Chez POPCHEF, c’est vacances illimitées! C’était au Business Club (podcast)

Publié le Mis à jour le

logo popchefLogo-BFMBusiness-sans-contourAu Business Club de France

Uniquement sur BFM Radio! 

→ Diffusion : samedi 1/4/2017 à 7h | dimanche 2/4/2017 à 14h


TALK 1: POPCHEF rachète son concurrent HappyMiam

TALK 2: VESTIAIRE COLLECTIVE : 58 millions € pour conquérir le monde

TALK 3 : STERN GRAVEUR remis au goût du jour par une jeune entrepreneure

TALK 4: Le rendez-vous du Médiateur des Entreprises, avec Pierre Pelouzet

TALK 1: POP CHEF, avec Briac Lescure, cofondateur

(Ré)écoutez et téléchargez cette interview:

logo popchef

Lancé en janvier 2015, PopChef livre pour le déjeuner des plats ayant la particularité d’être pensés et préparés par ses soins, avec les meilleurs produits locaux. Avec le Chef Benjamin Mathieu, Chef du restaurant Le Germain, à la conception de nouvelles recettes, PopChef mise sur le goût et la qualité pour confirmer sa place d’acteur principal de la FoodTech française.

« PopChef c’est un repas maison, livré chaud en moins de 30 minutes et pour une dizaine d’euros. Nous voulons disrupter le sandwich de la boulangerie, et devenir le réflexe déjeuner de tous les actifs parisiens qui cherchent des produits frais, des plats variés et tendances pour un rapport qualité prix imbattable. », déclarent Briac Lescure et François Raynaud de Fitte, fondateurs de PopChef.

PopChef se différencie sur le marché de le FoodTech par sa maîtrise complète de la chaîne de valeur, du sourcing des matières premières à la livraison des plats au client final.

« L’actualité récente nous a rappelé la dure réalité économique des services de livraison à la demande et nous conforte dans l’idée que notre modèle de cuisine internalisée (modèle « full- stack »), qui permet de mieux maîtriser la qualité de nos produits et nos marges, est le bon. » affirment les deux fondateurs de PopChef.

LES CHIFFRES CLÉS

  • Activité: spécialiste de la livraison de déjeuners
  • Date de création: janvier 2015
  • Siège social: Paris 17
  • Effectif: 25
  • En deux ans, PopChef a vu son nombre de commandes passer de 10 à plus de 1000 par jour et dispose aujourd’hui d’un catalogue de plus de 90 recettes.

  • Chiffre d’affaires en augmentation de 10 % chaque semaine, plus de 100 nouveaux clients par jour, et avec un taux de récurrence considérable (80 %).

  • Début 2015, les toutes premières livraisons de plats PopChef étaient effectuées par les fondateurs eux-mêmes : Briac Lescure et François Raynaud de Fitte. Forte de son succès croissant, la startup emploie aujourd’hui 25 personnes dans plusieurs domaines différents (technologies, communication, marketing…) et fait appel à 500 livreurs.

L’HISTOIRE DE POP CHEF

PopChef est né d’une révolte. Amis depuis l’enfance, férus de sport et de nature, Briac et François aiment les choses simples et les choses vraies. Comme traverser les Alpes à vélo, pour Briac, ou respirer l’air pur des Pyrénées avec un sac sur le dos pour François.

De retour à Paris, pourtant, ils constatent qu’il est normal de mal manger. Ils ne comprennent pas pourquoi déjeuner sainement est si difficile, cher, réservé à une élite ou aux connaisseurs. Pourquoi les travailleurs, plus pressés que les autres, sont condamnés au sandwich ou au fast-food. C’est alors qu’ils rencontrent Pierrick, passionné de gastronomie et de technologie.

Ensemble, ils décident de changer les choses. « Nous avons voulu créer quelque chose de simple, de vrai, qui rende les gens heureux. »

popchef.png

L’ACTUALITÉ DE POPCHEF

  • Mars 2016 – Popchef fait l’acquisition de la startup Happy Miam

Happy Miam, service de livraison de plats sains et équilibrés sur Paris, propose à sa carte des plats pour les trois principaux repas de la journée : petit-déjeuner, déjeuner, dîner. Lancée il y a près de deux ans, la startup livrait environ 90 plats par jour et comptait une base de 1000 clients.

« Cette acquisition permettra à Popchef de consolider son activité et sa base de clients en région parisienne. La cession d’activité de Happy Miam à Popchef s’est faite naturellement, puisque nous avions en commun le désir de proposer à nos clients des recettes saines et équilibrées », explique Briac Lescure, co-fondateur de Popchef.

  • Novembre 2016 – PopChef lève 2 millions d’euros

Le spécialiste de la livraison de déjeuners annonce une deuxième levée de fonds avec comme ambition de devenir le plus grand restaurant d’île-de-France

Les investisseurs Elior Group, Gilles Queru et Marc Simoncini entendent aider PopChef à étendre son périmètre de livraison à l’ensemble de la région Île-de-France. En parallèle, ces capitaux vont permettre à PopChef de consolider sa position sur le marché de la livraison de déjeuners et de proposer les meilleures recettes et les meilleurs produits sur le marché.

Capture d’écran 2017-03-28 à 18.04.14.png

LE MARCHÉ DE LA RESTAURATION LIVRÉE

Restauration livrée: hausse de 70% depuis 2009

Les commandes de restauration passées par téléphone, internet ou via une application sont en hausse de 70% en volume depuis 2009, et ont représenté 290 millions de commandes en 2016, selon une étude du cabinet NPD Group. (source: Le Figaro)

Outre-Atlantique, les start-ups mêlant nouvelles technologies et secteur alimentaire ont levé plus de 5 milliards de dollars en 2015. En Europe, d’après une récente étude du site Tech.eu, le marché de la foodtech représentait 1,1 milliard d’euros d’investissements en 2015, soit une augmentation de 42 % par rapport à 2014 ! Parmi les leaders du secteur, l’Anglais Delivery Hero, l’Allemand HelloFresh et le Français La Fourchette, vendu depuis à l’Américain TripAdvisor. Pays de la bonne bouffe, la France fait partie du top 5 des pays concernant les acteurs-acquéreurs ou les start-ups rachetées, après l’Allemagne, l’Angleterre, l’Espagne et l’Italie. (source: Les Jeudis)

LES PROJETS DE POPCHEF

  • Avec comme objectif de doubler de taille dans les six prochains mois (donc d’ici la rentrée de septembre), l’année 2017 sera placée sous le signe du recrutement pour PopChef (une cinquantaine de personnes en 2017 dans tous les domaines : développement web, opérations, marketing, cuisine, business développement etc.), avant d’envisager un emménagement dans de nouveaux locaux.
  • Etendre la livraison à toute l’Ile de France

SUR LES VACANCES ILLIMITÉES

actu_3866_image.jpgHoraires libres et vacances en illimité : la startup PopChef a-t-elle perdu la tête ?

Des vacances en illimité, ça sonne presque faux. C’est vraiment le cas chez PopChef ?

Juridiquement c’est encore compliqué en France de proposer plus de 5 semaines de congés payés mais oui, nous sommes réellement en train de voir comment est-ce qu’on peut mettre ça en place. En attendant, nos salariés sont libres de poser leurs vacances quand ils le souhaitent, s’ils veulent poser 3 semaines du jour au lendemain et qu’ils se sont organisés dans leur travail pour le faire, ils le font.

C’est pas contre-productif pour une entreprise d’avoir des employés aussi libres ?

Non, au contraire ! Un salarié fatigué ça c’est contre-productif. Avec François mon associé, on a toujours été d’accord sur le fait qu’un salarié heureux c’est un salarié libre. On n’a pas non plus de culture de l’horaire comme il existe dans la plupart des entreprises françaises. Chacun travaille quand il veut. On préfère voir un salarié 4h par jour à fond dans son travail et qui a du temps pour d’autres loisirs l’après-midi plutôt qu’un salarié qui traîne à la tâche et s’implique moins. Je trouve ça aberrant quand j’entends que certaines personnes restent au bureau jusqu’à 19h parce que c’est stipulé dans leur contrat alors qu’elles n’ont plus grand chose à faire depuis 17h…

Donc, la liberté que vous leur octroyez, c’est ce qui rend vos salariés heureux.

Oui à l’évidence mais il n’y a pas que ça. En tant que CEO, j’ai toujours choisi la voie de la transparence. On communique tous les jours les chiffres. Quand ça ne va pas, on le dit. C’est comme ça que les choses fonctionnent et que nos employés ont confiance en nous.

Vous êtes un peu « gentil patron »?

Je ne sais pas ce qu’est un « gentil patron », mais je pense être un CEO respecté grâce à tout cela. Le modèle du patron qui a son bureau au dernier étage c’est dépassé. On ne s’octroie pas non plus de privilèges. On distribue des tracts avec eux, une fois par mois on effectue une livraison, c’est ce qui fait qu’ils ont confiance en nous et aiment travailler pour nous je pense.

Vos salariés c’est une chose, mais vos livreurs c’en est une autre. On a pu lire dans la presse que certains livreurs de vos concurrents n’étaient pas très bien traités. Chez vous, comment ça se passe, sans langue de bois ?

De part notre modèle qui est complètement différent de nos concurrents, nos livreurs n’abordent pas du tout leur travail de la même manière que les autres. Chez PopChef on est spécialisé dans le déjeuner des entreprises donc par définition, nos livreurs ne sont actifs que 2h par jour. Ce sont majoritairement des étudiants pour qui le statut d’autoentrepreneur est parfait car il est beaucoup plus flexible qu’un CDD. En moyenne, ils gagnent 20€ de l’heure. Tout ça réuni fait que nos livreurs sont très heureux, vous pouvez aller vérifier !

« Un salarié heureux, c’est un salarié libre »

Vous me parliez de votre stratégie très différente de celle de Foodora ou Deliveroo. C’est grâce à ça que vous allez réussir à ne pas vous planter ?

(…) On a vraiment fait le choix de se positionner sur la livraison de déjeuners dans les quartiers d’affaires ce qui veut dire que notre panier moyen est très important. On a également internalisé nos cuisines, donc quand les plats arrivent, ils sont chauds et de meilleure qualité. C’est grâce à ça qu’on grandit. (source: Widoobiz)

Advertisements

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s