E-Blink séduit Radiall après Alcatel Lucent. C’est dans le Business Club (podcast)

Publié le Mis à jour le

Radio OnlyBusiness Club de France | Uniquement sur BFM Business Radio |  INEDIT

Diffusé samedi 20/12/14 à 7h | dimanche 21/12/14 à 15h 

Talk 1 : E-Blink séduit Radiall après Alcatel Lucent

Talk 2 : Fédération des industries du Jouet : Le marché, Noel 2014 et les tendances

Talk 3 : Pascal Caffet aime le chocolat

Talk 4 : Le rendez-vous avec le Médiateur Inter-Entreprises

_______________________________________________

Pour écouter, réécouter ou télécharger le talk 1 :

[audio http://podcast.bfmbusiness.com/channel151/20141220_club_0.mp3]

TALK 1 : E-BLINK avec ALAIN ROLLAND, Pdt fondateur

E-BLINK a mis au point une solution brevetée, pour révolutionner les réseaux mobiles et crée un nouveau standard sur le marché, sans équivalent, le « Wireless fronthaul » : « Sur les installations classiques des réseaux mobiles, l’équipement télécom est relié à l’antenne par un câble, explique Alain Rolland, le PDG d’E-Blink. Nous avons développé une technologie qui permet de supprimer ce câble (coaxial ou fibre optique) et d’instaurer une communication sans fil». Une solution qui permet de multiplier le nombre de sites accessibles aux relais radio, d’en baisser les coûts et délais d’installation.

Unknown-1

La technologie brevetée wireless fronthaul d’EBlink constitue une avancée technologique majeure. En effet, elle permet aux opérateurs de s’affranchir des dernières centaines de mètres de fibre qui sont si coûteuses et dont l’installation est longue et difficile à mettre en œuvre. La technologie wireless fronthaul est considérée aujourd’hui comme essentielle par les opérateurs, les industriels et les analystes du domaine. Elle permet de déployer plus vite et plus facilement les réseaux mobiles 3G et 4G et sera indispensable aux futurs réseaux (SDN, NFV, 5G,…).

  • Activité : solutions fronthaul sans fil pour réseaux de communication mobile
  • Lieu : Boussy St Antoine (91) – aussi bureau dans la Silicon Valley
  • Date de création : 2005
  • CA : près d’1 million €
  • Effectif : une trentaine
  • Parmi ses clients : Bouygues, Orange, SFR, partenariat stratégique avec Alcatel-Lucent (intéressant pour le déploiement à l’étranger)
  • Les produits sont fabriqués en Bretagne – Obtention label made in France en cours (45% de la valeur ajoutée doit être créée sur notre territoire)

500 000 stations de base points hauts dans le monde chaque année sont installées


8_

Dans leur actualité… 

  • Investissement de RADIALL – octobre 2014EBlink accueille à son capital l’industriel Radiall(conception et la fabrication d’équipements électroniques, principalement du type connecteurs). Radiall renforce ainsi son activité dans les réseaux d’accès mobile très haut débit 4G LTE et les small cells (petites cellules), secteur d’avenir. Cet investissement de 1.5 millions d’euros, vient s’ajouter aux 5,8 millions d’euros déjà levés par E-Blink depuis novembre 2013, auprès des investisseurs historiques et récemment de l’équipementier Alcatel Lucent.

Pierre Gattaz,  Président de Radiall, a déclaré à propos de cet accord : « E-Blink est au cœur de l’écosystème  du marché « Wireless », étant à la fois en relation commerciale et technique avec les opérateurs internationaux et les grands acteurs industriels. Grâce à cet investissement, nous serons en mesure de mieux comprendre l’évolution des réseaux et de proposer des solutions toujours plus innovantes, pour répondre aux enjeux des réseaux « small cells » et des architectures centralisées. »

  • Investissement d’ALCATEL LUCENT: 3 millions fin juin 2014

Alcatel-Lucent va proposer les solutions d’E-Blink à ses clients opérateurs à l’international pour renforcer son offre dans les architectures Cloud RAN. « Notre partenariat avec EBlink nous permet d’étendre plus avant notre portefeuille complet de produits et solutions, pour répondre à tous les besoins de nos clients en matière de déploiements LTE et de petites cellules», confirme Philippe Keryer, directeur de la Stratégie et de l’Innovation de l’équipementier. C’est aussi, pour l’équipementier, un moyen de mettre la main sur une innovation prometteuse et espérer bénéficier d’un avantage technologique sur la concurrence. A noter que la technologie wireless fronthaul s’inscrit également potentiellement dans le développement de la future 5G.

  • E-BLINK INTÈGRE LE PLAN INDUSTRIEL SOUVERAINETÉ TÉLÉCOM (annoncé en septembre 2013 par F. Hollande comme une des priorités de la politique industrielle de la France)

En Septembre 2013 le gouvernement a annoncé le lancement de grands plans industriels présentés à l’Elysée par le Président de la République et le Ministre du Redressement productif. Dans ce cadre, E-Blink rejoint le premier cercle du Plan Industriel Souveraineté Télécoms (indépendance en matière d’infrastructures numériques) dont l’objectif est de fixer une feuille de route d’ici mars 2014. Les premières rencontres ont débuté en novembre. La sélection d’E-Blink conforte son positionnement et son expertise dans le domaine des technologies sans fil, du Très Haut Débit mobile et le développement des futures « Small Cells ».

E-Blink pilote l’action n°17 : l’écosystème start-up pme grands groupes du Plan Industriel de souveraineté: ils sont en train de sélectionner des startups pour compléter leurs solutions, dans lesquelles Alcatel et Radiall (notamment) se sont engagées à investir 1M € (par startup).

– Ouverture d’une filiale en Californie – E-Blink teste actuellement sa solution chez un grand opérateur américain

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s