Vaï Vaï : l’eau de coco séduit les Français! C’est dans le Business Club (podcast)

Publié le Mis à jour le

Business Club de France | BFM Business Radio

Diffusé samedi 07/03/2015 à 7h et dimanche 8/03/2015 à 15h

Talk 1: Vaï Vaï, un « happy business » en pleine croissance

Talk 2 : GlaGla International invente les chaussures du futur!

Talk 3 : John Paul, leader français de la conciergerie d’entreprise

Talk 4: Le rendez-vous avec le Médiateur Inter-Entreprises – En savoir plus 

______________________________

Talk 1: Vaï Vaï, avec Gaétan Laederich, cofondateur

Pour écouter, réécouter ou télécharger cet entretien :

[audio http://podcast.bfmbusiness.com/channel151/20150307_club_0.mp3]

logovaivaiAvez-vous déjà bu, non pas du lait de coco, mais de l’eau de coco? Vaïvaï est une jeune société fondée en 2010 par deux amis d’enfance, Manu et Gaétan, qui voulaient proposer aux consommateurs une alternative à l’eau et aux boissons chimiques et trop sucrées. Ils se sont alors lancés sur le marché de l’eau de coco ! Manu a découvert l’eau de coco en Afrique, où il a grandit, et Gaétan au Brésil, où il a vécu pendant plus d’un an.

Aujourd’hui, Vaïvaï a 5 ans et le marché de l’eau de coco ne cesse de croître en France. Toujours dans cette même optique de proposer aux consommateurs des produits naturels et bons pour la santé, Vaïvaï a lancé l’an dernier des boissons aux fruits (3 références: Framboise/Cranberry, Myrtille/Acérola, Mûre/Baoes d’Açaï).

La jeune entreprise compte lancer une nouvelle levée de fonds prochainement, de 2 à 3 millions €.

VAÏ VAÏ EN CHIFFRES

Date de création: 2009

Lieu: Paris

CA: + d’1 million en 2014 (x3 par rapport à 2013)

Effectif: 8

Dans LES ÉCHOS – Vaïvaï mise sur les bienfaits de l’eau de coco

Sans colorant, sans sucre ajouté, sans conservateur, les jus Vaïvaï misent sur leur goût et leur authenticité, et font le bonheur de leurs deux créateurs.

Vaïvaï, un nom qui donne envie de danser. Il est inspiré d’une école de samba au Brésil, pays où Gaëtan Laederich, trente et un ans, cofondateur de Vaïvaï, a vécu pendant un an durant ses études. Avec son ami d’enfance, Emmanuel Jesberger, ils ont créé en 2009 Vaïvaï, une entreprise de boissons naturelles sans sucres ajoutés, dont le produit phare est l’eau de coco. Le concept a plu et les petites bouteilles colorées sont désormais disponibles dans presque toutes les enseignes de la grande distribution. L’entreprise emploie 8 salariés et prévoit d’embaucher.

bouteillevaivaiLe nom de la marque, le produit qui se positionne sur le bien-être du consommateur, le packaging qui change régulièrement pour promouvoir des associations solidaires, tout concorde avec l’esprit du « happy business ».

« Nous avons monté une entreprise à notre image, explique Gaëtan Laederich. Au bureau, nous organisons des cours de yoga, des apéritifs pour réunir l’équipe et les anciens. » Travailler autrement implique aussi un meilleur équilibre des temps de vie. « Notre bureau est central pour limiter les temps de transport, nous essayons de finir nos journées à 18 heures. Notre but est de développer une entreprise que nous n’aurions pas envie de vendre. » Quant au fait de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale, Gaëtan Laederich et Emmanuel Jesberger n’ont pas regretté leur choix. « Nous avons investi 30.000 euros au départ, c’est le prix d’un bon MBA. Nous nous sommes dit que, même si cela ne marchait pas, nous en retirerions un apprentissage au moins équivalent. Nous avons relativisé le risque ». (Article complet)

LE PRODUIT

« Elle est riche en magnésium et en potassium, énumère Gaëtan Laëderich. Elle est drainante, isotonique et quatre fois moins sucrée que le jus d’orange. ». Restait à trouver le bon fournisseur. Et là, surprise ! La boisson ne vient pas du Brésil, mais de Mindanao, une grande île au sud des Philippines. « Notre fabricant a adopté la technologie de flash pasteurisation [le produit passe quatre secondes à 130 °C, ce qui ne détériore pas ses qualités, NDLR]. Il fournit aussi bien Danone ou Mars pour la barre Bounty que des clients japonais, explique Emmanuel Jesberger. La boisson est ensuite embouteillée en France. » (Source: LSA Conso)

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s