Lohr invente Cristal, le microbus électrique. C’était au Business Club (podcast)

Publié le Mis à jour le

dglogolohr.jpgAu Business Club de France – Uniquement sur BFM Logo-BFMBusiness-sans-contourRadio! 

→ Diffusion : samedi 22/10/2016 à 7h | dimanche 23/10/2016 à 16h

TALK 1: WIJET rachète le britannique Blink, son concurrent principal

TALK 2: LOHR parie sur les nouvelles mobilités

TALK 3: « Au secours ma vie se digitalise! », un ouvrage de Guy Jacquemelle et Xavier Perret

TALK 4: Le rendez-vous du Médiateur des Entreprises, avec Pierre Pelouzet

___________________________

TALK 2: LOHR, avec Jean-François Argence, directeur des nouvelles mobilités

Ecouter, réécouter et télécharger cette interview:

2048x1536-fit_duppigheim-26112015-cristal-by-lohr-voiture-modulable-bimodale-100-electriqueDepuis plus de 50 ans, Lohr, groupe familial français, conçoit, fabrique et commercialise des systèmes de transports de biens et de personnes et réalise 80% de son chiffre d’affaires à l’export.
7 usines réparties dans 3 continents, 1800 collaborateurs, et un pôle de recherche et développement de 120 ingénieurs et techniciens, Lohr continue à revendiquer sa position de leader mondial des véhicules de porte-voitures, à développer son activité de ferroutage, et à promouvoir des projets au service de la mobilité durable.

  • LOHR AUTOMOTIVE – Transport de véhicules par camion porte-voitures : activité historique du groupe Lohr – leader mondial.
  • SOFRAME : véhicules militaires (remorques porte-chars, des camions de transport, des blindés légers)
  • LOHR RAILWAY SYSTEMS – Ferroutage: Transport ferroviaire combiné (rail-route). Ce système sans équivalent est un produit 100% européen fabriqué sur le site alsacien du Groupe LOHR. Commercialisé depuis 15 ans et déployé sur plusieurs corridors européens, LOHR Railway System a permis de transférer sur le rail plus de 700 000 semi-remorques et d’économiser 1 million de tonnes de CO2.
    LOHR Railway System compte déjà 6 terminaux en service sur 3 lignes européennes : l’autoroute ferroviaire Alpine entre la France et l’Italie, l’autoroute ferroviaire Lorry-Rail entre Luxembourg et Perpignan et l’autoroute ferroviaire VIIA Britanica entre le Port de Calais et Perpignan.
  • NEW MOBILITIES, avec Cristal et Boreal

CRISTAL: Véhicule 100 % électrique, 100% économe et 100% numérique, cristal est un nouveau système de transport bimodal exploité en double usage : individuel (mode libre-service) et collectif (mode navette). Pour les collectivités, 4 véhicules Cristal en mode navette reviennent à 20% moins cher qu’un bus électrique de 12m.

LES CHIFFRES CLÉS DE LOHR

  • Activité: fabricant de systèmes de transports de biens et de personnes (leader mondial des véhicules de porte-voitures, ferroutage, mobilité durable)
  • Date de création: 1963
  • Lieu: Hangenbieten (près de Strasbourg)
  • CA: 200 millions €
  • Effectif: 1800

SUR INDUSTRIE TECHNO

1261_w750Ces véhicules seront en auto-partage en heures creuses, mais se convertiront en une seule navette en heures de pointe pour assurer le transport de dizaines de personnes. Il suffit d’atteler 2 à 4 véhicules. Comparé aux 500 000 à 600 000 euros que coûte un bus électrique, une navette de quatre véhicules pourrait coûter moins cher, autour de 400 000 euros, estime Jean-François Argence, le directeur des Nouvelles mobilités à Lohr Industrie, qui affirme que l’entreprise est la première au monde à présenter un tel véhicule bi-modal « Le concept Cristal était à la base en mode autonome, mais le marché n’est pas prêt et nous nous sommes adaptés au marché actuel ».

Cristal peut embarquer cinq personnes assises, à la vitesse maximale de 70 km/h, tandis que 4 véhicules reliés entre eux permettent de transporter 72 passagers debout, avec une vitesse maximale de 40 km/h. Les flottes de véhicules seront géolocalisées et il sera possible de réserver un véhicule en ligne.

DANS LES ECHOS

Lohr parie sur son microbus électrique Cristal en libre-service

Le fabricant de wagons de ferroutage va tester ses quatre premiers microbus électriques à Strasbourg.

Trois ans après la cession forcée de sa division spécialisée dans les tramways sur pneus à Alstom, le groupe alsacien Lohr retrouve des couleurs. Revenu à l’équilibre et désendetté, il relance le concept Cristal, un véhicule bimodal 100 % électrique aux allures de microbus urbain. De la hauteur d’une rame de tramway et guère plus long qu’une Twingo, l’engin a été dévoilé vendredi 4 décembre au Grand Palais à Paris dans le cadre de la COP21.

En cas de besoin, l’assemblage de quatre modules Cristal permettra de transporter jusqu’à 58 passagers debout, avec chauffeur. L’objectif des ingénieurs de Lohr a surtout été de concevoir un véhicule destiné à la desserte du dernier kilomètre, complémentaire des réseaux de transports publics urbains. Cristal pourra être utilisé soit en tant que navette avec un conducteur professionnel, soit en libre-service, et donc conduit par tout un chacun, à conditions d’être titulaire d’un permis B. Toutefois, en usage individuel, la rame ne pourra embarquer que cinq personnes assises.

Imaginé par les équipes de Robert Lohr dès 2008, ce projet de véhicule avait été mis sous le boisseau au moment des difficultés rencontrées par l’ETI. Mais, depuis, plus de 10 millions d’euros ont été investis en R&D dans cette innovation, censée préfigurer le quatrième pôle du groupe, à côté des équipements de véhicules militaires (Soframe), des wagons de ferroutage et des remorques porte-voitures. Le retour à meilleure fortune de ce groupe qui compte sept usines dans le monde et emplois 1.500 salariés s’est traduit au cours des derniers mois par la création d’une centaine d’emplois sur le seul site alsacien.

BOREAL est un essieu électrique équipé de 2 moteurs-roues installés en première monte ou en rétrofit sur un bus à énergie thermique (diesel ou gaz). Il s’agit d’un essieu électrique avec deux moteurs et ses systèmes de refroidissement et de pilotage de traction associés.

maxresdefault.jpg

BOREAL s’intègre en « plug & play » pour tous les bus simples ou articulés, hybrides ou électriques. On peut envisager ainsi l’hybridation d’un bus de 18 m articulé, ou électrifier intégralement un bus de 12 m. D’autres applications pour des camions de livraison urbaine et des transports de voiture sont envisageables.

Grâce à sa technologie « sans réduction », BOREAL économise 25% d’énergie électrique, réduit de 20% l’énergie embarquée (batteries). Cette innovation diminue également les émissions sonores de -3dB.

HISTOIRE DU GROUPE LOHR

Lohr a été créée en 1963 par Robert Lohr. Dès l’explosion du marché automobile, Lohr a d’abord eu une activité dans le domaine du transport d’automobiles puis s’est diversifiée, dans les années 1970-1980, dans le secteur de la logistique de défense et dans celui du transport combiné. Oscar de l’exportation en 1983, l’entreprise a ouvert plusieurs filiales dans différents pays du monde (Mexique, États-Unis, Serbie, Turquie, Inde, Chine).

Le 4 juin 2012, Lohr s’est déclarée en cessation de paiement, et le 27 juin, le tribunal de grande instance de Strasbourg a homologué la cession de la division Translohr (tramway sur pneu) à Alstom et au Fonds Stratégique d’Investissement, pour un montant de 35 millions d’euros. L’accord s’accompagnera d’un plan de restructuration.

L’ACTUALITÉ DE LOHR

  • CRISTAL 
  • Cristal a été dévoilé en décembre 2015 à la COP21.
  • Il va être testé à Strasbourg de septembre 2017 à septembre 2018.

En mode libre-service, avec 7 stations installées dans Strasbourg, dont 3 équipées de borne de recharge. Le service sera gratuit pendant la période de test.

Les quatre premiers microbus circuleront début 2017 en phase expérimentale dans l’Eurométropole de Strasbourg. Une seconde période de tests est envisagée à Montélimar, avant un lancement commercial prévu pour 2018. Déjà labélisé par le pôle de compétitivité « Véhicule du futur », Cristal sera fabriqué à Duppigheim dans la principale usine de l’entreprise familiale. Les batteries d’alimentation seront de marque française, tout comme le système de réservation numérique mis au point par Freshmile, une start-up de l’Eurométropole.

  • En France, Paris, Lyon, Bordeaux et Nice ainsi que Lausanne, Fribourg, Hanovre et Londres en Europe étudient le concept qui séduit également au Maroc, en Asie (Singapour) et dans la péninsule arabique (Dubaï et Abu Dhabi).
  • BOREAL

Boreal (Bus Operated Range with Electric Axle Lohr) est actuellement expérimenté sur un bus SOLARIS de la CTS (Compagnie des Transports Strasbourgeois) sur l’une de ses lignes commerciales.

SOLARIS Bus & Coach, développeur de solutions dans le domaine du transport public (bus, trolley et tram) est acteur des marchés «solutions propres» depuis 2002. L’expérimentation conduite par la CTS et LOHR, sur la base d’un bus articulé GNV SOLARIS, confirme l’élan demandé par la société polonaise, installée dans la région Grand Est, en matière de transition énergétique. SOLARIS a ouvert la voie du recours aux motorisations hybrides. Aujourd’hui SOLARIS entend accompagner de nouveaux projets industriels, telle l’expérimentation BOREAL sur bus articulé GNV Hybride – une première – et qui plus est, portée par un partenaire industriel français LOHR, et un réseau urbain local, la CTS.

  • LE FERROUTAGE

modalohr.jpgLa technologie de ferroutage LOHR a été retenue par les Chemins de Fer Luxembourgeois (CFL) pour équiper leur nouveau hub multimodal de Dudelange (exploité dès octobre 2016). Il pourra accueillir jusqu’à 32 trains d’autoroute ferroviaire par jour. Dans cette optique, les CFL ont un plan ambitieux d’acquisition de wagons». Sébastien Lange, Directeur du Département ferroviaire.

«Le nouveau terminal multimodal a aussi une vocation écologique. Ainsi, la plate-forme logistique de Bettembourg –Dudelange permet de tripler les économies d’émission de CO2 par rapport au transport routier entre 2015 et 2025 ». Fraenz Benoy, Directeur Activités Fret de CFL.

En cohérence avec la politique de l’Union Européenne, le plan de déploiement de LOHR Railway System prévoit 10 lignes nouvelles en service à l’horizon de 10 ans : soit 12 millions de tonnes de CO2 économisées par le transfert de la route vers le rail de plus d’un million de poids lourds par an.

Advertisements

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s