Cocolico : une marque de prêt à porter personnalisable pour enfants « Made in Montauban » C’est dans le Business Club (inédit) – Podcast

Publié le Mis à jour le

BFM-BU-RADIOINEDIT

Dans le Business Club de France

Uniquement sur BFM Business Radio

Diffusion : samedi 18/7/2015 à 7h et dimanche 19/7/2015 à 15h

Au programme :

Talk 1  | COCOLICO : Une marque de prêt-à-porter premium pour enfants de 0 à 8 ans « made in Montauban »

Talk 2  | FOOCHERI : Des plats de Grands Chefs, chez vous en 20 mn !

Talk 3 |  A-VOLUTE : Créateur du son en relief 3D. Notre interview est aussi en son 3D

Talk 4 | SEL DE GUÉRANDE : La fabuleuse histoire du célèbre Sel de Guérande

france-terroirC’est un grand tour de France que nous vous proposons au coeur de l’été dans le Business Club de France, nous irons à Montauban pour découvrir Cocolico, à Paris à la découverte de Foodchéri, à Roubaix pour un focus sur A-Volute qui nous offre EN EXCLUSIVITÉ sur ce blog un entretien avec du son en 3D et enfin à Guérande pour découvrir le célèbre Sel de Guérande : quel est le business du sel, quelle est la période de la récolte, quels sont les projets des producteurs de ce seul…

____________

TALK 1 | COCOLICO avec Antoine Thuillier, cofondateur

Pour écouter, réécouter ou télécharger cet entretien :

  • Activité: marque de prêt-à-porter premium personalisé pour enfants de 0 à 8 ans
  • Date de création: 2014
  • Lieu: Montauban
  • CA: 617 000 € prévus sur 2015
  • Effectif: 4
  • Production : Made in France

COCOLICO C’EST QUOI?

Lancée en janvier dernier, Cocolico est la marque de prêt-à-porter enfant de la société Blue Poppies, destinée aux magasins souhaitant bénéficier de  collections uniques et exclusives. Afin de créer leurs propres collections, Cocolico met à disposition des enseignes un outil 3D de configuration en ligne. 100% Made in France, toutes les collections sont produites depuis l’atelier de la marque basé à Montauban, où les couturières confectionnent à la main chaque pièce de la collection.

Attelier cocolico
Photo La Dépêche du midi

→L’article de la Dépêche est ici

Actualité

La marque de prêt-à-porter haut-de-gamme Cocolico vient d’être classée parmi les pépites qui marqueront leur secteur dans les dix prochaines années, selon l’étude « Les marques d’avenir en France 2015 » de l’agence W.

A peine lancée, la marque de vêtements pour enfants connaît ses premiers succès notamment à l’export.

Afin d’accélérer son développement en France et à l’international, et lancer le premier miroir d’essayage virtuel au monde, Blue Poppies (nom de la « maison mère », créatrice de la marque Cocolico) entame sa seconde levée de fonds via la plateforme de crowdfunding WiSEED.

« Aujourd’hui nous souhaitons poursuivre notre développement, notamment sur les marchés étrangers qui raffolent du Made In France. C’est principalement pour cette raison que nous lançons cette levée de fonds », explique Muriel Thullier, créatrice de la marque Cocolico.

Après le succès de sa première campagne qui a permis de lever 270 000€ de fonds en 2014 et afin de poursuivre son développement, Muriel Thullier s’est associée à la plateforme de crowdfunding WiSEED pour lancer sa deuxième levée de fonds le 1er mai 2015. L’objectif ? Récolter 300 000€ via la plateforme et 200 000€ par le biais d’investisseurs privés pour continuer son développement en ouvrant de nouveaux marchés, notamment en Amérique du Nord. Grâce à cette levée de fonds, la société, qui compte 3 couturières actuellement, prévoit d’en recruter 25 d’ici à 2016. Cocolico envisage un chiffre d’affaires de 245 000€ au premier semestre 2016 avec 17 points de vente au Japon, 7 à Taiwan et 5 en Chine à cette échéance.

CETTE LEVÉE DE FONDS SUR WISEED s’arrête la semaine prochaine…

Le teaser de Cocolico pour sa dernière levée de fonds, dont la date de clôture est désormais imminente

Il s’agit également pour Cocolico de réussir le lancement de son concept unique au monde : un miroir d’essayage virtuel pour la personnalisation de produits en magasins. C’est en collaboration avec un laboratoire franco-japonais que la réflexion a abouti à l’imagination et au développement du premier miroir d’essayage virtuel au monde. Le principe de cette innovation est simple : l’enfant se vêtit d’un modèle de vêtement blanc et se place devant un miroir numérique dans lequel le vêtement apparait coloré. En bougeant les mains,il fait défiler les différentes textures et les différents motifs qui lui sont proposés sur chaque partie du vêtement. La maman ou le papa valide les étapes de conception et achète pour son enfant une pièce unique, créée par lui-même selon ses goûts, qu’il recevra directement en magasin. Un concept ludique et interactif qui sera livré au Japon en fin d’année, après avoir été testé en France dans un magasin éphémère de la capitale.

« Il ne s’agit pas seulement de se prendre en photo et de faire défiler différents clichés pour choisir sa tenue du jour, on est ici vraiment sur une technologie innovante et unique au monde, une vraie révolution conçue par et pour Cocolico, qui permet sur un mode ludique de concevoir un vêtement unique pour son enfant. »

cocolico

Lu dans les Échos 

Blue Poppies : le pari d’une créatrice pour des vêtements enfants “made in Montauban”

C’est l’une des pépites mises en avant dans l’étude « Les marques d’avenir en France 2015 » de l’agence W. Blue Poppies est un site de vente en ligne de vêtements pour enfant, confectionnés à Montauban. Du quasi sur-mesure avec des couturières derrière chaque création. Un créneau osé pour une jeune entreprise, mais qui trouve des clients jusqu’en Chine !

[…]

L’histoire de Blue Poppies commence avec Muriel Thuillier qui préparait la naissance de son fils. La couture  était alors pour elle un passe-temps… ou presque. « Beaucoup admiraient les vêtements que j’avais réalisé pour mon fils. Je tenais déjà un blog et j’en confectionnais quelques-uns pour des amis, se souvient la créatrice. Le déclic est venu à ce moment là, celui de réaliser des vêtements personnalisables pour les enfants ». Pourtant, Muriel Thuillier est loin d’être du sérail :  elle a en effet déjà occupé six métiers dont celui d’ingénieur agronome, d’œnologue  et de professeur des écoles. Peu importe, elle se lance et  Blue Poppies nait officiellement en février 2014.

Des avatars pour visualiser les vêtements

Il aura fallu un an de préparation en amont d’abord pour mettre au point la faisabilité technique du site.  Muriel Thuillier se tourne vers l’Institut français du textile et de l’habillement (IFTH) pour réaliser la dimension en 3D du mannequin virtuel afin de l’habiller selon les modèles choisis.  « Nous avons créé des avatars à partir des photos d’enfants pour permettre aux clients de visualiser les vêtements selon leurs goûts », précise-t-elle. Elle s’est basée également sur le savoir-faire d’Antadis, une agence digitale spécialisée dans le e-commerce pour la mise en ligne de son site.

[…]

Les tissus d’origine biologique sont imprimés aux Etats-Unis. Mais pour le reste, c’est dans l’atelier de couture à Montauban que tout se fabrique. « Chaque pièce est unique car elle correspond à ce que nous commandent les clients. Nous prenons alors au polaroïd la photo de chaque couturière qui l’a confectionné puis nous la glissons dans le paquet d’envoi », affirme, non sans fierté, Muriel Thuillier. Une façon de créer du lien avec les consommateurs mais aussi de montrer qu’il existe une équipe (elles sont pour le moment 4 couturières) derrière chaque création. Du “100% fait main” et surtout “made in Montauban”. Un choix qui a forcément un coût mais qui correspond à l’ADN et aux valeurs de l’entreprise.

(…) Pour la première fois, l’été dernier, la start-up a participé à un salon spécialisé à Tokyo au Japon. «Sept grands magasins japonais ont voulu posséder leurs propres collections. C’est pourquoi nous avons créé¸ en parallèle, une deuxième marque B to B que nous avons surnommé Cocolico», conclut Muriel Thillier. Cocolico est déjà distribué dans cinq pays et accroit son activité en particulier en Taïwan et en Chine.  La Danemark commence également à lui faire les yeux doux. Pour cette start-up, l’aventure à l’étranger ne fait que commencer !

Article complet ICI

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s