaurant panoramique de 750 m2, dans une architecture contemporaine à proximité d’un bastion historique en briques, en bordure d’un parc.  Chantier estimé à 55 millions d’euros.

→Eric Kayser, Président fondateur du groupe Boulangeries Kayser

S’installer dans un gare, est-ce rentable ?

Un article récent sur bfmbusiness.com nous donnait l’exemple en prenant le chiffre d’affaires d’un magasin de vêtement féminin  dans une gare y atteint 16.000 euros par mètre carré, soit 7.000 euros de plus que dans un centre commercial classique.

La restauration et la vente à emporter restent incontournables dans , puisque ce secteur a représenté 21% du chiffre d’affaires généré en gare en 2015, soit près de 260 millions d’euros.

Groupe Kayser

  • CA: 275 millions €
  • Créé en 1996
  • Effectif: 1500
  • Présent dans 23 pays
  • 200 boutiques

« Votre baguette a remporté le titre de la meilleure de New York en 2016 »

Et tout est parti d’une innovation… 

En 1994, l’invention du Fermentolevain, une machine permettant de maintenir un levain liquide à température constante et ainsi faciliter sa mise en oeuvre, pose la clef de voute de son travail et de sa quête d’un pain à la mie crémeuse, aux arômes de céréales et de fruits secs… avec une excellente conservation.

Une vidéo, pour leur 20 ans, en 2014 !…

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s