Myfox rejoint le Groupe Somfy pour révolutionner le SmartHome. C’était au Business Club (podcast)

Publié le Mis à jour le

myfox.pngLogo-BFMBusiness-sans-contourAu Business Club de France
Uniquement sur BFM Radio! 

→ Diffusion : samedi 19/11/2016 à 7h | dimanche 20/11/2016 à 16h

xxxxxx

TALK 1: ZENLY lève 20 millions € auprès d’investisseurs américains de prestige

TALK 2: WEPROOV, l’état des lieux facilité et sécurisé en un clin d’oeil

TALK 3: MYFOX, spécialiste des alarmes connectées, racheté par le Groupe Somfy

TALK 4: Le rendez-vous du Médiateur des Entreprises, avec Pierre Pelouzet

___________________________

TALK 3: Jean-Marc Prunet, directeur général de Myfox / Marc Westermann, directeur de l’activité connectique de SOMFY

Pour écouter, réécouter et télécharger cette interview:

Myfox est l’inventeur de l’IntelliTAG, premier détecteur d’ouverture au monde constitué d’une seule pièce et permettant de déclencher préventivement l’alarme dès les premières vibrations d’une tentative d’effraction. La première génération a été lancée en 2005, et il est aujourd’hui installé sur plus de 250.000 portes et fenêtres.

Pionnier de la maison connectée, Myfox a créé en 2009 la première alarme connectée en Europe.

Les produits Myfox ont été couronnés par plus de 30 prix. La gamme Myfox Home Alarm a remporté de nombreux prix prestigieux, dont un CES Innovation Award 2015. La Myfox Security Camera a notamment été classée en 2016 meilleure caméra connectée par 60 millions de consommateurs.

Les innovations exclusives Myfox, et notamment l’IntelliTAG, sont protégées par un portefeuille de 7 brevets internationaux.

LES CHIFFRES CLÉS DE MYFOX

  • Activité: spécialiste de la sécurité domestique et professionnelle (précurseur dans le secteur de la domotique et de la sécurité 2.0: créateur de la 1ère alarme connectée)
  • Date de création: 2005
  • Lieu: Toulouse (Labège)
  • CA: 8 millions d’euros, dont 20% à l’étranger (notamment en Allemagne, Benelux, Espagne, Suisse)
  • Effectif: 60
  • 1 200 points de vente en Europe
  • Distribué dans plus de 90 pays dans le monde
  • IntelliTAG est aujourd’hui installé sur plus de 250.000 portes et fenêtres.

myfox1-702x336

L’ACTUALITÉ DE MYFOX (Frenchweb)

28 octobre 2016 – Somfy, acteur spécialisé dans les systèmes d’ouverture et de fermeture pour les particuliers et les professionnels, a annoncé le rachat de MyFox, entreprise innovante dans le domaine de la maison connectée. Dix ans après sa création par Jean Prunet (père de Jean-Marc Prunet), l’entreprise est cédée dans le cadre d’un plan d’investissements de 12 millions d’euros au total, incluant la R&D et la distribution, précise Somfy.

Avec cette acqusition, Somfy va pouvoir se positionner sur le marché B2C et sur des solutions personnalisées dans l’univers de la Smart Home. Elle compte également accélérer sur le segment de la vidéo surveillance en mettant la main sur les brevets déposés par MyFox. Somfy, acteur historique, s’était déjà d’ailleurs rapproché des start-up avec la signature d’un partenariat avec Monitorlinq en 2015, une plateforme professionnelle de services connectés pour la santé et la sécurité à l’intérieur de la maison.

L’HISTOIRE DE MYFOX

L’entreprise a été fondée par le père du dirigeant actuel, en 2005. Il dirigeait alors Sotralu, leader français des serrures pour menuiseries aluminium, et avait réalisé qu’une sécurité efficace passe par une dissuasion proactive. Un projet de R&D est lancé afin de développer un détecteur d’intrusion innovant, capable d’analyser les déplacements des objets et de distinguer les mouvements habituels des mouvements caractéristiques d’une tentative d’effraction (chocs, vibrations et ouvertures). Après plus de 10 000 heures de R&D menées dans le cadre d’un partenariat avec le laboratoire du LAAS-CNRS, la première génération du TAG est née. Un brevet européen est déposé et délivré. Plusieurs générations suivront. Myfox est né.

En 2009, Jean-Marc Prunet (fils du fondateur) reprend l’entreprise, qui devient l’un des premiers fabricants d’alarmes connectées contrôlables à distance par Internet en Europe.

PRODUITS

La technologie IntelliTAGTM brevetée et primée, s’appuie sur la notion de dissuasion plutôt que de détection. Reposant sur plusieurs capteurs et algorithmes, les détecteurs de porte et fenêtre IntelliTAGTM préviennent les intrusions avant qu’elles ne se produisent, en analysant les différents types de vibrations. Ces détecteurs intelligents parviennent ainsi à distinguer les événements normaux (ex. quelqu’un qui frappe à la porte) des risques d’intrusion, notamment en cas de tentative d’intrusion à l’aide d’un levier. En cas d’activité suspecte, le système déclenche une alarme avant qu’un éventuel intrus ne pénètre dans l’habitation.

79% du temps, le cambrioleur renonce.

Gage de confiance, en 2008, lors d’une célèbre exposition artistique parisienne, c’est la technologie IntelliTAGTM qui a été choisie pour sécuriser des œuvres d’art historiques signées Picasso et Manet. La technologie mise en place avait pour but non seulement de protéger les œuvres des tentatives de vol, mais aussi de dissuader les visiteurs trop curieux d’approcher les objets exposés de trop près.

PRIX

  • Pack de base avec 1 tag: 299€ (chaque Intellitag supplémentaire: 50€)
  • Caméra: 199€

Le système est connecté à une appli qui envoie un sms lors d’une tentative d’intrusion.

LA RÉVOLUTION DU SMART HOME selon Jean-Marc Prunet, DG de My Fox

Moins de 10% des foyers français sont équipés d’un système de sécurité, qu’il ait été installé par un professionnel ou soi-même, qu’il soit relié à un centre de télésurveillance (environ 4% des foyers) ou non. Les chiffres européens ou américains amènent au même constat : le besoin fondamental de sécurité du foyer reste largement inassouvi.

L’offre de sécurité prédominante a été développée avec succès par les leaders de la télésurveillance résidentielle, tels ADT aux Etats-Unis, EPS ou Securitas Direct en Europe. Leur modèle économique repose sur un abonnement mensuel élevé avec engagement (entre 35€ et 45€ mensuels) permettant d’offrir au consommateur une prestation « tout compris » incluant l’installation, la maintenance, la gestion des alarmes, mais aussi de financer des investissements marketing et d’acquisition client élevés eux-aussi.

Pourtant ces offres restent confidentielles par rapport au potentiel marché, nous laissant penser que les consommateurs ne s’y retrouvent pas, que ce soit au niveau du prix ou des bénéfices perçus.

La révolution du Smart Home a permis l’émergence de produits à installer soi-même. Les caméras ou alarmes connectées sont devenues plus accessibles en prix, simples à installer et utiliser, et innovantes lorsque par exemple elles détectent une intrusion de manière préventive ou reconnaissent un utilisateur pour anticiper ses besoins. Selon l’ensemble des analystes, notamment GFK, les netcams et les alarmes connectées arrivent en tête des priorités d’achat des consommateurs.

Le service de télésurveillance par des tiers

Elles permettent de porter la sécurité du domicile chez des consommateurs plus jeunes, plus urbains, mais plus généralement chez les personnes qui souhaitent être libres de choisir le produit et le service le plus adapté à leurs besoins. Ces consommateurs connectés ne veulent pas se lier à un service extérieur payant à jamais. La communauté autour d’une famille sera pour beaucoup suffisante pour appeler la police si nécessaire, et la liberté de souscrire à un service professionnel le temps des vacances, aussi facilement qu’à un service digital de musique en ligne, suffisante.

La convergence entre les offres de sécurité à installer soi-même et la télésurveillance professionnelle devrait émerger comme une tendance lourde. ADT lui-même, le géant américain a récemment considéré en ouvrant Canopy, un service permettant l’intégration de ses services de télésurveillance par des tiers, qu’il était plus pertinent de s’associer à cette vague de croissance plutôt que de lutter contre.

Le Smart Home en pleine expansion

Le Smart Home vient modifier la relation du consommateur avec son habitat. On assiste à une révolution qui connecte les hommes à leur environnement, leur permettant d’en prendre le contrôle. Les services maintenant associés aux produits connectés créent des opportunités pour l’ensemble des acteurs de la maison.

Les écosystèmes d’Amazon (Echo et son moteur de contrôle vocal Alexa), d’Apple (HomeKit) et de Google (Works With Nest, Thread, …) apporteront demain l’interopérabilité qui fait aujourd’hui défaut et viendront ainsi renforcer la visibilité et la lisibilité de ces nouvelles offres, fluidifier les parcours consommateurs, donner au consommateur encore plus de contrôle mais aussi de liberté.

Les acteurs de la sécurité résidentielle vont, dans les années à venir, continuer à repenser leurs solutions pour répondre à cette nouvelle clientèle connectée, non moins exigeante. Ces offres pensées pour le consommateur et connectées au reste de la maison, permettront de répondre plus aisément au besoin latent de sécurité.

Une étude de Citigroup prévoit d’ailleurs qu’aux Etats-Unis, marché souvent précurseur, les systèmes dits « DIY5 » équipent autant de foyers que les solutions de télésurveillance traditionnelles à l’horizon 2035, la pénétration du marché passant ainsi de 20% à 40% sur la période. (source: Les Echos)

LE GROUPE SOMFY

logo-somfyPOURQUOI L’ACQUISITION DE MYFOX (Le Figaro)

Avec l’acquisition de MyFox, qui suit celle des serrures connectées Okidokeys, l’historique Somfy affirme un peu plus encore ses ambitions dans le domaine de la maison intelligente et des systèmes de surveillance, et entend développer une offre élargie afin de satisfaire tous les besoins et tous les marchés. Somfy perçoit plus que jamais le potentiel du marché de la sécurité résidentielle à l’heure où le taux d’équipement compris en Europe entre 10 et 20 % laisse augurer d’un développement très important dans les années à venir.

«Nous avions commencé à chercher de nouveaux financements. Il nous est apparu que la poursuite de notre activité serait plus favorable au sein d’une grande entreprise», explique Jean- Marc Prunet, le PDG de Myfox, qui conservera ses fonctions au sein de Somfy «pendant plusieurs années». «Nos produits sont là pour simplifier la vie de nos clients. Nous pouvons imaginer des scénarios dans lesquels la fermeture des volets le soir place l’alarme en mode nuit. Ou lie l’arrêt de l’alarme à l’ouverture des volets», glisse Jean-Guillaume Despature, PDG de Somfy, qui souhaite que la start-up préserve «son agilité et sa capacité d’innovation».

Un mouvement de concentration

Le rapprochement entre Myfox et Somfy est révélateur d’une vague de fond, avec plusieurs rachats de start-up par des grands groupes ou des ETI. «Cette opération nous permet de nous renforcer mutuellement. Nous entrons dans une phase de maturité après une période d’euphorie, marquées par l’émergence d’idées rigolotes, plus ou moins tangibles», analyse Jean-Marc Prunet. Aux États-Unis les opérations de ce type sont très fréquentes. Apple, Google et Facebook sont actifs dans le domaine. Fin septembre, le groupe de Tim Cook a mis é sur TupleJump, après avoir racheté Turi un mois plus tôt. L’acquisition de jeunes pousses commence à faire partie de la stratégie des grands groupes de ce côté de l’Atlantique. PSA s’est offert Aramis-Auto (déjà plus tout à fait une start-up), Withings a été repris par Nokia, Legrand est entré au capital de Netatmo, des groupes comme Engie ou Orange multiplient les prises de participations dans des start-up via des fonds dédiés. Ces mouvements sont aussi indispensables pour apporter au secteur les financements qui lui manquent pour assurer sa croissance.

LES CHIFFRES CLÉS DU GROUPE SOMFY

  • Leader mondial de la motorisation des ouvertures et fermetures de la maison avec plus de 100 millions de moteurs vendus dans 60 pays
  • Siège social: Cluses (Haute Savoie)
  • Date de création: 1969
  • CA: + d’1 milliard de CA en 2015.
  • Sur le troisième trimestre 2016, Somfy a engrangé 276,7 millions d’euros de chiffre d’affaires, en hausse de 4,4% d’une année sur l’autre.
  • Effectif: 7 800
  • Présence dans près de 60 pays.
  • Plus de 100 millions de moteurs vendus dans le monde
  • Somfy signifie Société d’Outillage et Mécanique du Faucigny (commune de Haute Savoie)
Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s