La recette innovante du Palet Etoilé, c’était au Business Club! (podcast)

Publié le Mis à jour le

Business Club de France | BFM Business Radio

1ère EMISSION DE L’ANNÉE 2015 – BONNE ANNÉE À TOUS!

Diffusé samedi 3/01/2015 à 7h et dimanche 4/01/2015 à 15h

Talk 1 : GÉNÉRATION FOOD, collectif de 11 jeunes marques de l’agro-alimentaire 

Talk 2 : De l’innovation chez les bouchers, avec LE PALET ÉTOILÉ

Talk 3 : BODY MINUTE: les codes du low-cost appliqués à la beauté

Talk 4 : Succès fulgurant pour les chiliennes de JARDIN PRIVÉ 

Pour écouter, réécouter ou télécharger le talk 2 :

[audio http://podcast.bfmbusiness.com/channel151/20150103_club_1.mp3]

__________________________________________

Talk 2 :  LE PALET ÉTOILÉ, avec Nicolas Mattéi, cofondateur

lepalaisetoileActivité: fabrication de sauces à intégrer dans une préparation bouchère à base de viande hachée
Lieu: Aix les bains (73)
Date de création: 2013

paletetoilesteakPRÉSENTATION DE L’ENTREPRISE

Le Palet Etoilé est l’association de deux mondes : le monde de la gastronomie d’un chef étoilé, Michaël Arnoult, établi à Jongieux en Savoie et d’un professionnel du monde de la viande, Franck Barraja, qui ont apporté de l’innovation au dans un secteur très peu innovant, la boucherie.

Le résultat est une capsule de sauce, insérée dans la viande hachée par les bouchers traditionnels. Pour cela, les sauces sont présentées sous forme de palet, ainsi, les bouchers peuvent les manipuler très facilement. Ensuite, un simple outil de montage leur est proposé, conçu par Nicolas MATTEI et fabriqué par une société française située en Savoie. Il permet aux bouchers d’insérer facilement la capsule à l’intérieur du palet. Le concept de ce produit est de pouvoir cuisiner différents parfums dans une même poêle, car chaque palet de viande a sa propre sauce en son sein, des parfums de différentes saveurs qui ne se mélangent pas. Par le biais de ce procédé, la sauce étant emprisonnée par la viande hachée, au premier coup de couteau, la sauce s’échappe à l’image d’un fondant au chocolat. Le Palet Etoilé est comme une pâtisserie, mais à base de viande.

Le Palet Etoilé propose à ce jour 5 parfums : tomate, échalote, poivre vert, roquefort et morille, toutes conçues et élaborées dans les règles de l’art, vous retrouvez ainsi des sauces équivalentes à un restaurant gastronomique.

Le produit se fait connaitre auprès des professionnels par l’intermédiaire de commerciaux, de salons, de publicités diverses. Nous utilisons aussi comme mode de démarchage les nouvelles technologies (internet, réseaux sociaux), par ce biais nos équipes sont à l’écoute des professionnels de la boucherie.

FAITS MARQUANTS 2014 ET PERSPECTIVES

Le Palet Etoilé a déjà conquis plus de 350 boucheries à proposer le produit dans leur boutique, dans toute la France. Lauréat du Concours Artinov2013 décerné par la CMA de Savoie, le Palet Etoilé conclut un partenariat de distribution avec la Société Chazal couvrant les 2/3 de la France. D’autres partenariats sont à venir sur la Normandie et l’Ile de France et des distributions à l’étranger sont à l’étude, notamment en Suisse, Belgique ou encore au Luxembourg.

LE DAUPHINÉ – mai 2014

Trois hommes pour défendre leur steak. Ou plutôt sa sauce. Michaël Arnoult, chef étoilé, Franck Barraja et Nicolas Mattéi ont décidé de rendre ses lettres de noblesse au steak haché en imaginant une recette déclinée en sauce à intégrer à la viande. Un concept novateur et unique qui, depuis mars 2013, conquiert les palais des artisans bouchers… Le Palet étoilé est né.

Du traditionnel steak haché au produit haut de gamme, il n’y a parfois qu’un pas… ou qu’une capsule de sauce. C’est en tout cas le concept que défend, depuis 2013, le trio aixois formé de Nicolas Mattéi, Franck Barraja et le chef étoilé des Morainières à Jongieux, Michaël Arnoult.

L’idée paraît simple, pourtant ils ont été les premiers à y penser. Une pastille de sauce à insérer au cœur d’un steak haché, faites cuire, c’est magique ou presque, la pièce de viande se retrouve aromatisée de l’une des cinq variétés de sauces mises au point par Michaël Arnoult.

Créée en mars 2013, la société Le Palet étoilé n’a cessé depuis d’emballer les artisans bouchers de toute la France, puisqu’ils sont quelque 270 à avoir passé commande. Car pour l’heure, pas question de démarcher la grande distribution, qui s’éloigne un peu trop de la philosophie des trois associés : « Nous voulons rester sur du haut de gamme, de l’artisanal. Aujourd’hui, les gens qui veulent un bon steak haché vont chez leur boucher.» En ligne de mire, les restaurateurs de viande. Un marché prometteur à exploiter, à condition là encore de s’adresser à ceux qui, qualitativement, tirent leur épingle du jeu.

Autre challenge à relever pour l’équipe : démocratiser le “palet” auprès des particuliers. Un travail de communication pas si aisé. « L’objectif, c’est d’arriver à faire en sorte que celui ou celle qui a quatre euros en poche sache qu’il peut aller chez son boucher et repartir avec son steak et son palet. »

Un pari qui pourrait permettre à la petite entreprise de passer de 50 000 capsules vendues par mois actuellement aux 250 000 attendues dans un futur proche.

En attendant, l’équipe des quatre salariés et trois associés poursuit son envol sur le marché du steak haut de gamme, prête à conquérir les fins gourmets au-delà de l’Hexagone. En savoir plus..

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s