Klaxoon met de la vie dans vos réunions. C’était au Business Club (podcast)

Publié le Mis à jour le

téléchargement.jpegLogo-BFMBusiness-sans-contourAu Business Club de France

Uniquement sur BFM Radio! 

→ Diffusion : samedi 8/4/2017 à 7h | dimanche 9/4/2017 à 14h


TALK 1: KLAXOON lève des fonds et part à la conquête des Etats-Unis…

TALK 2: …TIWAL aussi! 

TALK 3 : Accélérateur, comparateur, lab interne, recrutements: les 1001 activités du Bon Coin

TALK 4: Le rendez-vous du Médiateur des Entreprises, avec Pierre Pelouzet

TALK 1: KLAXOON, avec Matthieu Beucher, président fondateur

(Ré)écouter et télécharger cette interview:

téléchargementL’objectif de Klaxoon est simple : simplifier le partage des connaissances, rendre les réunions plus productives, en changeant la manière d’apprendre, et en boostant la mémorisation et la participation. Sa méthode a marqué les décideurs de l’industrie.

L’idée: « Aucun d’entre nous n’est aussi intelligent que nous tous réunis »

LES CHIFFRES CLÉS DE KLAXOON
  • Près de 200 000 utilisateurs dans 114 pays.
  • Clients: 39 entreprises du CAC 40. Dior, Disneyland, L’Oréal, Accenture, Nestlé.
  • 3 prix prestigieux dont le Prix de l’innovation technologique du CES
LA SOLUTION

Prix: 99€ par mois pour la version box (qui génère son propre réseau wifi) et 49€ pour la version cloud

Appelée Klaxoon Box, « l’outil encapsule une vingtaine d’activités pédagogiques favorisant l’interactivité d’un groupe d’apprenants », résume Marie Barbesol, évangéliste produit chez Klaxoon. Concrètement, ce boitier, qui génère lui-même son propre réseau Wifi, permet aux formateurs de transférer des documents, d’afficher une présentation, de créer des sondages et des exercices, de soumettre des questionnaires, de lancer un brainstorming… Bref, d’interpeller son auditoire afin de savoir si le contenu suscite toujours son intérêt. La Klaxoon Box promet ainsi « d’instaurer, de manière instantanée, un dialogue interactif entre les participants », ajoute-t-elle. Et puisqu’elle est également disponible en cloud, elle peut aussi bien trouver sa place en sessions présentielles que distancielles.

Un chef de projet: « Je fais partie d’une équipe répartie sur différents sites et nos réunions se font à distance. Pourtant, nous arrivons quand même à communiquer et nous entendre, sans se couper la parole ou subir d’interminables monologues. Nous nous mettons facilement d’accord sur les actions à entreprendre. Nous brainstormons comme si nous étions dans la même pièce. Chacun est pleinement engagé dans la réussite collective ».

Klaxoon part du principe qu’il ne suffit pas de réunir les bonnes personnes dans une même pièce, sans réfléchir à comment elles vont pouvoir collaborer ensemble.

L’engouement pour les wikis et les réseaux sociaux a poussé les gens à être naturellement engagés, de manière différente, dans leur vie personnelle, en créant du contenu, en le partageant, le commentant au sein d’une communauté.

Selon Klaxoon, 90% du savoir qu’on possède en entreprise a été appris d’autres collaborateurs, 10% seulement a été acquis par les outils classiques (formations, documentations, études)

L’objectif est donc de dynamiser le travail en équipe. Les collaborateurs peuvent discuter via une messagerie instantanée, échanger facilement des documents, mais également créer des quizz ou des sondages sur un sujet donné.

Des études récentes montrent que l’engagement au travail est au plus bas : 60% des employés n’ont pas les éléments requis pour être véritablement engagés. Un travailleur sur quatre se sent ignoré par les managers et 17,5% des salariés ne se sentent pas engagés ou ont un sentiment hostile à l’égard de leur entreprise.

Le chiffre d’affaires est 2,5 fois plus élevé pour les entreprises qui ont des employés engagés, par rapport aux concurrents ayant des niveaux d’engagement faible (Sources : Gallup – Towers Watson).

Klaxoon est le fruit de deux ans de R&D, combinés à des tests auprès de grandes marques telles que L’Oréal, Schneider Electric, et Thales. Klaxoon bat tous les records d’interactivité. La participation est multipliée par 20 et l’engagement passe de 10% à 80%.

PARCOURS DE MATTHIEU BEUCHER

Ingénieur Telecom diplômé de l’Enssat avec une spécialisation en Neural Network à l’Université d’Ulm. Matthieu commence sa carrière dans l’automobile chez Daimler en Allemagne où il rejoint un laboratoire qui développe les premières voitures autonomes dès les années 2000. Il rejoint ensuite Valéo ou il se spécialise dans le Lean management et les méthodes agiles. En 2006 il est recruté par Alten pour développer la branche industriel de l’entreprise de conseil. 

Matthieu découvre la puissance et les limites des grands groupes, et s’intéresse de plus en plus aux problématiques de partage des connaissances.

En 2009, il fonde Regards, et en fait en 5 ans un des leaders français des solutions d’apprentissage pour les entreprises. En 2014, il fonde Klaxoon, devenu en 3 ans un leader des Edtech, intégrant les technologies du digital au service du travail en équipe. Récompensée par plusieurs prix dans le monde entier, la solution bouscule les pratiques de travail en groupe et séduit à l’international. La société fête son 100° collaborateur en 2016.

En 2017, il reçoit le titre de Breton Digital de l’année.

Féru d’innovation, curieux, bouillonnant d’idées mais la tête sur les épaules, ce fils de professeurs est bien décidé à construire un leader mondial du partage des connaissances en gardant ses racines bretonnes.

Enfant, Matthieu rêve de courir le monde, rêve de devenir architecte, et passe son temps à dessiner en cours. L’arrivée du PC lui ouvre de nouveaux horizons et il devient un fondu de la programmation… il développe sa première solution d’interaction au collège pour permettre à ses camarades de classes de dialoguer via leurs calculettes, 3 ans avant les premiers téléphones portables. Depuis, il adore associer les technologies pour faciliter l’interaction …en apportant un soin particulier à l’ergonomie et au design.

L’ACTUALITÉ DE KLAXOON
  • 15 mars 2017 – Nouvelle levée de fonds pour Klaxoon, qui s’installe aux États-Unis

Auprès de White Star Capital, montant non dévoilé, afin d’accélérer son développement aux États-Unis.

La 1ère levée de fonds a eu lieu en septembre 2016: 5 millions € auprès de White Star Capital (New-York), Wind (SanFrancisco – Bruxelles), Arkea Capital, Xavier Niel (Kima Ventures), Cyril Grislain Karray (ex Partner McKinsey Brésil), et Xavier Gury (ex Publicis Digital Asie).

  • Janvier 2017 au CES – Lancement du 2ème produit de Klaxoon, après la box: la loupe 

La Loupe, pour nourrir l’intelligence collective.

Klaxoon, la plateforme spécialiste de l’engagement des équipes qui a reçu plusieurs prix, se voit attribuer un CES Innovation Award 2017 pour la Loupe. Un appareil connecté intuitif qui augmente l’engagement de l’équipe, en transformant n’importe quel écran en une nouvelle occasion d’apprendre et de partager…

Il suffit de brancher la Loupe à un écran pour se connecter à Klaxoon, et instantanément, on peut participer à un brainstorming, à un nuage de mots-clés, répondre à une enquête, accéder aux articles des utilisateurs, des vidéos, aimer des idées et à donner son avis sur les contenus… Peu importe où l’on se trouve, dans le hall de l’entreprise, une salle de réunion, ou à la machine à café, l’utilisateur est totalement engagé, de manière agile et instinctive.

Inspiré par la forme de l’icône « recherche » emblématique, avec la simplicité au cœur même du design, la Loupe de Klaxoon permet aux utilisateurs de naviguer facilement dans l’interface.

Avec son algorithme intelligent intégré, la Loupe de Klaxoon sélectionne le contenu le plus pertinent et les tendances des activités de vos stations, et crée un diaporama dynamique dans des écrans faciles à interpréter, qui s’intègrent parfaitement dans le hall de l’entreprise ou dans le salon. La Loupe est comme une radio intelligente, qui peut jouer des contenus interactifs.

Klaxoon ne souhaite pas communiquer toutes les fonctionnalités de la Loupe avant son lancement, au printemps. Mais on sait déjà que l’objet permettra aux équipes d’une entreprise d’interagir au quotidien. Alors que la Klaxoon Box, utilisable même sans connexion internet, a plutôt pour but de créer de l’interaction lors de moments-clés (sessions de brainstorming, réunions, présentations), la Loupe entend insuffler de la créativité et de l’échange d’idées en continu dans une entreprise.

L’objet se branche sur n’importe quelle télévision, fonctionne avec une molette et une icone « recherche » centrale pour explorer les contenus, et diffuse des flux d’idées, interpelle les communautés de l’entreprise, fait remonter des sujets de réflexion. La Loupe est autonome, sans besoin d’un PC à proximité, juste d’une connexion internet. Plusieurs Loupes peuvent être installées à différents points-clés d’une entreprise : l’algorithme de l’application remonte alors les contenus les plus pertinents en fonction de l’emplacement.

« L’idée est de rendre les murs plus inspirants », résume Mathieu Beucher, le PDG de Klaxoon.

LES OBJECTIFS DE KLAXOON
  • 10 millions d’euros de chiffre d’affaires d’ici 2017
  • Recrutement: 50 personnes en 2017
  • La Klaxoon Box pique de plus en plus la curiosité des universités, des grandes écoles, des organismes de formation mais aussi des formateurs indépendants en quête d’astuces pour redynamiser leurs sessions pédagogiques
  • «Notre installation à New-York va nous permettre d’accélérer notre développement dans une région qui connait la valeur des technologies appliquées au travail. Avoir le soutien d’acteurs aussi respectés que White Star Capital assoit notre potentiel et notre ambition de révolutionner le monde du travail à l’échelle globale» explique Matthieu Beucher, fondateur et CEO de Klaxoon (Frenchweb)
LA RÉUNION IDÉALE

La réunion idéale tous les cadres en rêvent mais à quoi ressemblerait-elle au juste ? La moitié des salariés (49%) souhaiteraient que leurs réunions durent entre 30 minutes et 1 heure. 3 sur 10 vont même jusqu’à juger que 15 à 30 minutes seraient suffisantes.

Le nombre de participants fait quant à lui consensus puisque 91% ne souhaitent pas dépasser les 6 personnes présentes et 65% optent même pour un format entre 4 et 6 personnes.

Concernant le timing, elle doit avoir lieu en début de semaine le matin. En effet, plus de la moitié des salariés préfèrent se réunir entre 10h et 12h (56%) et un bon quart (26%) plébiscitent les points entre 8h00 et 10h00.

Les cadres ont une vision précise des éléments qui font d’une réunion un moment réussi en distinguant 3 facteurs clefs :  » un ordre du jour clairement défini  » (80%),  » l’attribution d’objectifs et de missions précises à la fin de la réunion  » (45%) et  » un intérêt et une participation active des collaborateurs  » (42%).

A l’inverse,  » le manque de décision, de mission, ou de tâche définie  » est synonyme d’échec pour 6 cadres sur 10, de même qu’ « un ordre du jour pas clair  » (45%) ou qu’  » une réunion mal structurée  » (45%).

Méthodologie : Enquête menée du 30/11 au 03/01 auprès de 630 cadres exerçant en France auprès des visiteurs des sites Cadreo & RegionsJob « .

LE TRAVAIL DE DEMAIN – COMMENT VOUS MANAGEREZ EN 2025

(…) Oubliées, les réunions à tout propos et souvent stériles : dans l’avenir, elles reprendront tout leur sens. «Plus que jamais indispensables pour maintenir le lien entre des équipes dispersées, elles seront surtout le lieu du travail créatif en commun», explique François Bellanger, directeur du think tank Transit-City. L’imprimante 3D de bureau permettra la fabrication en direct de prototypes, transformant vos rendez-vous créatifs en make storming.

S’y préparer : la start-up française Magency propose sa Box, une solution pour préparer vos réunions en amont et les rendre plus interactives, grâce à des présentations visuelles ou au partage d’informations. (Capital)

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s