« Franky Zapata vole avec son flyboard »C’est dans le Business Club de France – INEDIT EN ÉTÉ – PODCAST

Publié le Mis à jour le

bfm-bu-radioINÉDIT  

Dans le Business Club de France | Uniquement sur BFM Business Radio

→Diffusion samedi 30 juillet 2016 à 7h et 20h et dimanche 31 juillet à 15h

Au sommaire : 

Talk 1 : Franky Zapata et son flyboard qui vole

Talk 2 : Le chocolat des Français avec  Mathieu Escande et Paul-Henri Masson

Talks 3 et 4 : Marco-Vasco : N°1 en France du voyage sur mesure avec Geoffroy de Becdelièvre


Talk 1 : FLYBOARD avec FRANKY ZAPATA

Pour écouter ou réécouter cet entretien


Cet homme vole avec son Flyboard

flyboard

Franky Zapata est un ancien pilote professionnel français de jet-ski, reconverti dans les affaires et inventeur du Flyboard.

Il est venu en premier dans le feu des projecteurs en tant que coureur de jet-ski et a obtenu plusieurs fois le titre de Champion du Monde de F1 RUN. Après de nombreuses années dans la fabrication de jet-skis, il a inventé le Flyboard. Grâce à cette invention, Zapata mélange toutes ses passions en un seul produit.

Le Flyboard est un accessoire qui se fixe à une motomarine (jet-ski) qui lui donne la propulsion dans l’air et dans l’eau. Il peut être considéré comme un jetpack nautique.

 Sur un Flyboard, le coureur se tient debout sur la planche qui est reliée par un tuyau long à l’embarcation, l’eau est acheminée vers une paire de bottes avec des buses à jet sous laquelle est fourni une poussée et qui permet de monter jusqu’à 15 mètres dans les airs ou de plonger la tête la première dans l’eau.

Après beaucoup d’efforts pour mettre au point cet « engin » Franky Zapata a fondé  sa société « Zapata Racing »  à Marseille.

Mais après avoir fait la finale de l’émission de télévision La France a un incroyable talent en 2013, Franky Zapata dévoile la prochaine génération de son Flyboard, l’Airboard. Ce nouvel engin utilise une turbine de jet-ski avec un tuyau de 30 mètres qui permet au pilote de voler au-dessus des terres d’une manière similaire au Flyboard.

Franky Zapata détient le record mondial de la plus longue distance parcourue en planche volante (type hoverboard) suite à sa traversée du rivage de Sausset-Les-Pins le 30 avril.

Lu dans Clubic :

Son appareil fonctionne grossièrement comme un Segway, c’est à dire grâce au transfert de masse opéré par le pilote. Sauf qu’un Segway dispose d’un support et n’a pas pour préoccupation le lacet, ce mouvement de rotation horizontal autour d’un axe qui n’est, par ailleurs, pas toujours vertical dans le cas du Flyboard Air.

Pour parvenir à stabiliser son engin, Franky Zapata a donc prévu de l’équiper de pas moins de six moteurs. Quatre sont disposés sous le plateau qui supporte le pilote, deux sur les côtés (bien visibles sur la vidéo), ces derniers sont utilisés pour la rotation. Pourquoi quatre moteurs sous la planche au lieu d’un seul ? Pour stabiliser l’appareil. Ces quatre moteurs sont en effet en mouvement, afin d’ajuster au mieux la direction de la poussée en fonction des mouvements du pilote.

t concernant ces moteurs justement ? « Des réacteurs de missiles ou de gros drones de l’armée », précise Francky Zapata, développant chacun 250 chevaux, pour un total de 1 000 chevaux. Une puissance que le pilote ne pourrait pas contrôler sans ses trois cent heures d’expérience avec le Flyboard hydro-propulsée. « J’ai passé environ 300 heures sur le Flyboard, et c’est cette expérience qui m’a permis de savoir exactement ce que j’attendais du Flyboard Air. Car finalement, les sensations sont et doivent être les mêmes. ».

ATTENTION cette machine n’est pas la portée de tous !


→À découvrir également dans cette première partie du Business Club de France BEST CLOUD APP et sa plate forme Saaasambassador . Ce site apporte un nouveau service aux TPE/PME.

Pour écouter ou réécouter cet entretien :

C est un concept qui permet aux entreprise de s’abonner à un logiciel à distance au lieu de les acquérir et de devoir les installer sur leur propre matériel informatique. De manière simple, ce sont des logiciels en ligne qui couvrent l’ensemble des domaines d’application en entreprise : CRM, comptabilité, facturation, emailing, ERP, marketing, etc.

→Mais comment choisir le bon logiciel en Saas ?

L’entreprise Bordelaise a fait le choix de la recommandation :

« Nous voulons créer une communauté d’Ambassadeurs. Ce sont des utilisateurs de ces outils, des prescripteurs, des influenceurs et surtout, des experts dans leur domaine d’activité qui peuvent recommander le bon logiciel »

→Nous proposons aux éditeurs SaaS le meilleur canal de distribution : les recommandations personnellesd’Ambassadeurs, motivés par un revenu additionnel. 

 

→Objectif sur les 12 prochains mois :  « Devenir leader sur le marché de la distribution de SaaS. »

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s