Le pouvoir du parfum en marketing, avec Scentys. C’était au Business Club (podcast)

Publié le Mis à jour le

Logo-BFMBusiness-sans-contourAu Business Club de France – Uniquement sur BFM Radio! 

→ Diffusion : samedi 8/10/2016 à 7h | dimanche 9/10/2016 à 16h

TALKS 1 & 2:  « Et si l’ambition était un joli défaut? », le dernier ouvrage d’Evelyne Platnic-Cohen et Sandra Legrand

TALK 3: Scentys crée les signatures olfactives des grands magasins et des Peugeot 3008 et 5008

TALK 4: Le rendez-vous du Médiateur des Entreprises, avec Pierre Pelouzet

________________________

TALK 3: SCENTYS, avec Pierre Loustric, président

Ecouter, réécouter et télécharger cette interview:

scentys_fragrance_horizontalFondée en 2004 par Clément Jeanjean et David Suissa, deux ingénieurs, Scentys développe des technologies de diffusion innovantes brevetées, met au point des solutions de diffusion sur mesure et conçoit des empreintes olfactives pour différentes marques ainsi que son propre catalogue de senteurs.

La société est présente sur le marché du B2B depuis 11 ans (dans les secteurs du retail, des cosmétiques, de l’hôtellerie/spa, des spiritueux, de l’agro-alimentaire et de la gastronomie ou encore la culture).

Fin 2015 Scentys a lancé son nouveau diffuseur, PRYSM, destiné à l’hôtellerie et au retail ainsi qu’au B2C. (229€)

LES CHIFFRES CLÉS DE SCENTYS

  • Date de création: 2004
  • Siège social: Paris
  • Effectif: environ 25

UN SAVOIR-FAIRE MADE IN FRANCE

L’intégralité des fragrances sont mises au point au siège parisien. L’usine située en région parisienne accueille quant à elle une partie de la production (diffuseurs et consommables), et assure une conception Made In France des technologies.

Scentys collabore avec des entreprises locales, notamment pour la fabrication des capsules, lui permettant ainsi d’être plus flexible et de diminuer l’impact environnemental.

HISTORIQUE

QUAND L’UNIVERS DE L’INGÉNIERIE RENCONTRE LE PARFUM, EN QUELQUES DATES…

  • 2004 Création de Scentys.
  • 2005 Mise au point de la technologie révolutionnaire du parfum en capsule.
  • Le brevet est déposé et Scentys en devient propriétaire.
  • 2006 L’aventure sur le terrain des expériences polysensorielles commence
  • avec l’écran olfactif.
  • 2007 Premier co-développement avec un partenaire de prestige, Moët Hennessy.
  • 2009 Scentys reçoit le soutien d’un fond d’investissement. Scentys développe une nouvelle innovation la Box Interactive, le premier diffuseur multi-sensoriel et interactif.
  • 2012 Création des premières signatures olfactives.
  • 2014 Co-développement d’un distributeur de boissons interactif et multi-sensoriel avec Costa Coffee et conception d’un diffuseur de parfum pour grands volumes, le Scentys Pack Espace.
  • 2015 Scentys lance Prysm (designé par Emmanuel Dietrich), destiné au retail, à l’hôtellerie et aussi au grand public.
  • 2016 Habillage olfactif pour La Cité du Vin à Bordeaux sur plusieurs modules multi-sensoriels.
    Co-développement du diffuseur intégré dans l’habitacle du SUV Peugeot 3008.
    Scentys reçoit l’appui de ses financiers avec une levée de fonds de 1 million d’euros.

LES CLIENTS de SCENTYS

  • COSMÉTIQUES, PARFUMERIE: Bourjois, Burberry, Cartier, Dior, Estée Lauder, Fragonard, Givaudan, Givenchy, Guerlain, Hermès, Interparfums, l’Artisan Parfumeur, l’Oréal, Lancôme, Procter & Gamble, Une Heure pour Soi, YSL Beauté, …
  • HÔTELLERIE & SPAS: Hôtel Marignan, La Maison Champs-Elysées, SPA La Roche-Posay, Thermes de Saint-Gervais, …
  • SPIRITUEUX, AGRO-ALIMENTAIRE, GASTRONOMIE: Courvoisier, Martell, Moët Hennessy, Nespresso, Ultraviolet, …
  • RETAIL: Bonpoint, Costa Coffee, diptyque Paris, Iconomedia, Kenzo Mode, Lalique, …
  • CULTURE: Musée international de la parfumerie à Grasse, Musée de la nature et des sciences Sherbrooke Canada

>> En 2016 Scentys étend ses domaines d’action : des partenariats dans l’univers de l’automobile (voir Peugeot), de l’aéronautique..

LE PARCOURS de PIERRE LOUSTRIC

Alors que Scentys annonçait il y a quelques mois une levée de fonds afin de développer notamment des projets à destination du grand public, Pierre Loustric, grâce à son expertise du BtoC moyen et haut de gamme, s’est donné pour mission de soutenir et de développer les projets à venir, en France comme à l’international. Il précise d’ailleurs « Diffuser le parfum, partout et en toutes circonstances, telle est notre expertise. »

Diplômé de l’EPSCI (Groupe ESSEC) et de l’INSEAD (AMP), Pierre Loustric, 54 ans, commence sa carrière chez Legrand comme Export Area Manager Europe du Sud, Benelux et Moyen-Orient.

Il poursuit ensuite son parcours à l’international et, en 1990, il devient Directeur de filiale Italie à Milan du Groupe Roset (Ligne roset – cinna). Il y passera sept années, tout d’abord pour développer le réseau commercial, puis pour déployer le sourcing des nouvelles gammes d’accessoires et objets de décoration roset/cinna.

En mars 1998, il revient en France pour lancer la marque Dyson dans l’hexagone dont il sera Directeur Général jusqu’en 2007, pour prendre ensuite la Direction Générale Grand Public d’Uniross.

Entre 2009 et 2015, il occupe successivement des postes de Direction Générale dans l’Electro-ménager, chez Russell Hobbs et Techtronic Industries (TTi), puis prend la présidence de Doméo, le leader de l’assistance d’urgence de l’habitat, avant de proposer ses services en conseils et investissements pour des start-ups ou des incubateurs.

scentys-parfume-le-peugeot-suv-3008ACTUALITÉ

  • 11 mai 2016 – Scentys, expert de la diffusion de parfum dans l’air, annonce une nouvelle levée de fonds d’un montant d’1 million d’euros auprès de ses actionnaires historiques, qui avaient déjà investi 2.5 millions l’an dernier et qui continuent ainsi de soutenir la politique de développement commercial et d’innovation de Scentys.

Cette nouvelle levée de fonds vise à accompagner le programme d’expansion commerciale de Scentys, et à poursuivre le développement de Prysm, le dernier né de ses diffuseurs Grand Public lancé en 2015, qui sera notamment en vente très prochainement chez Darty.

« Depuis l’origine, le souhait de Scentys a toujours été de rendre accessible la diffusion de parfums de grande qualité dans l’air, en toute sécurité et de façon simple, auprès du plus grand nombre, professionnels comme particuliers. » – David Suissa, fondateur et Directeur Général de Scentys.

  • Septembre 2016 – Scentys devient le partenaire de Peugeot pour leurs nouvelles 3008 et 5008.

Cette offre est rendue possible grâce à un procédé de pointe, celui de la technologie Scentys de mise en capsules du parfum sous forme solide. Technologie sur laquelle l’équipementier automobile Valeo s’est appuyé pour développer le système de diffusion inédit de parfum dans l’habitacle des nouveaux SUV Peugeot 3008 et 5008.

Il aura fallu 3 ans pour développer le diffuseur de fragrances au sein du tableau de bord. Un projet qui s’est mis en route en toute confiance, Scentys ayant créé auparavant l’empreinte olfactive du showroom «Peugeot Avenue » sur les Champs-Elysées.

Intégrée dans le nouveau poste de conduite Peugeot i-Cockpit®, la technologie Scentys propose 3 ambiances, 3 parfums spécifiquement créés pour Peugeot, avec chacun des vertus spécifiques:

  • Cosmic Cuir : un parfum vibrant et sensoriel, véritable signature olfactive de la marque
  • Aerodrive : un parfum vif et stimulant (associé par défaut à l’ambiance «Boost»)
  • Harmony Wood : un parfum authentique et relaxant (associé par défaut à l’ambiance « Relax»).

DANS LES ÉCHOS – Janvier 2016

L’innovation vient au secours de la parfumerie

Scentys démocratise le parfum d’ambiance

Lancée en 2004 par deux jeunes ingénieurs David Suissa (X Télecom) et Clément Jeanjean, (Ponts, IEP Paris), Scentys a percé grâce à sa technique d’encapsulage du parfum en petites billes sèches. Plus respectueux de l’environnement, ce mode de diffusion élimine le contact avec la peau et les risques d’allergies. Pratique pour faire découvrir les nouveautés, et plus généralement pour le parfumage d’ambiance dans les boutiques,(Bonpoint, Nespresso…) et hôtels chic (Maison Champs-Elysées, Marignan…). L’entreprise se déploie dans d’autres univers, médical pour relaxer les patients lors d’examens stressants, mammographies ou scanner. Et, de plus en plus, dans l’événementiel et la restauration de luxe . « La diffusion olfactive est synchronisée avec le service des plats et vient renforcer l’expérience gustative « , explique Clément Jeanjean. Mis à contribution pour le grand dîner des 300 ans du cognac Martell, Scentys accompagne notamment le restaurant Ultra Violet à Shanghai.

Prysm, son nouveau diffuseur électrique, vise les particuliers. Moins coûteux dans la durée que les bougies parfumées et plus qualitatif que les produits des grandes surfaces, il donne accès à une palette de 25 « ambiances  » olfactives originales. Conçu avec le designer Emmanuel Dietrich, Prysm se veut aussi un bel objet contemporain.

scentys_vitrine-home_slider_parf4LE POUVOIR DE L’OLFACTION…

L’odorat est le seul sens lié en premier lieu aux émotions. Cette particularité confère une force particulière au message olfactif puisqu’il est enregistré dans la partie inconsciente du cerveau à 35% contre 5% pour les messages visuels et 2% pour les messages auditifs. (source: DP Scentys)

DANS LSA

Les clés d’une signature olfactive réussie

Ce que Marcel Proust pressentait déjà en évoquant sa madeleine a depuis été expliqué et démontré scientifiquement : les odeurs agissent directement sur les zones de notre cerveau, qui sont liées à la mémoire et aux émotions.

Les odeurs déclenchent des associations d’idées. Une notion à prendre en compte dans le parcours d’achat.

Chaque étape de notre vie, depuis nos plus jeunes années, donne lieu à des souvenirs olfactifs plus ou moins conscients, mais toujours chargés d’émotions. De là à imaginer que l’on puisse influencer les comportements d’achat ou l’attitude des consommateurs vis-à-vis des marques par la diffusion d’odeurs spécifiques, il n’y a qu’un pas, que les spécialistes du marketing se sont empressés de franchir. Sauf qu’ils ont parfois oublié un peu vite que l’odorat n’est pas un outil marketing comme les autres ! Si, bien utilisé, il s’avère un formidable vecteur de fidélisation, il peut, a contrario, se révéler inopérant, voire contre-productif…

Une odeur plaisante ne suffit pas à influencer l’acte d’achat

Récemment, plusieurs études ont montré que les parfums diffusés dans les magasins déclenchent des émotions positives chez les consommateurs, qui sont alors tentés de mieux évaluer le lieu comme les produits et d’acheter davantage. Mais cet effet n’est pas systématique. Un parfum peut être tout à fait délicieux et, pourtant, n’avoir aucun effet sur les ventes, car il ne correspond pas aux attentes des clients du magasin. L’olfaction est un sens extrêmement complexe, qui se distingue des autres. Etroitement liée au système limbique de notre cerveau, elle est en prise directe avec notre mémoire. Nous en faisons d’ailleurs tous régulièrement l’expérience, lorsque nous nous retrouvons en présence d’une odeur familière : il peut s’agir d’une bougie d’anniversaire qui vient d’être soufflée, d’une tarte aux pommes dans le four, du parfum d’un être aimé… Aussitôt, nous sommes transportés dans le temps et l’espace. Cette puissance d’évocation est un véritable pouvoir, que les spécialistes du marketing ne savent pas toujours maîtriser.

Tout dépend de ce que le parfum évoque…

Les odeurs font appel à nos croyances. Le procédé est connu : une odeur de pain chaud diffusée dans une boulangerie industrielle donnera l’impression au client que la boutique recourt à des procédés de fabrication artisanaux ; celle d’une voiture neuve dans un véhicule d’occasion suggérera que celle-ci est plus fiable ; celle du bois sur des panneaux de stratifiés laissera supposer qu’ils sont plus solides… Les exemples sont infinis ! C’est ce que l’on nomme l’inférence : cette capacité des odeurs à déclencher des associations d’idées, qui vont modifier notre jugement. Toutefois, le vrai challenge du marketing olfactif réside aujourd’hui dans la possibilité d’anticiper la manière dont les consommateurs vont s’approprier les parfums. La fameuse signature olfactive devra faire revenir le client dans les boutiques, parce qu’elle favorisera une relation de confiance, de proximité, voire de complicité avec lui. Mais, parce que la perception des odeurs est un sujet intime et personnel, comprendre comment les consommateurs se les approprient peut s’avérer complexe. En effet, utiliser un parfum pour augmenter les ventes suppose de connaître parfaitement les souvenirs qu’il évoque pour la clientèle visée.

Comportement, croyance, émotion : trois leviers à activer

Pour créer une signature olfactive réussie, l’odeur doit à la fois être agréable, s’adapter au lieu où elle est diffusée, correspondre aux valeurs de la marque et être appropriable par sa clientèle cible. Aujourd’hui encore, trop peu d’entreprises spécialisées dans ce domaine comprennent l’importance de réussir ce mix. D’autant que cela ne s’improvise pas ! Il faut commencer par mettre en place une méthodologie rigoureuse, qui consiste à réaliser une étude sur un panel large de clients types d’un magasin ou d’une marque, afin de capter, puis d’analyser dans un second temps, les souvenirs liés à une odeur. Plus celle-ci évoquera un souvenir précis et complexe (cela me rappelle quand j’étais petite, que je portais ceci et que je faisais cela…), plus nous serons sur une odeur capable d’agir sur les trois leviers de l’appropriation. Et, contrairement aux idées reçues, cela représente un investissement financier mineur au regard des bénéfices que l’on connaît aujourd’hui en termes de fidélisation, mais aussi d’achat et de relation positive à la marque.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s