Les enjeux de la Silver Economy, c’était au Business Club

Publié le Mis à jour le

BFM-BU-RADIOAu Business Club de France | Uniquement sur BFM Business Radio

Diffusion samedi 21/11/2015 à 7h | dimanche 22/11/2015 à 15h

————————————————————–

Talk 1 / 2 / 3 : Emission spéciale SILVER ECONOMY EXPO:  54% des dépenses de consommation en France sont faites par les seniors: comment les capter? Comment répondre à leurs besoins?

Talk 4 : Le rendez-vous du médiateur interentreprises. Avec Pierre Pelouzet

Talk 1/2/3: Dossier spécial Silver Economy 

Ecouter, réécouter et télécharger cette émission:

NOS INVITÉS:

  • Alain Bosetti, président du salon SILVER ECONOMY EXPO
  • Caroline Blochet, présidente de MEDISSIMO
  • Emmanuel Ballandras, Directeur de Marché Systèmes Domotiques et Assistance à l’Autonomie de LEGRAND
  • Philippe Benquet, président d’ACORUS

La SILVER ECONOMY EXPO aura lieu du 24 au 26 novembre – Porte de Versailles

silver economy.jpgCHIFFRES CLÉS DE LA SILVER ECONOMY

  • Les plus de 60 ans représentent 15 millions de personnes. En 2030, ils seront 20 millions et atteindront 24 millions en 2060.1
  • Les seniors sont des consommateurs à ne pas négliger : ils assureront dès 2015, 54 % des dépenses de biens et services dont 64% pour la santé, 56% pour les dépenses d’assurance, 57% pour les loisirs et 58% pour les équipements de la maison1. Un véritable marché pour la plupart des entreprises.
  • La filière de la Silver économie est en plein essor : le marché dépassera les 130 milliards d’euros en France en 20202 ,soit +41% en seulement 7 ans.

Sources : (1) INSEE – (2) Etude leMarchéDesSeniors.com – 2013.

LA SILVER ECONOMY N’EN EST QU’À SES DÉBUTS

L’innovation au profit des seniors ne réside pas exclusivement dans les technologies nouvelles : adapter des produits existants est un autre créneau. « Le tout, c’est d’imaginer des biens et services qui ne soient pas explicitement estampillés seniors », résume Alain Bosetti, président du salon Silver Economy Expo. Exit donc le triptyque « big, beige and boring » (« gros, beige et ennuyeux »), pour reprendre une expression anglo-saxonne. Place aux innovations qui répondent aux besoins de seniors actifs (encore au travail ou tout juste à la retraite), fragiles (septuagénaires ou octogénaires) ou carrément dépendants, selon les trois catégories d’âge identifiées par les professionnels du secteur. 

La silver économie n’en est qu’à ses débuts. En cause notamment : le manque d’adéquation entre certaines offres et le public ciblé. « Pour l’heure, la silver économie est essentiellement cloisonnée au grand âge avec des produits assez technologiques, observe Frédéric Serrière, spécialiste en stratégie et économie du marché des seniors et du vieillissement démographique. Le problème, c’est que trop d’entreprises proposent des solutions où la personne âgée doit à la fois apprendre à gérer le produit et la technologie elle-même. Il ne faut pas oublier que les générations issues du baby-boom ont mis du temps à adopter internet. Ce n’est pas en quelques jours qu’un homme ou une femme de plus de 70 ans parviendra à faire la même chose. »

Conséquence : les ventes ont du mal à décoller et les produits estampillés silver économie peinent à s’imposer auprès des géants de la grande distribution en France. (article intégral: L’Express)

medissimo.jpgMEDISSIMO

On compte plus de 150 millions de patients chroniques dans le monde et 15 millions en France. Parmi eux, une majorité a des ordonnances complexes. La plupart sont âgés de plus de 80 ans, même si de plus en plus de patients jeunes sont concernés.

En 2006, Caroline Blochet cède sa pharmacie d’officine et fonde Medissimo pour contribuer à résoudre le problème de la non observance thérapeutique.

> CHIFFRES CLÉS MEDISSIMO

  • 50 000 patients accompagnés
  • 3 brevets
  • 45 collaborateurs
  • 1000 pharmaciens utilisateurs

> PRODUITS PHARES

  • L’Imedipac, le pilulier connecté

Il est actuellement en précommande. Achat: Prix 299€ + forfait alerte 9,90€ / Location: 29,90€ par mois

« L’Imedipac est en mesure de faire économiser 33 €/mois au système de santé », argue Mme. Blochet, se basant sur plusieurs études gouvernementales comme le rapport de télésanté du député Pierre Labordes. Outre cette économie finale de 33-12=21 € par mois, le fait de signaler au patient la prise exacte qu’il doit choisir dans le pilulier devrait influer de manière substantielle sur les erreurs médicamenteuses. « Ce problème méconnu tue 15.000 personnes par an en France, soit deux fois plus que les routes », rapport Mme Blochet. « Cela fait en gros l’équivalent d’un avion de ligne qui s’écraserait par semaine : c’est considérable », s’emporte-t-elle. Selon ses projections, la communauté pourrait économiser 1,5 milliard d’euros. Pas mal pour une boîte à médicaments ! (article intégral: 01Net)

  • L’Imedicup pour les malvoyants

Le développement mais aussi la construction est 100% made in France, du plastique jusqu’à l’intégration des composants. « L’idée m’est venue lors d’une visite de l’Institut de la vision », raconte Caroline Blochet, pharmacienne et fondatrice de Medissimo. « J’ai participé à une simulation de dégénérescence maculaire et j’ai réalisé à quel point il était difficile pour cette population d’identifier les bons médicaments ».

Simple en apparence, l’imedicup est cependant équipé de nombreux composants : une puce Bluetooth pour communiquer avec le smartphone, un système de reconnaissance optique pour lire les informations du pilulier, un bip pour facilement trouver le pilulier s’il a été égaré, un système de vibration pour indiquer la bonne case à percer et une batterie rechargeable par induction via un tapis.

La coupelle se manifeste à l’heure de la prise via une alarme, le patient s’en empare, utilise le système de reconnaissance optique de la coupelle pour détecter la bonne case du pilulier en carton, lequel est préparé soit par un tiers, soit par un pharmacien. Arrivé sur la bonne case le pilulier vibre de manière continue et, d’une pression, le patient perce la capsule pour faire tomber les pilules dans la coupe. Simple et diablement efficace.

Non seulement l’imedicup constitue une amélioration côté prise de médicaments mais aussi côté suivi médical puisque l’application peut, si le patient le choisit, être relié à des comptes de tiers, famille ou personnel médical.

De nombreux composants électroniques intègrent cette petite coupe de plastique, mais les progrès aidant, leur prix a fondu et l’imedicup sera très abordable : entre 40 et 50 euros, avec un coût de 1 € par pilulier papier (qui compte 4 semaines). Pas la ruine donc et si le dispositif est réellement efficace à l’usage, il pourrait être source de nombreuses économies, la mauvaise observance coûtant chaque année des sommes énormes aux organismes de santé. (article intégral: 01Net)

legrand1.jpgLEGRAND

Legrand s’engage dans l’assistance à l’autonomie avec un panel de solutions adaptées aux besoins

– L’inter à effleurement

interrupteur legrand.jpgCompromis entre l’interrupteur automatique et l’interrupteur, c’est le système idéal pour allumer et éteindre « sans contact » en passant simplement la main devant l’interrupteur.

– L’eco-détecteur

Solution simple à intégrer dans tous les foyers, l’éco-détecteur permet d’éclairer automatiquement les zones de passage au sein de la maison. Quand l’utilisateur arrive, la lumière s’allume ; quand il repart, la lumière s’éteint toute seule. Une plus-value évidente en termes de confort mais aussi une source réelle d’économies énergétiques !

– Le chemin lumineux

chemin lumineux.jpg

L’éclairage irréprochable des parcours nocturnes est indispensable pour prévenir le risque de chute. Dans ce cadre, le chemin lumineux est précieux car il aide, grâce à un éclairage non agressif, la personne à se déplacer. Dès la descente du lit, les détecteurs de mouvement radio, installés sur le parcours, entrent en action et déclenchent les lumières qui s’éteindront lorsque la personne aura regagné son lit. Pour en savoir plus sur ce produit visitez le site d’Intervox, une marque du groupe Legrand, spécialiste des services de téléassistance.

– La prise à manipulation facile

Avec cet appareillage, il n’y a plus besoin de forcer pour brancher ou débrancher une prise. Apportant du confort, la prise à manipulation facile se distingue par une préhension aisée qui facilite son usage quotidien. (article intégral: Senior actu)

ACTUALITÉS

> 8 octobre 2015 – Bluelinea et Legrand créent le bouton d’Appel Famille®, une offre disponible sur Amazon. Plus d’infos: Silver Eco

> Netatmo lève 30 millions d’euros et cible « la maison connectée » avec Legrand. Plus d’infos: Next Impact

CHIFFRES CLÉS LEGRAND

Créé en 1860

CA: 4,5 milliards € – Avec plus de 200 millions d’euros de chiffre d’affaires réalisés en 2014 avec des produits connectables

Effectif: plus de 36 000

  • Implanté dans 80 pays
  • Plus de 215 000 références
  • Plus de 140 acquisitions ciblées partout dans le monde
  • N° 1 mondial des prises et interrupteurs avec 20 % du marché mondial

UN ACTEUR RÉGIONAL INFLUENT

A Limoges, Legrand, spécialiste des systèmes d’installation électrique, est l’un des plus gros acteurs économiques implantés dans la région Limousin. En 2013, la firme en rouge et noir a fait partie des principaux signataires du fameux « contrat de filière » signé et initié par Michèle Delaunay, alors Ministre déléguée aux personnes âgées et à l’autonomie. L’enjeu était de taille pour la région, qui compte dans ses rangs les départements de la Creuse et de la Corrèze, parmi les plus âgés de France (les plus de 60 ans y dépassaient déjà les 30% au début des années 2000, et le phénomène a tendance à augmenter en raison d’un solde naturel très négatif).

Olivier Vallée, responsable du marché résidentiel chez Legrand, affirme que « l’entreprise a démarré ses premiers travaux de mise en place des technologies en 2005. Tout est parti de la volonté des élus creusois, qui voulaient tester des technologies nouvelles adaptées aux changements de la société et que l’on pourrait produire à grande échelle. L’initiative s’est étendue ensuite dans d’autres départements de la région. On sait que la demande est potentiellement forte, les seniors représentant plus de 50% de la consommation globale en 2015 en France ». Legrand est ainsi l’un des tous premiers partenaires d’Autonom’lab, sorte de mini-comité de filière régional. Tous ces acteurs initient des projets collaboratifs, reçoivent des délégations d’autre régions (dont l’Aquitaine) pour échanger leurs expériences. Le Limousin tente de maintenir son avance dans le pôle médico-social.

acorus.jpgACORUS

L’entreprise a été reprise en 2010 par P. Benquet. L’entreprise s’appelait alors Dallavalle

Activité: réhabilitation, la remise en état de logements, l’entretien et l’adaptation pour personnes à mobilité réduite

Lieu: Croissy Beaubourg (77)

Date de création

CA: 61,3 millions en 2014 (+37%)

Effectif: 400

Acorus prend en charge les travaux de plomberie, électricité, domotique, menuiserie, maçonnerie, peinture, sol, nettoyage.

acorus schema.jpgLes chiffres de l’activité adaptation de logements pour les PMR (personnes à mobilité réduite) : 
  • Près de 1.000 logements (principalement dans le parc social francilien) adaptés en 2015 (à comparer à 200 logements adaptés en 2012, 1 an après avoir lancé cette offre auprès des bailleurs sociaux)
  • Une équipe de 30 spécialistes, constituée de Pilotes et de techniciens tous corps d’état spécialement formés par des ergothérapeutes dans le cadre des certifications Handibat et Pro de l’Accessibilité
  • Un chiffre d’affaire de près de 8M€ (presque exclusivement en BtoB) représentant 10% du chiffre d’affaires total de l’entreprise.
Les tendances de l’activité :
  • Une augmentation inéluctable de la demande, liée au vieillissement de la population (en 2050, 1 personne sur 3 aura plus de 60 ans)
  • Une prise de conscience progressive des enjeux sanitaires, sociaux et économiques de l’adaptation de l’habitat depuis le rapport Broussy de 2013 qui faisait de l’adaptation du logement le premier défi de « l’adaptation de la société française au vieillissement de sa population » (en 2011, 3900 morts sur la route contre 6300 liés à des chutes au domicile et pourtant seulement 6% du parc est adapté aujourd’hui)
  • Des investissements de plus en plus importants des bailleurs sociaux sur l’adaptation des logements de leur parc pour permettre le maintien à domicile et le confort de vie de leurs locataires
  • Une difficulté à intervenir « massivement » dans l’habitat privé alors que 75% des plus de 65 ans sont propriétaires de leur logement (Silver Valley, association dont Acorus est membre actif, mène une action de recherche spécifique au sein d’un groupe de travail sur les freins à l’adaptation du logement dans l’habitat privé)
  • Une demande de plus en plus explicite pour des adaptations non stigmatisantes et personnalisées.
Les projets d’Acorus sur le secteur de l’adaptation de l’habitat :
  • Renforcement de l’offre globale au service des personnes âgées ou handicapées : conseils, assistance, et bouquets de travaux intégrant la domotique ou la sécurisation du logement
  • Innovation dans l’offre produits : plus qualitative (couleur, matériaux), plus adaptée aux attentes (moins de poussière dans la mise en oeuvre par exemple). A noter un partenariat d’Acorus avec Vita Confort de Lapeyre.
  • Formalisation et lancement d’une offre dédiée aux propriétaires et locataires du parc privé avec des plans d’investissement, de recrutement et de formation très significatifs
Advertisements

Une réflexion au sujet de « Les enjeux de la Silver Economy, c’était au Business Club »

    Acorus sur BFM Business Radio a dit:
    4 juillet 2016 à 19:19

    […] Pour plus d’information, cliquez ici […]

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s