Wijet fait l’acquisition de Blink et devient le leader mondial du taxi jet!

Publié le

WIJET_big_resize.jpgLa compagnie française d’aviation d’affaire Wijet annonce aujourd’hui le rachat de son concurrent principal en Europe, la compagnie anglaise basée à Londres, Blink.

Cette opération positionne Wijet en tant que plus grande compagnie de taxi jet au monde. La valorisation du groupe ainsi constitué s’élève à 45 millions d’euros.

La réunion des 2 flottes respectives dans ce nouveau groupe avec des bases réparties dans toute l’Europe permet de constituer une force de frappe de 15 bi-réacteurs (Citation Mustang de la marque Cessna), offrant ainsi le service le plus efficace sur le marché du vol à la demande en termes de réactivité et de prix.

F-GRET.jpgBlink et Wijet intégrerons la plateforme de réservation en temps réel, OpenJet, ce qui accélèrera également l’optimisation des tarifs et de la disponibilité et la réservation en ligne par internet ou sur smartphone

Le nouveau groupe ainsi créé, coiffera les activités de Wijet France et de Blink en Angleterre. Il sera dirigé conjointement par deux PDG, Corentin Denoeud et Cameron Ogden.

« Cette opération représente un formidable bond en avant dans notre développement, souligne le Président Directeur-Général de Wijet Corentin Denoeud. Elle nous permet de nous hisser d’un seul coup à une autre échelle tant au niveau de nos résultats que de ce que nous pouvons offrir à nos clients. Nous avions déclaré en janvier 2015 que nous allions tripler notre flotte avant 2 ans et nous avons relevé le défi. »
Alexandre Azoulay, co-fondateur de Wijet ajoute : « que de chemin parcouru depuis 2007, date à laquelle je présente à Corentin Denoeud le projet de disrupter l’aviation d’affaire en exploitant l’arrivée des Very Light Jet ».

Wijet bénéficiait déjà avec sa base principale, le Bourget, de la plateforme européenne de l’avion d’affaire en Europe. Elle avait déjà positionné des jets à Bordeaux, Lyon, Cannes mais aussi Bruxelles, Genève et le Luxembourg. A présent, elle peut compter aussi sur les aéroports de Londres – notamment Blackbushe airport, qui devient un centre opérationnel de la compagnie.
Autre atout, le centre de maintenance de Blink basé à Gênes intègre la nouvelle structure. La conquête du marché anglais et italien s’accompagne d’une économie de coûts de maintenance de 30 %.

L’entreprise compte à présent une centaine de salariés répartis dans 3 pays dont plus de 65 pilotes et co-pilotes.
Wijet prévoit en 2017 d’opérer 11 000 vols, de transporter plus de 16 000 passagers et de générer un chiffre d’affaire de plus de 28 millions d’euros.

A propos de Wijet

L’offre
A 2400 € l’heure de vol, Wijet révolutionne les données de l’aviation d’affaire en proposant de prendre un jet avec la même simplicité qu’un taxi. Une offre plus claire, plus réactive et surtout plus compétitive qui réduit les distances entre les villes européennes et élargit les opportunités pour une clientèle d’affaire et de loisirs.
Sur internet ou sur smartphone, ce tarif exceptionnellement bas (sans frais supplémentaires) s’accompagne de services et de prestations du meilleur niveau. Avec 1200 aéroports desservis contre 300 pour une compagnie classique, Wijet emmène ses clients au plus près de leur destination finale en réduisant les coûts annexes. Fini les complications tarifaires, les formalités d’enregistrement, les transits, les pertes de temps, place à un service de qualité faisant rimer efficacité et sécurité.

Les étapes du développement
Fondé en 2009 par Corentin Denoeud, Alexandre Azoulay et Jean-François Hochenauer, le projet d’école se transforme très vite en une aventure entrepreneuriale. Malgré la crise, la tournée estivale européenne d’un célèbre DJ permet à l’entreprise de démarrer à peine le premier avion acquis. Très vite, une clientèle corporate composée de sociétés du CAC 40 et de PME fait confiance à Wijet grâce à son offre compétitive. Chaque année, la compagnie acquiert un nouvel avion et connaît une croissance de 50 %. En 18 mois, la start-up lève 8 millions d’euros avant de lancer en 2015 une levée de fond de 15 millions d’euros financée par 130 actionnaires privés. L’objectif est de passer de 5 avions à 15, défi relevé un an plus tard avec l’acquisition de Blink.

Advertisements

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s