SlimPay lève 15 millions d’euros pour accélérer sa croissance en France et à l’international

Publié le

COMMUNIQUÉ : SlimPay, entreprise française spécialiste des paiements récurrents, annonce une levée de fonds de 15 millions d’euros*. Ce tour de table, l’un des plus importants dans le secteur des FinTech cette année**, marque une nouvelle étape dans le développement de SlimPay et va lui permettre de soutenir sa rapide croissance en France et d’étendre son activité en Europe.

Cette levée de fonds a été réalisée auprès d’un investisseur unique : Prime Ventures, fonds de capital développement néerlandais basé à Amsterdam et Londres. Prime Ventures investit dans des sociétés de croissance européenne avec l’objectif d’en faire des leaders globaux. Investisseur historique de Global Collect, prestataire de service de paiement acquis par Ingenico Group en septembre 2014, Prime Ventures apporte à SlimPay une longue expertise du secteur des FinTech en Europe.

→Internationaliser SlimPay et développer le prélèvement SEPA

Fondée en  2009 par Jérôme Traisnel et Jean-Louis Hoenen, SlimPay s’est rapidement imposée comme LE spécialiste de la gestion des paiements récurrents – abonnements et paiements répétés – grâce à son savoir faire en matière de digitalisation du prélèvement SEPA. Avec 2,4 milliards d’euros opérés en 2014, SlimPay se positionne comme le leader français du paiement en ligne par compte bancaire.

« Nous assistons aujourd’hui à une modification profonde des modes de consommation, qui consacre un modèle fondé sur l’usage et non plus sur la propriété des biens et des services. SlimPay accompagne déjà plus de 2 000 acteurs de l’économie de l’abonnement, tel que Deezer, Nespresso, SFR, PriceMinister ou EDF » déclare Jérôme Traisnel, co-fondateur et CEO de SlimPay.

L’Europe possède un avantage non négligeable par rapport à d’autres zones, notamment les Etats-Unis, à savoir l’interconnexion entre ses différentes banques et l’harmonisation de sa réglementation et de ses normes bancaires (SEPA). Face à une perte de vitesse du chèque et l’inadéquation du paiement CB pour des achats répétés, l’avènement des paiements directs par compte bancaire, combiné à d’autres moyens de paiement, présente une solution à fort potentiel.

« L’Europe des paiements est en marche et elle présente une véritable opportunité de développement des échanges internationaux. Un marchand français ou allemand peut désormais prélever ses clients dans plus de 34 pays. Nous avons l’ambition de devenir le leader européen des paiements récurrents », ajoute Jérôme Traisnel.

Sake Bosch, Managing Director chez Prime Ventures, reconnaît la pertinence de ce modèle : « notre expérience du secteur du paiement en ligne nous permet d’affirmer que SlimPay répond à un véritable enjeu de gestion de la récurrence, tant pour les acteurs Internet que pour les entreprises plus traditionnelles. Jérôme, entrepreneur confirmé, a déjà su impulser une  forte traction et positionner SlimPay sur la voie de l’internationalisation ». Sake Bosch rejoint le board de SlimPay, au même titre que Ron Vollebregt (administrateur indépendant), co-fondateur et COO de Global Collect, dont Prime Ventures a été le premier investisseur.

→Investir dans l’innovation et renforcer l’équipe

L’innovation est un facteur clé de développement pour SlimPay, héritière d’une longue tradition d’innovation et d’excellence de la filière des paiements en France, dans la droite ligne d’acteurs reconnus tels qu’Ingenico ou Gemalto. Cette levée de fonds va permettre de continuer d’investir dans la R&D pour proposer les solutions les plus novatrices à leurs clients. L’objectif étant de moderniser et d’ancrer encore plus dans le quotidien des consommateurs le paiement SEPA, pour en faire un moyen de paiement standard pour le e-commerce. Pour SlimPay cela signifie : de nouvelles offres – notamment à destination des PME, de nouveaux produits de paiement et des nouvelles intégrations techniques.

« Nous proposons les meilleures solutions sur le marché en matière de paiement direct SEPA. Néanmoins, le monde des FinTech étant en perpétuel mouvement et la concurrence devenant accrue, il est nécessaire de toujours innover. Et qui dit innovation dit investissements importants dans les solutions mais aussi dans l’humain », complète Jérôme Traisnel.

En effet, déjà installée au Benelux et en Allemagne, la start-up compte également développer et renforcer sa présence commerciale dans d’autres pays d’Europe et à l’international. L’entreprise ouvrira donc des bureaux en Angleterre et en Espagne, d’ici la fin de l’année et compte recruter.

« Cette levée de fonds va nous permettre d’accroître l’équipe actuelle en embauchant des nouveaux profils, notamment dans les services Commercial, Marketing et IT (pour les développeurs). L’entreprise emploie 35 collaborateurs et prévoit d’en recruter 30 nouveaux d’ici la fin de l’année, avec comme objectif affiché le doublement de notre chiffre d’affaires en 2015. Que de belles perspectives à venir… », conclut-il.


*Opération suspensive de  l’autorisation de l’ACPR (organe de supervision français de la banque et de l’assurance)

**1er tour de table de l’année dans les paiements et 2nd dans les FinTech après Prêt d’Union

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s