Amorino, n°1 mondial de la glace italienne. C’était au Business Club (podcast)

Publié le Mis à jour le

BFM-BU-RADIODans le Business Club de France | Uniquement sur BFM Business Radio

→ Diffusion : samedi 14/05/2016 à 7h | dimanche 15/05/2016 à 15h

TALK 1 & 2 : En France, l’impact de la météo sur les ventes est plus fort que celui de l’euro ou du pétrole!

TALK 3: Amorino : 150ème boutique en 2016, à Las Vegas 

Talk 4 : Le rendez-vous du médiateur des entreprises, avec Pierre Pelouzet

TALK 3: AMORINO, avec Cristiano Sereni, PDG fondateur

Ecouter, réécouter et télécharger cette interview:


amorino 2.jpg

Créé en France en 2002 par deux amis italiens, AMORINO est aujourd’hui n°1 mondial de la glace italienne.
AMORINO EN QUELQUES CHIFFRES

  • Ouverture de la 150ème boutique en 2016, à Las Vegas
  • + de 10 millions de glaces vendues en 2015
  • 1 laboratoire de production unique
  • Présence dans 15 pays
  • CA 2015: 51 millions €
  • 10 cornets vendus chaque minute dans le monde
  • Effectif: 65 au siège
  • 25 parfums à la carte – 9 parfums vegan
  • En 2015, 1 100 000 oeufs bio cassés – 35 000 litres de sorbet citron vert basilic vendus – 187 000 gousses de vanille bourbon fendues à la main pour la glace Vaniglia
  • Vanille, Chocolat, Pistache et Inimitable sont les 4 parfums préférés des Français

amorino.jpg

L’HISTOIRE D’AMORINO

« Je me souviens de la première fois que je suis rentré dans le laboratoire de mon glacier préféré, j’avais une dizaine d’années. En Italie, tout était une invitation à la découverte de ce monde magique, j’étais subjugué et fasciné, mais pas tant par la gourmandise que par le plaisir que devait éprouver cet homme à créer ces merveilles. Me voilà 30 ans plus tard, avec ce goût pour la création toujours aussi vif, au timon, avec mon ami Paolo, de cette belle aventure qu’est Amorino. Mon parfum préféré : il Pistacchio Sublime, ma quello vero ! » – Cristiano Sereni (extrait du DP)

amorinorose.jpgLes 2 fondateurs de la marque, Cristiano Sereni et Paolo Benassi, sont originaires d’une petite ville d’Italie où la culture du bien manger est omniprésente. A tel point, qu’enfants, il ne se passait pas une journée sans que les deux amis ne mangent une « gelato ». Mais pas n’importe laquelle : une glace réalisée dans les règles de l’art, dans l’arrière boutique de l’un des 80 glaciers de cette petite commune. C’est à Paris que leur est venue cette envie : faire partager à tous les habitants de la capitale le goût des glaces qui leur manquaient tant. « Ma plus grande satisfaction est de faire découvrir à travers Amorino, la magie des glaces de mon enfance… une part de ma terre natale, mon petit chez moi ».

Advertisements

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s