Bibelib : la housse connectée et branchée pour votre valise ! C’est dans le Business Club – INÉDIT EN ÉTÉ – PODCAST

Publié le Mis à jour le

bfm-bu-radioDans le prochain Business Club de France | Uniquement sur BFM Business Radio 

Diffusion samedi 6 aout 2016 à 7h et 20h et dimanche 7 aout à 15h

INÉDIT

TALK 1 : PÉGASE : la voiture qui vole

TALK2 : SEVENHUGS : les objets connectés pour notre bien-être

TALK 3 : BIBÉLIB : la valise devient connectée et ne se perdu plus (ou presque)

TALK 4 : ADMO.TV ou comment mesurer en temps réel l’impact d’une publicité


TALK 3 : BIBÉLIB avec  William Tala, fondateur

Pour écouter ou réécouter cet entretien :


logo_website_smallChaque année plus de 30 millions de bagages sont perdus dans les aéroports ! C’est parti de ce constat que William a donné naissance à une housse innovante intégrée à un QR Code et une application. Ce système innovant permet à tout propriétaire ayant égaré son bagage de le retrouver plus facilement.

Après une bonne année de R&D, ce système a vu le jour en Septembre 2015. Les enjeux sont nombreux et le marché est grand. Pour l’aider dans cette aventure, il est accompagné d’une équipe de 6 personnes employées à temps plein.

 

Concrètement, il s’agit de housses identifiables et connectées, équipées d’un QR Code. Une fois activées, toute personne retrouvant la valise peut en informer son propriétaire, par le biais de BibeliB. L’identification se fait de manière anonyme, les données du propriétaire restent confidentielles grâce à notre intermédiaire. Aucune possibilité d’avoir accès à l’adresse du domicile du propriétaire du bagage !

sowefub2_45319

Comment ça marche ?

Avant son départ, chaque voyageur doit activer sa housse en se rendant sur le site Bibelib.com ou en scannant à l’aide son smartphone le QR Code situé en bas de la housse. Il suffit par la suite de remplir en quelques secondes le formulaire d’activation très simple.

Une fois ces informations validées, la housse devient fonctionnelle, la valise du voyageur est identifiable et peut être déposée en toute sérénité au comptoir de la compagnie aérienne.

Si arrivé à destination, le bagage n’est pas présent, le voyageur devra simplement se rendre au comptoir de la compagnie aérienne et signaler la perte. Grâce à son visuel et à son code d’activation, la demande est traitée

en priorité. Une fois la valise retrouvée, le porteur de la valise en est informé par mail et celle-ci lui sera restituée.

Enfin, pour rassurer le(s) voyageur(s), chaque housse est dotée d’une assurance de 500€. En cas de perte définitive, de destruction ou de vol, le(s) voyageur(s) pourront bénéficier de cette assurance perte de bagage après activation de leur housse.

BIBÉLIB

  • Activité: conception d’une housse à bagage connectée
  • Date de création: septembre 2015
  • Lieu: Paris
  • CA: prévisionnel 2016: 400 000 €
  • Effectif: 6

En 2012, après quatre ans passés au service bagages de l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, William Tala a l’idée de lancer des housses de bagage équipées d’un système de traçabilité. Pour lever des fonds et accélérer son développement, le fondateur de la start-up Bibelib ne s’est pas trop posé de questions. « Nous avons un produit grand public. Il était cohérent que nos premiers investisseurs soient issus de la foule, explique William Tala. Ces particuliers vont aussi nous aider à promouvoir la marque autour d’eux. » 543.000 euros sont finalement levés sur Sowefund, plus que les 350.000 euros prévus !

Au final, l’opération a attiré une cinquantaine d’actionnaires regroupés dans un holding géré par la plate-forme. Le résultat d’une campagne de communication intense. « J’ai participé par exemple au tour de France du financement participatif. Il est indispensable de créer une caisse de résonance autour de l’opération dès le début. » Bingo ! Plusieurs co-investisseurs se sont joints au tour de table en cours de route, tels les réseaux de business angels Coalescence et Val’Angels (partenaire investisseur de Sowefund). Des capitaux qui vont servir à recruter, à renforcer les stocks et à développer la communication autour de la marque, déjà presque plus connue au Japon qu’en France.

En savoir plus sur Business Les Echos 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s