KOLIBREE invente la brosse à dents connectée. C’était au Business Club (podcast)

Publié le Mis à jour le

BFM-BU-RADIODans le Business Club de France | Uniquement sur BFM Business Radio

→ Diffusion : samedi 26/03/2016 à 7h | dimanche 27/03/2016 à 15h

Talk 1: BIRD OFFICE : « presqu’aucune société du CAC 40 ne nous utilise pas! »

Talk 2: OENEO, inventeur du bouchon de liège sans « goût de bouchon », rachète son concurrent portugais

Talk 3: KOLIBREE lève 4 millions de dollars et signe un partenariat avec Ubisoft

Talk 4 : Le rendez-vous du médiateur des entreprises, avec Pierre Pelouzet

TALK 3: KOLIBREE, avec Thomas Serval, fondateur

Ecouter, réécouter et télécharger cette interview:

KOLIBREE réinvente le brossage de dents grâce au digital! L’entreprise, fondée en 2013, vient de lever 4 millions de dollars et de nouer un partenariat avec Ubisoft pour lier sa brosse à dents à une application de jeux pour enfants. Aujourd’hui, Kolibree emploie 17 personnes et a vendu plusieurs milliers de brosses à dents.

SON PRIX? Environ 150 €

LU SUR MADDYNESS – La brosse à dents connectée Kolibree lève 4 millions de dollars et signe un partenariat avec Ubisoft

KolibreeThomas Serval et Loïc Cessot, les fondateurs de Kolibree, ont de quoi sourire. Créateurs d’une brosse à dents connectée, ils viennent de lever 4 millions de dollars auprès  de Cap Horn Invest, the Dental Investment Group for Health (fonds d’investissement présidé par Eric Leclercq,) Innovacom, SEB Alliance and SOS Ventures pour développer leur produit et s’exporter aux Etats-Unis, apprend-on sur le site Dow Jones VentureWire.

Il y a deux ans, la société testait son marché avec une campagne Kickstarter qui lui avait alors rapporté 110 000 dollars. Equipée d’un capteur et connectée via Bluetooth aux smartphones, la brosse à dents Kolibree permet de transformer le rituel d’après-repas grâce à un système de nettoyage par vibrations et de suivre son hygiène bucco-dentaire grâce à une application mobile.

Disponible depuis mai 2015 sur le site de la marque mais aussi sur Amazon et  à la Fnac, la brosse à dent connectée est aussi un outil ludique à destination des enfants. Idéale pour apprendre aux enfants à bien se brosser les dents,  la brosse se transforme en manette grâce aux mouvements enregistrés et permet ainsi, grâce à l’application de la marque, de faire évoluer un personnage dans des jeux pensés par la marque. Mais pas que. Présente au CES de Las Vegas, la société a en effet annoncé avoir noué un partenariat avec Ubisoft pour proposer un nouveau jeu aux enfants en utilisant la franchise des Lapins Crétins. L’éditeur français a imaginé un épisode intitulé Les Lapins Crétins aux Jeux Olympiques spécialement pour l’application.

ubisoft-kolibree

LU SUR NEXTINPACT – Des Lapins Crétins pour mieux se laver les dents

« Ubisoft crée un épisode des Lapins Crétins qui va intégrer, dès le printemps prochain, la plateforme d’applications pédagogiques de la brosse à dents connectée de Kolibree. Les capteurs de mouvements de la brosse serviront de manette pour jouer aux Lapins Crétins » explique la société. Pour rappel, Kolibree propose depuis longtemps des jeux interactifs avec sa brosse à dents, mais il s’agit ici de mettre en avant une licence à forte notoriété en France, notamment chez les plus jeunes.

Ainsi, plus les enfants se brossent les dents correctement, plus ils ont de chances de terminer et de gagner la course dans le jeu. A contrario, le lapin crétin peut chuter ou s’arrêter en fonction de l’inaction du « joueur ». Le côté ludique devrait plaire aux enfants, tandis que certains parents y trouveront peut-être un moyen de pousser et de surveiller plus efficacement l’hygiène bucco-dentaire de leurs chérubins.

D’autres jeux arrivent avec des fables de La Fontaine et… des zombies. Pour les 3 à 6 ans, il est ainsi question d’écouter des fables de La Fontaine. Les mouvements de la brosse à dents servent à tourner les pages et, en cas d’inactivité, l’histoire s’arrête.

De leur côté, les 6 à 12 ans pourront jouer les explorateurs avec un sous-marin dans Dive Olly Dive, tandis que les plus grands s’amuseront à dégommer des zombies dans Rage Against the Zombie, tout en se lavant les dents.

Une tête orthodontique et une brosse à dents connectée pour enfants

Kolibree proposera prochainement des têtes de brosses à dents orthodontiques qui sont mieux adaptées à ceux qui portent des appareils dentaires, une demande qui était apparemment formulée par certains clients. La société nous précise qu’elle a été développée avec des professionnels du monde médical et qu’elle devrait arriver d’ici quelques mois.

Les enfants auront d’ailleurs droit à une brosse à dents connectée dédiée plus tard dans l’année. Elle reprendra exactement la même partie matérielle que l’actuelle (et proposera donc des fonctionnalités identiques), mais avec un design différent comprenant notamment des couleurs plus vives et un revêtement plus doux au toucher. Elle sera proposée pour 99 euros.

www.kolibree.com-wp-content-uploads-2014-01-Kolibree_Dossierdepresse_Fr.pdf1_-800x444.jpegPOURQUOI KOLIBREE ET COMMENT ÇA MARCHE?

La tête de la brosse est fabriquée en France, le reste aux Philippines.

Origine de l’idée : Thomas Serval, ancien de Google et de Microsoft, a une petite fille. Et comme beaucoup de petites filles, elle ne comprend pas vraiment l’intérêt de se brosser les dents matin et soir. Pour la motiver, son papa, créateur en série de start-up (la plus récente étant Radioline), a eu l’idée de mettre un peu d’électronique dans sa brosse à dents électrique. C’est ainsi qu’est née « Kolibree », la première brosse à dents connectée qui analyse les habitudes de son propriétaire pour l’inciter à améliorer son nettoyage de façon ludique.

Le problème de l’hygiène dentaire :

– Un enfant sur deux n’aime pas se laver les dents car le brossage est un moment ennuyeux.

– Environ 30% seulement de la surface des dents sont correctement nettoyés lors d’un brossage classique.

  • Les français se lavent en moyenne 1,5 fois les dents par jour
  • Les français ont dépensé en 2012 en moyenne plus de 150 euros en soins dentaires.

Ces chiffres ont été évalués à partir d’un sondage d’une population de 200 personnes interrogées en 2013 par Kolibree

  • Les statistiques montrent que les Français ne se brossent les dents en moyenne qu’une minute, quand les recommandations des dentistes sont de deux minutes, deux fois par jour.
  • « L’hygiène dentaire n’a pas évolué depuis dix ou quinze ans. Les gros acteurs du secteur inondent le marché de produits à la puissance de brossage toujours plus forte. Brosser fort est une chose ; brosser intelligemment en est une autre. » Loïc Cessot, DG de Kolibree.

La brosse à dents Kolibree, reliée à une application dédiée, surveille de nombreux paramètres. Un capteur calcule la quantité de tartre après chaque brossage, indique à l’utilisateur si des zones ont été oubliées ou mal brossées… Le « quantified self » poussé à l’extrême.

Des modèles mathématiques permettent de repérer sa position dans la bouche, de mémoriser les dents brossées et pendant combien de temps. Elle est aussi capable de détecter la pression du brossage qui, si elle est trop forte, abîme les gencives. Ces données sont analysées par une application pour Smartphone qui les visualise de façon ludique.

LE PARCOURS DE THOMAS SERVAL

Co-fondateur de Baracoda en 1999 en France (lecteurs de code-barres sans fil à la norme Bluetooth), il dispose d’une expérience de 15 ans dans le domaine des technologies sans fil et des objets connectés. Net-entrepreneur dans l’âme, il a néanmoins occupé des responsabilités chez Microsoft France (directeur de la division Plateforme et Ecosystème,  janvier 2009 – mai 2011) puis chez Google (Directeur « Média et Plate-forme » du groupe Internet pour la zone Europe du Sud et de l’Est, Moyen-Orient et Afrique, période juin 2011 – 2012)…

On le retrouve maintenant à la tête Aleph1, « un accélérateur dédié aux objets communicants et au big data » dans lequel on retrouve Kolibree.

Il est titulaire de plus de 15 brevets.

MARCHÉ DES OBJETS CONNECTÉS

De 655,8 milliards de dollars en 2014, il devrait représenter plus de 1 700 milliards de dollars d’ici à 2020, estime le cabinet IDC, soit une croissance annuelle de 16,9% en moyenne. L’Idate ( Institut de l’audiovisuel et des télécommunications en Europe ) estime qu’il y aurait à l’heure actuelle 15 milliards d’objet connectés à internet contre 4 milliards seulement en 2010 ce qui confirme la vitesse de ce phénomène. Et ces derniers ne comptent pas s’arrêter la puisque d’après une étude menée par Gartner et l’Idate en 2020 on peut estimer que le nombre d’objets connectés en circulation à travers le monde s’élèvera entre 50 et 80 milliards. En clair chaque personne détiendra environ 6 objets connectés.

EN FRANCE

En France, 2 milliards d’objets connectés devraient être vendus de 2015 à 2020, selon GfK. En moyenne, chaque foyer français devrait disposer d’une trentaine d’objets.

Advertisements

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s