GUY DEGRENNE, une marque qui « réussit dans la vie »! C’était au Business Club (podcast)

Publié le Mis à jour le

BFM-BU-RADIODans le prochain Business Club de France | Uniquement sur BFM Business Radio

Diffusion samedi 10/10/2015 à 6h | dimanche 11/10/2015 à 15h

Talk 1 & 2 : GUY DEGRENNE en pleine croissance: levée de fonds, rachat de l’Econome

Talk 3 : FINANCE ISLAMIQUE: tout savoir avec Noorassur, 1ère plateforme de produits financiers halal

Talk 4 : Le rendez-vous du médiateur interentreprises. Cette semaine: Etude Altarès – les retards de paiement au plus haut depuis 10 ans! Avec Pierre Pelouzet

Talk 1 : GUY DEGRENNE, avec Thierry Villotte, président du directoire

Ecouter, réécouter ou télécharger cette interview:

[audio http://podcast.bfmbusiness.com/channel151/20151010_club_0.mp3]

collection-guy-degrenneDans la célèbre publicité des années 1980, le professeur lui assénait « Guy Degrenne, ce n’est pas comme ça que vous réussirez dans la vie! ». Et pourtant, près de 70 ans après sa création, la marque Guy Degrenne est encore le 1er fabricant de couverts en Europe, et le 2ème dans le monde! 

Et elle n’a pas fini de grandir:

  • En septembre 2015: levée de fonds de 10 millions € bouclée auprès du nouvel actionnaire principal Diversita (75% des parts). Une partie des fonds va servir à l’acquisition de la société Therias et L’Econome.
    Une manne financière qui permettra aussi de développer l’exploitation, de moderniser l’outil industriel et de profiter d’opportunités de croissance externe pour doper les exportations à l’international.
  • Regain d’activité : les productions asiatiques de Guy Degrenne rapatriées à Vire. Signe positif lié à l’évolution de la parité euros-dollars, l’entreprise normande organise le rapatriement de certaines productions asiatiques. Une véritable bouffée d’air frais pour la production française qui s’accompagne de nombreuses perspectives d’embauches, notamment parmi la cinquantaine d’intérimaires travaillant actuellement sur le site de Vire.
  • Une forte croissance qui s’explique par la montée en puissance des ventes sur Internet, le contrat avec Air France et les ventes à l’international.

GUY DEGRENNE, CE N’EST PAS COMME ÇA QUE VOUS RÉUSSIREZ DANS LA VIE! 

CHIFFRES CLES :

  • Date de création: 1948
  • Lieu: 4 sites de production (à Vire et à Limoges, mais aussi en Hongrie et en Thaïlande)
  • CA: 85,9 millions d’euros, dont 25 % réalisés à l’export
  • Effectif: 1046
  • 5 univers : la vaisselle, les couverts, la verrerie, les accessoires et les ustensiles.
  • Présent dans plus de 75 pays
  • 700 points de vente dans le monde, 300 en France
  • 38 millions de couverts vendus chaque année.
  • Plus de 4,3 millions de pièces en porcelaine fabriquées, soit plus de 9 500 pièces par jour.
  • 95 % = taux de reconnaissance spontanée exceptionnel.

Acquisition de Therias et L’Econome

economeNuméro un européen et numéro deux mondial dans la fabrication des couverts, avec 38 millions de pièces vendues chaque année, Guy Degrenne bouclera le 10 septembre une augmentation de capital de 10 millions d’euros, tout juste après avoir réalisé une acquisition majeure.

Fondé en 1948 près de Vire, Guy Degrenne, coté en Bourse, a repris début septembre la société Therias et L’Econome, installée à Thiers, Puy-de-Dôme, au coeur de la capitale française de la coutellerie. La PME auvergnate fabrique des couteaux depuis 1819. Inventeur de l’éplucheur à légumes en 1929, elle commercialise aujourd’hui sa production sous trois marques déposées : L’Econome, L’Unique Sabatier et Laguiole Rossignol. Avec un chiffre d’affaires de 1,8 million d’euros en 2014 et une perte de 200.000 euros, la société emploie 35 salariés. «  Nous sommes un généraliste de la table et de la cuisine, et un spécialiste dans chacun de nos segments. Or, dans l’univers de la coutellerie, nous étions très pauvres, avec un seul modèle », constate Thierry Villotte, président du directoire de Guy Degrenne. L’opération lui apporte un catalogue de 1.800 références. «  Nous allons garder le personnel et le site de production de Thiers, y investir pour qu’il puisse produire plus », poursuit Thierry Villotte.

Cette dernière acquisition s’inscrit dans le plan mis en oeuvre en octobre 2014, après l’entrée au capital de l’industriel français Philippe Spruch, qui avait alors injecté 20 millions d’euros permettant, notamment, d’éponger la dette.

Le marché américain visé

(…) le groupe, présent actuellement à l’Exposition universelle de Milan, veut accélérer à l’international. « Avec l’évolution de l’euro et du dollar, il y a un appel d’air. A nous de le saisir et d’aller très vite pour investir dans nos usines », observe le président du directoire.

Avec un chiffre d’affaires de 6 millions de dollars aux Etats-Unis, Guy Degrenne entend augmenter sa présence sur le marché américain après la reprise de 100 % du capital du joint-venture qu’il possédait avec Christofle. «  C’est un des rares pays développés à ne posséder que très peu de marques nationales », note Thierry Villotte. Dans sa conquête, le groupe possède deux atouts : le drapeau tricolore et l’ancrage en Normandie, région chère aux Américains depuis 1944. (Article intégral sur Les Echos)

Guy-Degrenne décroche les couverts pour Air France

Guy-Degrenne a décroché un important marché pour équiper en vaisselle et en services en inox la business class de la compagnie Air France. L’activité de l’entreprise viroise est également soutenue grâce au Thermomix. Les chaînes viroises fabriquent les pièces en inox de la nouvelle version du célèbre robot culinaire. Au mois d’août, l’usine viroise a ouvert un nouvel atelier de soudure au laser, qui sera étendu en fin d’année. Après avoir stabilisé l’emploi, l’entreprise vient de faire appel à 20 intérimaires. « Cela n’était plus arrivé depuis 1998. » (source: Ouest France)

QUI ÉTAIT GUY DEGRENNE?

guy degrenneAprès des études au collège Sainte-Marie à Flers dans l’Orne, au lycée Saint-Joseph à Caen, puis à l’ESSEC, Guy Degrenne reprend la forge de son père en 1948. La forge Degrenne est située à Sourdeval (Manche), terroir historiquement attaché au travail du métal et à la coutellerie. C’est ici, en effet, que les « Terre-neuvas » achetaient leur couteau à poisson avant de partir pêcher dans l’Atlantique-Nord. Il est par son père un descendant des « Grillous », comme on les appelait, formaient une confrérie qui sillonnait la campagne pour fabriquer et vendre des couverts en étain.

Guy Degrenne récupère et travaille les aciers abandonnés par la guerre et rencontre le succès en lançant des couverts en acier inoxydable, dont on dit que le métal provient du blindage des chars détruits de la bataille de Normandie.

En 1958, Guy Degrenne développe une activité de platerie, puis se lance, en 1963, dans les couverts haut de gamme. Son ambition est de démocratiser l’argenterie en fabriquant en acier inoxydable massif les modèles classiques de couverts de tables des grands orfèvres parisiens.

En 1967, il transfère une partie de ses activités dans une nouvelle usine à Vire (Calvados), toujours dans la « Vallée des alliages », et emploie 600 salariés dans une usine de 35 000 m².

En 1978, il assoit définitivement sa notoriété auprès du grand public français par une publicité à la télévision, mettant en scène un proviseur prédisant à un jeune Degrenne, en cancre de l’école communale surpris en train de dessiner des fourchettes et des couteaux dans les marges de ses cahiers d’écolier « Ce n’est pas comme cela que vous réussirez dans la vie ». Une mise en scène très réussie, quoique peu conforme à la réalité puisqu’il est diplômé d’une école supérieure de commerce.

À l’occasion de son décès en novembre 2006, Le Monde écrit que « sans conteste, Guy Degrenne a réussi à créer une marque qui fait désormais partie du patrimoine français

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s