Gemmyo, bijoux personnalisés : la fameuse marque au chaton rose! C’était au Business Club (podcast)

Publié le Mis à jour le

Business Club de France | BFM Business Radio

Diffusé samedi 28/02/2015 à 7h et dimanche 1/03/2015 à 15h

Talk 1 : SOLIDANIM révolutionne les effets spéciaux et séduit les USA

Talk 2 : EASY RAW, laboratoire virtuel de traitement photo 

Talk 2 : HYDRELIS : jusqu’à 40% d’économies d’eau!

Talk 3 : GEMMYO révolutionne les codes de la bijouterie

Talk 4: Le rendez-vous avec le Médiateur Inter-Entreprises – En savoir plus 

_______________________________________

TALK 3 : GEMMYO, avec Pauline Laigneau, cofondatrice

Pour écouter, réécouter ou télécharger cette interview:

[audio http://podcast.bfmbusiness.com/channel151/20150228_club_2.mp3]

Les petits chats roses dans le métro parisien, c’est eux! Créée en 2011, la bijouterie en ligne Gemmyo propose des bijoux sur mesure, 100% made in France. Un concept qui cartonne, et qui va s’exporter au Royaume-Uni très prochainement!

chatongemmyo2

GEMMYO EN CHIFFRES

CA: 3 millions

Effectif: 15

Gamme: 15 000 bijoux – 300 modèles de bagues, pendentifs et boucles d’oreilles à personnaliser avec 15 pierres – du diamant au spinelle noir – et six métaux précieux – or, argent et platine.

Quatre ateliers comptant jusqu’à 30 salariés chacun travaillent en France pour Gemmyo

LES POINTS FORTS

  • Un positionnement dans l’air du temps: la personnalisation
  • Innovation technologique: utilisation de l’imprimante 3D pour fabriquer les bijoux
  • Made in France 100%
  • 3 millions de CA en 3 ans
  • La bijouterie réinventée: création sur mesure et zéro stock

L’ACTIVITÉ

Contrairement aux joailliers traditionnels, Gemmyo produit ses bijoux à la commande. Les internautes sont invités à concevoir leur création à partir des milliers de combinaisons possibles de métaux, de pierres et de formes. Ils peuvent ensuite la visualiser en images de synthèse en 3D. Des imprimantes 3D en fabriquent alors la réplique exacte, modèle à partir duquel est produit le moule qu’utiliseront les partenaires artisans pour fabriquer le bijou final. (En savoir plus: Le Journal du Net)

UNE JOLIE HISTOIRE…

Tout commence en juin 2011 lorsque Charif demande Pauline en mariage. Comme de nombreux couples, ils décident de choisir ensemble la bague de fiançailles de Pauline. Ils se réjouissent de passer ensemble ce moment unique de complicité et de partage. Pauline s’émerveille devant les vitrines des grands joailliers et Charif n’a à cœur que de combler sa (future) moitié. Malheureusement, la magie des premières heures laisse vite place à la réalité du monde de la joaillerie : un univers qui leur apparaît intimidant et froid, des bijoux très classiques, un choix limité à de l’or blanc et du diamant, et surtout, la crainte de ne pas payer leur bijou à un prix juste.

« Les grands noms de la place Vendôme proposent des créations coûteuses qui sont inaccessibles à la plupart des Européens, avec un accueil des plus intimidants, et l’offre des bijoutiers de quartier est souvent très classique. Mauboussin a un peu dépoussiéré le secteur, mais pas complètement», détaille Pauline Laigneau.

Dès lors, le projet de mariage du couple se double d’une autre alliance, entrepreneuriale, pour fonder une plate-forme en joaillerie personnalisable à tarifs accessibles. Pauline Laigneau et Charif Rebs se donnent trois mois pour tester l’idée… et vérifier leur compatibilité à travailler ensemble. Le frère de Charif Rebs apporte alors la pierre angulaire du projet.

« Malek nous a conseillé d’utiliser l‘impression 3D pour fabriquer les moules de nos bijoux à moindre coût, et ce à chaque commande, pour nous affranchir de la gestion de stocks. La méthode traditionnelle, elle, consiste à fabriquer un moule, à réaliser le bijou, puis à le stocker en moyenne pendant six cent quarante-six jours avant de le vendre. Et de nombreux artisans refusent de changer leur méthode, comme nous l’avons constaté lorsque nous avons entrepris les démarches pour trouver le premier atelier qui confectionnerait nos créations», souligne Pauline Laigneau. Il en fallait plus pour la décourager. « Pauline a passé 80 appels en une journée, décrochant deux rendez-vous dont l’un a été concluant. Elle est épatante dans sa capacité à partir d’une feuille blanche et à impulser une solution concrète. (…)

« Nous avons mis un an à sécuriser notre approvisionnement de pierres. Mais aujourd’hui, c’est cette capacité à savoir où trouver les pierres qui vont correspondre à nos commandes qui nous permet de produire nos bijoux personnalisés en quinze jours. Nous prenons le contre-pied des grands joailliers qui trouvent une jolie pierre et ensuite la font sertir : nous commandons des pierres à la taille parfaite pour convenir à nous montures», expose Pauline Laigneau. (…).

Elle qui n’aime pas donner des conseils en levée de fonds a pourtant réussi l’exercice par trois fois, notamment en recevant 3,1 millions d’euros d’Alven Capital en juin 2013, après deux premières levées pour près de 1 million d’euros au total auprès de business angels dont Cyril Vermeulen, cofondateur d’Aufeminin.com, David Maruani, ex-directeur général de Gérard Darel, Franck Gilardo, ancien senior viceprésident de Havas Media Labs, et Justin Ziegler, cofondateur de PriceMinister. (Article complet sur La Tribune).

Capture d’écran 2015-02-20 à 15.55.38

LES CLIENTS DE GEMMYO

Qui sont les clients de Gemmyo et qu’est-ce qui les pousse à consulter votre site ?

A 80%, ce sont des gens qui n’ont jamais acheté de bijoux sur Internet. Malheureusement, aujourd’hui, le marché de la joaillerie sur Internet, à part nous, c’est quasiment que des distributeurs qui achètent chez des grossistes en Thaïlande ou en Inde et revendent ces  produits à des prix très compétitifs. Nous, on cible des clients CSP+, pour la moitié urbains, l’autre provinciaux. Des clientes fans de joaillerie achètent des bijoux très régulièrement, certaines ont déjà dépensé des dizaines de milliers d’euros, mais ce n’est pas la majorité du marché. Le mainmarket  est en gros composé de personnes cherchant à faire des cadeaux symboliques forts – c’est pour ça que le sur-mesure est important. Les clients vont acheter pour toutes les occasions de la vie : un anniversaire de mariage, Noël, la Saint-Valentin, une naissance… Une fois compris que notre service est absolument irréprochable, très personnalisé, et laissant le temps de choisir, c’est vrai qu’en général notre produit fait tellement plaisir que les acheteurs reviennent pour toute autre occasion.

Comment faites-vous pour que le client soit satisfait alors qu’il ne peut pas examiner le produit avant de passer à l’acte?

Comme on sait que c’est compliqué d’acheter à distance, et que les gens ne peuvent pas essayer, nous proposons un retour gratuit. C’est-à-dire qu’une fois que les clients ont reçu leurs bijoux, ils peuvent nous le renvoyer s’il ne leur plait pas sous 30 jours. Cela les rassure. Mais en, réalité on a moins d’1% de retour ! Tout simplement, nos bijoux sont beaucoup plus beaux en vrai qu’en photo. C’est très difficile de rendre en 3D ou en photo l’éclat, la brillance d’une pierre, un rendu qui dépend de la lumière et du mouvement de la pierre.

Quels sont les bijoux préférées des clients de Gemmyo ?

Le bleu fonctionne très bien, comme l’aigue marine. Autre exemple, il y a clairement une forte attraction sur le saphir. Cette pierre plaît énormément parce qu’elle est élégante, délicate, et discrète. Et en termes de prix, elle est très intéressante par rapport au diamant. Une pierre beaucoup moins cher, mais elle fait tout de même rêver. Chez les femmes, deux métaux plaisent énormément : l’or blanc et l’or rose. L’or parce qu’il est très classique et intemporel, l’or rose parce qu’il est très féminin, un métal très doux, comme une rose. On vend aussi pas mal de bagues pour hommes. En l’occurrence, l’or noir fonctionne très bien, couleur qui fait virile, donc très masculin. (Article complet sur Atlantico)

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s