ChicTypes.com réinvente le shopping pour les hommes. C’était au Business Club (podcast)

Publié le Mis à jour le


BFM-BU-RADIODans le Business Club de France | Uniquement sur BFM Business Radio

→ Diffusion : samedi 5/03/2016 à 7h | dimanche 6/03/2016 à 15h

TALK 1: L’IMAGERIE D’ÉPINAL reprise par deux entrepreneurs de sa région

TALK 2: WEEN lève 2 millions de dollars pour lancer son thermostat en France et aux Etats-Unis

TALK 3: CHICTYPES vise un CA de 50 millions € d’ici 3 ans

TALK 4: Le rendez-vous du médiateur des entreprises, avec Pierre Pelouzet

TALK 3: CHICTYPES.COM, avec Etienne Morin, cofondateur

Ecouter, réécouter et télécharger cette interview:

CHICTYPES-LDCELA-011.jpgChic Types est un service d’assistant shopping pour les hommes. «Notre objectif est de démocratiser un service qui existe depuis longtemps: celui de l’habilleur, du tailleur, qui jusqu’à présent était réservé à une clientèle très haut de gamme, explique Antoine Régis. Avec ChicTypes, le client ne paie que le prix du vêtement, pas la livraison, les retours ou les conseils».

L’idée c’est: « appelez ChicTypes, il vous dira comment vous habiller ». Profitant de l’essor des émissions télévisées liées à la mode, la start-up refuse pourtant à marcher dans les pas de Cristina Cordula. «Nous ne sommes pas là pour relooker la personne. On cherche plutôt à élargir sa garde-robe. La styliste va surtout aider le client à assortir ses vêtements. Nous, les hommes, avons en général du mal à ce sujet», précise Antoine Régis.

 

LES CHIFFRES CLÉS

  • CA: 2 millions € en 2014
  • Effectif: 70
  • Ils sont implantés au Luxembourg et en Belgique
  • Environ 100 marques partenaires
  • Nombre d’inscrits : 200 000
  • Nombre de colis expédiés : 30 000 depuis le début
  • Nombre de ventes par mois : 3 000

Chictypes-Malle-ouverte-_C_Rachel-Saddedine.jpgL’ACTUALITÉ DE CHIC TYPES

2 septembre 2015 – ChicTypes lève 4 millions d’euros et vise un CA de 50 millions d’euros d’ici 3 ans

ChicTypes, le service de shopping personnalisé à destination des hommes, vient de boucler une levée de fonds de quatre millions d’euros pour accélérer sa croissance en France, développer ses technologies et enrichir son service. L’objectif : dégager 50 millions d’euros de chiffre d’affaires d’ici trois ans.

Affichant un chiffre d’affaires de deux millions d’euros en 2014, et une centaine de partenariats avec des marques de prêt-à-porter pour hommes, ChicTypes accélère son développement. Avec l’ambition de devenir le partenaire lifestyle incontournable des hommes, la jeune pousse créée en 2013 par Antoine Régis et Etienne Morin boucle une deuxième levée de fonds de quatre millions d’euros auprès de 360 Capital Partners et de ses investisseurs historiques : Kernel, le fonds de Pierre Kosciusko-Morizet et Pierre Krings, ainsi que Pascal Cagni (ancien DG d’Apple Europe) et des business angels.

Spécialiste du personal shopping pour hommes, la startup se donne ainsi les moyens d’accélérer son développement et de renforcer sa position sur le marché français.

La startup va également recruter de nouveaux talents afin de renforcer ses équipes de stylistes, techniques et marketing. Cette levée permettra aussi à ChicTypes de faire évoluer son service, son site Internet et son application mobile. (article intégral sur Maddyness)

03E8000008153408-photo-chictypes.jpgCOMMENT ÇA MARCHE?

«Notre but, c’est de libérer les hommes du shopping. On sait qu’en général, ils n’aiment pas ça», explique Antoine Régis, le co-fondateur de ChicTypes. Pour leur éviter ce fardeau, qu’ils pratiquent généralement uniquement pendant la période des soldes, cette start-up a décidé d’amener le magasin au client.

ChicTypes propose un service en trois étapes : L’utilisateur s’inscrit en ligne et reçoit un appel d’une styliste attitrée pour échanger sur ses goûts, ses besoins vestimentaires, ses mensurations, son budget… La styliste compose ensuite la malle qui comprend une sélection personnalisée d’une dizaine de vêtements et accessoires (blazers, chinos, tennis, polos, sous-vêtements, chemises, mailles ou encore accessoires) parmi les marques tendances de prêt-à-porter. Enfin, le client essaye chez lui le contenu de la malle et ne conserve que ce qui lui plaît. Il renvoie gratuitement ce qui ne lui convient pas (par un coursier qui vient à domicile). Seuls les articles conservés sont facturés, sans surcoût pour la prestation offerte.

D’un point de vue technique, ChicTypes travaille à l’amélioration de son application mobile et de son algorithme maison chargé de gérer au mieux les stocks et d’améliorer la sélection des vêtements en fonction des réponses des clients. « Nous sommes propriétaires d’une partie du stock des marques mais nous avons aussi des vêtements en dépôt, sur lesquels nous avons moins de marge mais qui nous permettent d’avoir un BFR inversé (besoin en fonds de roulement, ndlr). Parallèlement, nous développons notre propre marque, essentiellement des basiques », précise Etienne Morin. « Nous avons un mix de marques assez connues de type The Kooples ou IKKS mais aussi des moins connues comme Cuisse de Grenouille. Il faut plaire au plus grand nombre! », complète-t-il.

Les femmes, pas pour le moment

Mais pour le moment, pas question d’aller à la conquête du marché féminin, pourtant largement plus important. « On nous pose souvent la question mais nous sommes persuadés que notre service correspond davantage aux besoins des hommes. Sans faire de sexisme, les hommes ont des habitudes différentes. Ils font moins de shopping mais dépensent plus en magasin. Ils sont aussi beaucoup plus fidèles aux marques« , analyse Etienne Morin. (…) (article intégral sur Challenges)

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s