DualSun invente le photovoltaïque nouvelle génération. Dans le Business Club (podast)

Publié le Mis à jour le

Business Club de France | BFM Business Radio

Diffusé samedi 17/01/2015 à 7h et dimanche 18/01/2015 à 15h

L’INNOVATION ÉCOLOGIQUE en vedette cette semaine!

Talk 1 : GREENPRIZ propose une solution unique au monde d’économies d’énergie

Talk 2 : DUALSUN invente le premier panneau solaire hybride

Talk 3 : APR2 lève 5 millions € pour lancer le recyclage de tous les déchets plastiques

Talk 4 :Le rendez-vous avec le Médiateur Inter-Entreprises

________________________________________

TALK 2: DUAL SUN, avec Jérôme Mouterde, président

Pour écouter, réécouter ou télécharger cet entretien :

[audio http://podcast.bfmbusiness.com/channel151/20150117_club_1.mp3]

dualsunLa technologie solaire hybride DualSun est issue d’un double constat sur les panneaux photovoltaïques : Les panneaux photovoltaïques produisent beaucoup plus de chaleur (85%) que d’électricité (15%) quand ils sont exposés au soleil.

Le rendement des panneaux photovoltaïques diminue lorsque leur température augmente.

Face à ce constat, DualSun réagit et propose d’utiliser la chaleur dégagée par les cellules photovoltaïques pour chauffer l’eau de la maison et améliorer le rendement des cellules (gain potentiel de 5% à 15% par un refroidissement adapté).

Par rapport à une installation photovoltaïque standard, une installation de panneaux DualSun produit jusqu’à deux fois plus d’énergie pour une maison individuelle et jusqu’à quatre fois plus d’énergie pour un bâtiment collectif.

DUAL SUN EN CHIFFRES

Date de création: 2010
Lieu: Marseille
Effectif: 8

LE PRODUIT

La technologie solaire hybride DualSun est issue d’un double constat sur les panneaux photovoltaïques : Les panneaux photovoltaïques produisent beaucoup plus de chaleur (85%) que d’électricité (15%) quand ils sont exposés au soleil. Le rendement des panneaux photovoltaïques diminue lorsque leur température augmente.

Face à ce constat, DualSun réagit et propose d’utiliser la chaleur dégagée par les cellules photovoltaïques pour chauffer l’eau de la maison et améliorer le rendement des cellules (gain potentiel de 5% à 15% par un refroidissement adapté).

Par rapport à une installation photovoltaïque standard, une installation de panneaux DualSun produit jusqu’à deux fois plus d’énergie pour une maison individuelle et jusqu’à quatre fois plus d’énergie pour un bâtiment collectif.

SEPTEMBRE 2014: DUALSUN LÈVE 1,3 MILLION €

Après une première levée de fonds réalisée en 2012 (500 000€), DualSun, l’entreprise spécialisée dans les panneaux solaires hybrides, vient de boucler sa 2ème levée de fonds réunissant plus d’1,3 million d’euros.

Mis au point en 2011, puis testé en conditions réelles en 2012, le panneau solaire DualSun a marqué les esprit en 2013 en devenant le 1er panneau solaire « 2 en 1 » certifié au monde.  Avec la confiance de 3 nouveaux investisseurs, la start-up marseillaise lancée en 2010 entame cette année un nouveau cycle de développement qui lui permettra de renforcer sa visibilité et son déploiement en France et à l’international.

Les 1,3 millions d’euros levés permettront le recrutement de nouveaux éléments dans l’équipe ainsi que le déploiement commercial de la solution, en priorité en Europe puis dans d’autres pays cibles.

DualSun a gagné la confiance de 3 investisseurs : OPALIC (société d’investissement et de conseil créée par Olivier Poupart-Lafarge, ancien Directeur général délégué de Bouygues), NORIA (société d’investissement dédiée aux éco-énergies), et CAAP Création (filiale d’investissement du Crédit Agricole Alpes Provence).

BPI France et les actionnaires historiques, à l’image de Provence Business Angels (PBA) ou de la Société de Capital Risque Provençale et Corse (filiale du Groupe Banque Populaire Provençale et Corse), ont renouvelé leur confiance dans la jeune société en participant eux-aussi à cette nouvelle augmentation de capital.

« Cet été, DualSun a fait entrer son cheval de Troie dans le fortin de la construction : la start-up marseillaise a équipé de ses panneaux solaires hybrides le siège de Bouygues, à Saint-Quentin-en-Yvelines. Grâce à 180 modules délivrant à la fois de l’énergie photovoltaïque et de l’eau chaude sanitaire, ce site, déjà ancien, devrait se placer parmi les premiers bâtiments rénovés à énergie positive.

Un vaste marché s’ouvre à la start-up : « Les bâtiments représentent 40 % de la consommation d’énergie dans le monde. Beaucoup nécessitent des travaux pour se conformer aux nouvelles réglementations écologiques », poursuit le président. « Avec nos produits, le gisement d’économies sera suffisant pour amortir les coûts. »

Depuis le début, DualSun a équipé une vingtaine de chantiers en France. (Source: Les Echos)

TRIBUNE DE JÉRÔME MOUTERDE

“OUI, le solaire en France a de l’avenir !” par Jérôme Mouterde CEO de DualSun

Je souhaite répondre aujourd’hui à tous ceux qui pensent que le marché du solaire en France est mort, à tous les articles sur la filière photovoltaïque, comme celui du Figaro du 05/03/2014 intitulé « La filière solaire française à son plus bas niveau depuis 2009« (et bien d’autres encore !) et à tous les pessimistes en général qui n’osent pas croire que le solaire en France a de l’avenir. Je leur dis aujourd’hui qu’on a toutes les raisons d’y croire.

L’article du Figaro décrit bien la situation actuelle du marché du solaire photovoltaïque en France. Les subventions généreuses de 2006 à 2010 ont permis des volumes d’installations très importants en peu de temps, essentiellement sur des grosses centrales photovoltaïques au sol ou sur des hangars. Ces aides ont coûté cher, et n’ont pas toujours été très bien réparties. Elles ont été diminuées brutalement en 2010, et ne cessent de s’amenuiser depuis. Ceci a largement réduit les volumes d’installation et a entraîné la chute de nombreux acteurs de ce marché qui ont été surpris par des changements rapides et inattendus de la réglementation.

Côté positif tout de même : ce développement massif du solaire en France (comme au niveau mondial) a permis une réduction importante des coûts de revient des installations solaires. A titre d’exemple, une installation solaire photovoltaïque standard coûtait aux alentours de 22.000€ TTC il y a à peine 3 ans et coûte aujourd’hui environ 10.000€ TTC. Il y a donc maintenant beaucoup de pays dans lesquels le coût de l’énergie solaire est inférieur au coût de l’électricité du réseau. Et cette tendance ne peut que se généraliser : Le coût des énergies fossiles ne cesse d’augmenter alors que le coût de revient de l’énergie solaire diminue. Le photovoltaïque est d’ailleurs en forte croissance au niveau mondial.

Je suis convaincu que la transition énergétique mondiale ne se fera pas sans solaire : c’est une énergie simple de mise en œuvre, compétitive, et locale. Je pense en revanche qu’il faut être réaliste, et ne plus compter à moyen terme sur le tarif de rachat de l’électricité en France.

DualSun a sa carte à jouer dans ce nouveau départ : c’est une solution logique et plus compétitive que le photovoltaïque. Notre technologie s’impose tout naturellement sur les bâtiments qui préfèrent consommer leur propre production solaire, plutôt qu’acheter l’énergie du réseau. C’est exactement ce que nous sommes en train de mettre en œuvre sur de nombreux bâtiments : l’eau chaude et l’électricité y sont autoconsommées. Nous sommes ici sur une tendance de fond qu’on a peut-être encore un peu de mal à mesurer en France où l’électricité est (encore) peu chère, mais qui se ressent fortement dans les pays qui n’ont pas cette chance. (Source: tecsol.blogs.com)

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s