Qobuz recherche un repreneur en toute urgence !

Publié le Mis à jour le

LU dans le FIGARO : Qobuz, concurrent de Deezer et de Spotify, a été placé en redressement judiciaire et cherche un repreneur de toute urgence.

Un pétition pour sauver Qobuz a même été lancée. Cliquez ICI

qobuz-logo-new(1)→Qobuz, le service de streaming français de musique en haute qualité, joue sa survie. L’entreprise a été placée en redressement judiciaire ce lundi par le tribunal de commerce de Paris, et cherche de toute urgence un repreneur. Les offres doivent être déposées avant le 16 novembre. «Nous en appelons à ceux que nous n’aurions peut-être pas su convaincre. Nous en appelons à ceux qui auraient finalement des remords…» explique le PDG du service, Yves Riesel, dans un communiqué.
Concurrent de Deezer et de Spotify, Qobuz avait souhaité se démarquer en misant très tôt sur le son haute qualité. Le service de streaming, disponible sur ordinateur et mobiles dans neuf pays, propose un catalogue composé de fichiers de qualité CD et Hi-Res. Plusieurs offres d’abonnements existent, de 9,99 euros par mois à 219,99 euros par an, donnant accès à des fichiers MP3 pour les plus abordables et du streaming en qualité CD et des téléchargements en Hi-res pour les plus onéreuses.

Écoutez ICI la différence du son entre un MP3 et un Hi-res (CD) 

[…]

Qobuyz cherche depuis deux ans des investisseurs qui l’aideront à grandir. Après avoir levé 10 millions d’euros, il espérait dans un premier temps boucler un tour de table de 20 à 25 millions d’euros supplémentaires pour se développer en Europe et envisager de s’implanter aux États-Unis. Placé en période d’observation en août 2014 après avoir échoué une première fois à trouver des financements, il dit avoir besoin de 10 millions d’euros environ pour survivre.

Les deux formats proposés, streaming en qualité CD et achats des fichiers Hi-Res, sont à parité dans le chiffre d’affaires de la société. Celui-ci est passé de 4,7 millions d’euros en 2014 à 7.4 millions d’euros en 2015, soit une hausse d’un peu plus de 55%. «La rentabilité de Qobuz n’est pas bien loin. Le modèle raisonnable. Le projet culturel et européen. L’équipe (une quarantaine de personnes, ndlr) talentueuse et pleine de projets», assure Yves Riesel.

Le marché sur lequel évolue Qobuz est complexe. Les revenus de l’écoute en ligne de musique ont progressé de 43% en France au cours du premier semestre 2015 par rapport à la même période l’année précédente. Ils sont passés de 41 millions d‘euros à plus 58,6 millions d’euros. Cependant, les services d’écoute n’ont pas encore trouvé la clé de la rentabilité. Le leader suédois, Spotify, perd de l’argent. Le français Deezer a préféré fin octobre reporter son introduction en Bourse, en raison de conditions de marché défavorables.

Yves Riesel était l’invité du Business Club de France le 12/12/13

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s