Glowbl le Lyonnais qui veut marcher sur les terres de Skype ou de Google Hangout ! C’est dans le Business Club (podcast)

Publié le Mis à jour le

Dans le Business Club de France  | Uniquement sur BFM Business Radio

Diffusé samedi 15/11/14 à 7h et dimanche 16/11/14 à 15h

Au sommaire :

Talk 1 : Glowbl : le « google hangout » français, très prometteur… 

Talk 2 : Groupe SOS : 1e entreprise sociale en Europe. 12 000 salariés, 350 établissements

Talk 3 : Reportages chez Cheops Technology suivi d’un focus sur CFI

Talk 4 : Le rendez-vous du médiateur national inter-entreprises

Pour écouter, réécouter ou télécharger l’émission :

[audio http://podcast.bfmbusiness.com/channel151/20141115_club_0.mp3]

TALK 1 : Glowbl avec Mathieu Labey, président fondateur

glowbl-logo

Glowbl : c’est quoi ? 

  • Activité: plateforme de visioconférence
  • Date de création: 2011 (lancement de la plateforme)
  • Lieu: Lyon
  • CA: NC
  • Effectif:17
  • Plus de 5 000 Livestages ouverts en permanence et 60 000 utilisateurs sur la plate-forme. Ces derniers sont des entreprises ou des particuliers.

Comment ça marche ?

Concrètement, il suffit à l’utilisateur de créer un « stage » , une scène, dans laquelle il choisit d’inviter le nombre de personnes qu’il veut en leur envoyant un lien par e-mail. Une fois les personnes réunies sur la plateforme, elles sont chacune représentées par une bulle.

page-accueil-glowbl

L’utilisateur aura le choix entre des conversations privées, ou groupées, et même la possibilité de s’adresser à tout ce beau monde grâce à une bulle géante. Ce sera en général le conférencier, le professeur ou le musicien qui choisira cette dernière option. Le « stage » pouvant accueillir jusqu’à 60 000 personnes. De nombreux événements sont passés par Glowbl. Le site est aussi utilisé par les musiciens… 

→Glowbl est une plateforme événementielle virale qui permet de partager tout contenu média en temps réel.  Voici un exemple d’utilisation dans le cadre d’un concert gratuit en ligne.

→Glowbl a levé 2 millions de dollars et débarque à San Francisco

Septembre 2014 – « Il y a beaucoup de systèmes de visioconférence sur le marché et Glowbl se distingue tout d’abord par son interface plus humaine, plus sociale et plus engageante » explique à Frenchweb Mathieu Labey, le fondateur, qui veut marcher sur les terres des géants que sont Skype ou Google Hangouts. Sa start-up vient de lever 2 millions de dollars auprès de ses investisseurs historiques et de nouveaux partenaires, tous Français. Plus que de la visioconférence classique, la société développe des solutions de communication et de collaboration en temps réel dans le cloud. Il s’agit de son second tour de table puisqu’elle avait levé 713 000 euros en octobre 2013.

L’expérience de Glowbl est très différente de ses concurrents classiques et plus froids. Glowbl est plus ouvert, a quantité de média et contenus utilisables en temps réel, la capacité à utiliser des outils comme Dropbox, Yammer Docs, Vimeo, Youtube mais aussi Soundcloud, Deezer, Facebook, Instagram, Google Photo, ou Maps ce qui permet d’adresser des usages très larges dont on peut avoir besoin entre collaborateurs comme entre amis ».

Dès qu’un Livestage est créé, un lien URL générée pour être diffusé sur les réseaux sociaux et inviter ainsi d’autres utilisateurs à rejoindre la « Glowbl, permet de créer des espaces de communication permanents en 30 sec, réutilisables toute l’année, un lien suffit à être diffusé, même bien à l’avance pour se donner le temps de communiquer. Un « LiveStage Glowbl » peut même être intégré à tout site internet ».

→Actuellement gratuite, la solution sera bientôt proposée sur un modèle freemium où des options supplémentaires seront disponibles pour les utilisateurs payants.

La société avait fait parler d’elle en décembre 2013 lorsque, pour le concours mondial de l’innovation lancé par le gouvernement français, Arnaud Montebourg, alors ministre du Redressement productif, avait choisi la pépite tricolore au détriment de Google et de ses Hangouts, pour organiser les vidéoconférences de l’évènement pour les intervenants participant à distance depuis d’autres pays. « L’interface Glowbl se distingue d’autant plus sur des événements ouverts et à large audience ou le nombre de participants peut-être illimité : un simple tweet depuis Glowbl par un participant, un post Facebook ou LinkedIn peut permettre d’amener toujours plus de monde à une conférence, démo, cours, workshop, interview, pitch crowdfunding… » selon M. Labey.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s