Foodcheri : la « foodtech » débarque à Paris. De bons plats chez vous en 20mn ! C’est dans le Business Club (inédit) – Podcast

Publié le Mis à jour le

BFM-BU-RADIOINEDIT

Dans le Business Club de France

Uniquement sur BFM Business Radio

Diffusion : samedi 18/7/2015 à 7h et dimanche 19/7/2015 à 15h

Au programme :

Talk 1  | COCOLICO : Une marque de prêt-à-porter premium pour enfants de 0 à 8 ans « made in Montauban »

Talk 2  | FOOCHERI : Des plats de Grands Chefs, chez vous en 20 mn !

Talk 3 |  A-VOLUTE : Créateur du son en relief 3D. Notre interview est aussi en son 3D

Talk 4 | SEL DE GUÉRANDE : La fabuleuse histoire du célèbre Sel de Guérande

france-terroir

C’est un grand tour de France que nous vous proposons au coeur de l’été dans le Business Club de France, nous irons à Montauban pour découvrir Cocolico, à Paris à la découverte de Foodchéri, à Roubaix pour un focus sur A-Volute qui nous offre EN EXCLUSIVITÉ sur ce blog un entretien avec du son en 3D et enfin à Guérande pour découvrir le célèbre Sel de Guérande : quel est le business du sel, quelle est la période de la récolte, quels sont les projets des producteurs de ce seul…

__________

TALK 2 : FOODCHÉRI avec Patrick Asdaghi, cofondateur

Pour écouter, réécouter ou télécharger cet entretien :

  • Activité: 1er restaurant 100% en ligne
  • Date de création: 2015
  • Lieu: Paris
  • Effectif: 6 + 6 livreurs indépendants

logo-foodcheriLe principe est simple : Chaque jour deux plats sont préparés dans la matinée par deux chefs avec des produits frais acheté le matin même. Une appli propose la carte aux clients qui passent commande. Ils sont ensuite livrés en quelques minutes par des coursiers à vélo, comme à San Francisco. « C’est le moyen de déplacement le plus rapide dans Paris », estime Patrick Asdaghi

Capture d’écran 2015-07-16 à 12.13.22

Cette nouvelle activité s’appelle « la foodtech » . il s’agit d’une offre combinant « bonne petits plats » et « technologie » qui permet une commande et une livraison rapide. Une offre qui répond au besoin des populations actives urbaines qui rentrent tard et souhaitent manger sainement

→Livraison en 20 mn à Paris ? 

L’astuce: sillonner les rues de paris à vélo avec des sacoches isothermes remplies de plats que les clients commandent par une appli – livraison 20 mn garantie.

food-cheri-3-1280x540

→Foodchéri ne couvre qu’une partie de la capitale. 

Inauguré au printemps 2015, FoodChéri couvre déjà 1/3 de la population parisienne et livre plusieurs centaines de repas chaque semaine, au bureau comme au domicile : des consommateurs fidèles puisque le taux de ré-achat est déjà très fort.

FoodChéri projette d’étendre son offre au week-end et d’atteindre plus de 5 000 repas par mois d’ici la fin de l’année 2015.

En moins de 20 minutes, et pour un tarif unique d’une dizaine d’euros, l’un des serveurs de FoodChéri livre le consommateur en vélo dans la capitale.

Lu sur BFMBusiness.com Extraits

Trois piliers de la Fourchette ont quitté le site internet après son rachat par TripAdvisor pour monter un curieux restaurant virtuel. Ils font « marauder » des coursiers à vélo dans Paris afin de pouvoir livrer en quelques minutes des plats frais cuisinés par deux chefs. 

La fièvre de la foodtech a franchi les frontières de la Californie pour arriver en France.

[…]

FoodCheri vise principalement les actifs urbains.

Patrick Asdaghi juge que cette catégorie de la population ne dispose pas aujourd’hui d’une offre correspondant à ses besoins « Ils rentrent tard du travail, précise le co-fondateur. Leur rythme ne leur permet pas de faire des repas équilibrés en rentrant du travail ni de se rendre au restaurant plusieurs fois par semaine. Nous avons créé un service rapide, de bonne qualité et financièrement accessible. »

[…]

Les livreurs sont chacun équipés d’une sacoche isotherme contenant une vingtaine de menus. Ils maraudent comme les taxis dans les rues avec une appli de géolocalisation. Dès qu’une commande est finalisée, ils reçoivent une alerte sur leur smartphone. Ils peuvent ainsi se rendre sur le lieu de livraison en quelques coups de pédales. 

Evidemment, cette méthode ne permet pas à FoodCheri de couvrir toute la France. Le service a été lancé à Paris et ne devrait pas s’étendre à d’autres villes de France. « C’est un service de proximité, indique le dirigeant. Et, si nous ne comptons pas couvrir tous le pays, notre modèle est transposable dans beaucoup de grandes villes du monde. »

Même local, le potentiel de ce business est très fort. Pour le dirigeant, FoodCheri ambitionne déjà le titre de plus grand restaurant de France avec un potentiel de 500 à 700 repas par jour. Pour cela, la petite entreprise emploie déjà six personnes à plein temps. Les 6 livreurs sont des indépendants.

La tendance foodtech explose aux Etats-Unis

Aux Etats-Unis, plusieurs services de ce type existent déjà, tous basé à San Francisco. Le principe est le même ce qui n’a pas empêché certains de réaliser des levées de fonds exceptionnels pour des services de proximité: 28 millions d’euros pour Munchery et 11 millions pour SpoonRocket. Sprig, une autre startup a déjà levé 55 millions en deux fois.

Patrick Asdaghi doute qu’il puisse faire aussi fort. Il reste convaincu pourtant que son projet attirera des investisseurs. Aux Etats-Unis, le foodtech attire des grands noms du capital risque qui entre 2013 et 2014 ont reçu environ 520 millions de dollars d’investissements, selon une enquête de L’Atelier BNP Paribas.

En France, nous n’en sommes qu’au début. Le pays de la gastronomie arrivera-t-il à concilier les traditions culinaires et les nouvelles technologies ? C’est le pari de Patrick Asdaghi et de son équipe.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s