Reportage le cloud chez Linkbynet (où il fait bon travailler) suivi d’un entretien sur les bénéfices du cloud avec Numergy. Dans le Business Club ! (podcast)

Publié le Mis à jour le

300e émission

Dans le Business Club de France uniquement sur BFM Business Radio

Diffusé samedi 8/11/14 à 7h et dimanche 9/11/14 à 15h

TALK 1 : MIF EXPO et Orijns : le made in France plus que jamais en vogue!

TALK 2 : Pylônes va fêter ses 30 ans

TALK 3 : Reportage chez LINKBYNET, spécialiste de l’infogérance e-business et championne du management innovant  ! suivi d’un entretien avec Philippe Tavernier de Numergy.

TALK 4 : Le rendez-vous du Médiateur National Inter-Entreprises: Pierre Pelouzet

Pour écouter, réécouter ou télécharger l’émission :

[audio http://podcast.bfmbusiness.com/channel151/20141108_club_0.mp3]

TALK 3: Reportage chez Linkbynet suivi d’un entretien sur les avantages business du cloud, avec Philippe Tavernier, de Numergy

Comme chaque semaine, nous partons à la découverte d’une PME audacieuse. Cette semaine nous nous sommes intéressés au développement spectaculaire du cloud computing au service du business.

→Notre Reportage a été diffusé sur BFM TV Dimanche 12h55 – Lundi 9h55 / 21h55 et BFM BUSINESS TV Dimanche 9h58 – Lundi 7h57 / 19h57. Sur le figaro.fr et sur ce blog. La version audio de ce reportage est intégrée dans l’émission. 

A PROPOS DE LINKBYNET

Créée en 2000 et adressant historiquement le marché du e-business, au travers de l’hébergement de site e-commerce critiques 24h/24 et 7j/7, Linkbynet est spécialisée dans l’infogérance e-business et le cloud computing.

La société connaît une croissance annuelle moyenne d’environ 30%. Son chiffre d’affaires sur l’année 2013 s’élevait à 34 millions d’euros.

Linkbynet a connu un fort développement depuis sa création et a franchi un nouveau cap stratégique : celui des 500 collaborateurs. Depuis deux ans, la société connaît une forte croissance nette de ses effectifs avec une augmentation de 75% de sa masse salariale depuis 2011. Plus de 100 nouveaux postes en CDI sont en effet à pourvoir sur ses différents sites de Saint-Denis, Nantes, Lyon, et à l’international (Montréal, l’Ile Maurice et Hong Kong) en 2014, ce afin d’accompagner le développement de son chiffre d’affaires (+ 15% en 2013 soit un CA de 35 M€).

Plus de 800 clients: Des références de renom telles que LVMH, Sage, Nissan, Centris, CAA Québec, Saint Gobain, Michelin, Kering, Renault.

Linkbynet possède 5 datacenters.

TOBOGGAN, BABYFOOT, SALLES DE REPOS: LINKBYNET PARIE SUR LE BIEN-ÊTRE DES SALARIÉS

PhilippeTavernier
Philippe Tavernier

→ENTRETIEN AVEC PHILIPPE TAVERNIER, PRÉSIDENT DE NUMERGY, SUR LES MÉTAMORPHOSES LIÉES AU CLOUD

Créée en septembre 2012, Numergy est une société spécialisée dans la construction et l’exploitation d’infrastructures de Cloud computing à vocation française et européenne. L’émergence de Numergy, qui compte aujourd’hui une centaine de salariés, est issue d’une volonté de l’Etat. La société est l’un des deux projets de cloud que les pouvoirs publics soutiennent (le deuxième étant Cloudwatt, avec Orange et Thales). L’entreprise est dotée d’un capital de 225 M€, dont 75 M€ de la Caisse des dépôts. Fort de l’appui de ses actionnaires SFR, Bull et la Caisse des Dépôts, Numergy a été conçue pour devenir une véritable « centrale d’énergie numérique » au service de l’économie et de la croissance. Sa mission : fournir aux entreprises (TPE, PME, ETI et grands comptes) et organisations publiques des ressources informatiques sécurisées, performantes et compétitives. Numergy garantit et s’engage sur la haute disponibilité de son infrastructure mais aussi sur la localisation des données sur le territoire français et sur un très haut niveau de sécurité de son infrastructure.

La société s’appuie actuellement sur trois data centers (NDLR : lieux où l’on trouve les équipements électroniques qui permettent de stocjer les informations des entreprises partenaires) situés à Courbevoie (Hauts-de-Seine), Vénissieux (Rhône) et Trappes (Yvelines). Ce dernier site doit s’étendre d’ici à quelques semaines.

L’idée de Numergy est de proposer aux entreprises, administrations et collectivités une alternative aux offres de Google, Amazon, IBM ou Microsoft en localisant les données de ses clients en France et en les plaçant sous réglementations nationales et européennes plus protectrices. « Pour les entreprises, leurs données, ce sont leur mine d’or. Elles ont intérêt et veulent avoir des garanties sur la façon dont leurs données sont conservées, disponibles, protégées et restent confidentielles », précise Amaury de Baynast, directeur marketing et communication de Numergy. C’est la notion de souveraineté numérique que veut défendre notamment la France.

Les données hébergées par des opérateurs américains peuvent être soumises à une inspection d’agences gouvernementales américaines, dans le cadre du Patriot Act, une loi que le Congrès a votée en 2001 pour combattre le terrorisme. En d’autres termes, ces dispositions ne sont guère compatibles avec les éléments stratégiques d’une entreprise française par exemple. La création de cloud souverain n’a de valeur que s’il est en mesure d’offrir un niveau de sécurité à la hauteur de la concurrence.

Le recrutement de 60 à 100 personnes sur deux ans, en 2014 et 2015, est évidemment lié à la croissance à deux chiffres du marché du cloud. « Nous recherchons notamment des profils comme les ingénieurs de bases de données. La France n’arrive pas à prendre suffisamment de risques dans le domaine des nouvelles technologies et a pris du retard dans les formations autour du cloud », constate Catherine Sok, DRH de Numergy. (Source: Le Parisien)

CloudTeamAlliance→LA CLOUD ALLIANCE TEAM

Numergy a créé, avec Belgacom, la Cloud Alliance Team une « alliance » destinée à offrir une alternative européenne aux acteurs américains. Pour internationaliser leur couverture et constituer une véritable alternative européenne par rapport aux acteurs actuellement présents sur le marché « . Le but de cette initiative « est de permettre aux deux acteurs de proposer à leurs clients des services cloud reposant sur une infrastructure localisée en France et dans les pays où Belgacom et ses filiales sont présentes ». Les deux sociétés renforceraient ainsi leur couverture géographique pour répondre à la diversité des besoins de leurs clients. Cette « Cloud Team Alliance » telle qu’envisagée aujourd’hui par les deux sociétés « est destinée à être élargie à d’autres partenaires ». « Il s’agit d’une première étape dans la constitution d’un réseau européen qui pourrait devenir une véritable alternative aux offres d’acteurs américains ou asiatiques », affirment Numergy et Belgacom. Elle comprend aujourd’hui KPN Wholesale et Portugal telecom.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s