Naïo Technologies, spécialiste des robots agricoles, annonce une levée de fonds de 3 millions €

Publié le

naio.jpgNAIO TECHNOLOGIES annonce une nouvelle levée de fonds de 3 millions d’euros, auprès notamment des fonds d’investissements Emertec,  CapAgro, de ses actionnaires historiques et de la campagne de crowdfunding sur Wiseed. Cette levée de fonds permettra le financement de son développement international et R&D dans le domaine prometteur de la robotique au service de l’agriculture.

La levée de fonds devrait aussi permettre à Naïo Technologies de réaliser un chiffre d’affaires d’1 million d’euros et 7 recrutements en 2016.

Fondée en 2011 par deux ingénieurs en robotique Gaëtan Séverac et Aymeric Barthes, la start-up toulousaine conçoit et réalise des robots au service des agriculteurs avec un triple objectif : réduire la pénibilité du travail, limiter l’impact environnemental et améliorer la rentabilité des exploitations. Après un lancement commercial fructueux en 2015, Naïo Technologies prévoit de mettre sur le marché une cinquantaine de robots  en 2016.

Des robots électriques autonomes au service de l’agriculture biologique

Comment éviter l’utilisation de produits chimiques dans l’agriculture tout en améliorant les conditions de travail des agriculteurs ? C’est dans la robotique électrique que la jeune pousse Naïo Technologies a puisé son inspiration. Depuis sa création, l’équipe de Naïo Technologies a pour objectif d’apporter des solutions robotiques pour assister les maraîchers.

  • Déjà  30 robots Oz sont en circulation, majoritairement chez des exploitants agricoles (1 – 10 ha), et leur permet de gagner du temps passé au désherbage à la main (marché de 6 000 exploitations en France). Son innovation réside dans sa capacité à se déplacer de manière autonome dans les rangées grâce à une technologie de guidage laser et de vision caméras : OZ reconnait les cultures pour se guider, et ainsi éliminer les mauvaises herbes. Naïo Technologies a reçu le Méchatronics Awards 2015 pour la start-up la plus prometteuse, ainsi que le prix spécial au Concours national de robotique collaborative  de la DGE et plus récemment lePrix CleanTech Republic 2015 dans le cadre de la COP21. Naïo travaille également avec le groupe Bonduelle, spécialiste des légumes, sur des essais de cette solution innovante de désherbage.
  • Le deuxième robot de Naïo, ANATIS, robot de binage pour les productions légumières de plein champs (> 10ha) développé en coopération avec Carré (entreprise leader dans le machinisme agricole), a été présenté lors du salon Tech & Bio les 23 et 24 septembre derniers à Valence. Ce robot fait ainsi entrer Naïo Technologies sur le marché des 30 000 exploitations agricoles françaises pour l’industrie agro-alimentaire.
  • Dernière innovation en cours : le robot Vigne, destiné au désherbage mécanique sur le rang de vigne, en cours de prototypage en partenariat avec l’IFV, le LAAS-CNRS et le groupement coopératif Vinovalie, devrait être commercialisé courant 2016. Il se présentera sous la forme d’un enjambeur et sera capable de désherber 5 ha par jour.
Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s