La première bourse régionale dédiée aux PME a ouvert à Lyon ! C’est dans le Business Club (podcast)

Publié le Mis à jour le

Dans le Business Club de France sur BFM Business Radio

Diffusion : samedi 27 septembre 2014 à 7h et dimanche 28 septembre 2014 à 15h

Au sommaire :

Talk 1 | Place d’échanges : La première bourse régionale dédiée aux PME a ouvert à Lyon

Talk 2 | La Compagne Française des Crayons : Dernier fabricant de crayons de papier en France

Talk 3 | Reportage chez Aldebaran pour vous présenter des robots de compagnie (utiles !) suivi d’un débat avec JH. Ripoteau, Pdt de Fanuc France pour parler des robots industriels. La France est en retard

Talk 4 | Parole de  Médiateur avec P. Pelouzet, médiateur national inter-entreprises

Pour écouter, réécouter ou télécharger l’émission :

[audio http://podcast.bfmbusiness.com/channel151/20140927_club_0.mp3]

→TALK 1 : La 1e Bourse régionale des  PME avec Philippe Valentin, vice Pdt de la CCI de Lyon 

place-d-echangeLes PME qui cherchent 200 K€ à 1 M€ minimum pour se développer, ont aujourd’hui trois possibilités
  • Demander un prêt à la banque
  • Faire appel à un investisseur
  • S’introduire en Bourse
Les prêts bancaires sont parfois insuffisants pour réaliser leur investissement. En effet, leur montant est lié à celui des capitaux propres de l’entreprise.
Lorsqu’une entreprise fait appel à un investisseur, elle lui vend des actions, c’est à dire une partie d’elle même. Le contrat de vente contient souvent une clause appelée « Buy or Sell » qui, au moment où l’investisseur souhaitera vendre, contraindra le dirigeant à lui racheter ses actions, ou bien à vendre les siennes. Il risque donc de perdre le contrôle de sa société.
Les marchés boursiers classiques sont quant à eux inaccessibles aux PME, car les coûts de fonctionnement y sont bien trop élevés.

Place d’Echange est une solution alternative qui s’adresse enfin aux PME en s’adaptant à leur besoin.
Cette solution est comparable à la bourse.
Cependant la valeur des actions de l’entreprise ne dépend pas de paris d’investisseurs. Chaque entreprise est valorisée par un cabinet indépendant selon des méthodes traditionnelles, complétées par une présentation des critères immatériels comme la compétence des managers ou la qualité des relations clients par exemple. Cette valorisation, validée avant l’introduction par le chef d’entreprise, est réactualisée tous les ans pour coller au plus près des réalités de l’entreprise.

Le prix des actions peut ensuite fluctuer en fonction de l’offre et de la demande des investisseurs mais de façon limitée.
→En s’introduisant sur Place d’Echange, la PME augmente son capital et peut ainsi obtenir un prêt bancaire plus important. De plus, aucune clause ne contraint le dirigeant à vendre ses actions s’il ne le souhaite pas. Il ne peut donc pas perdre le contrôle de sa propre entreprise.
→L’investisseur, quant à lui, bénéficie d’un investissement plus sûr car les entreprises présentes sur Place d’Echange sont sélectionnées sur la base de critères de sécurité et de rentabilité. Il investit ainsi dans des entreprises de son territoire auxquelles il croit, tout en bénéficiant de la liquidité d’un marché financier car il aura régulièrement la possibilité de revendre ses actions. On parle ici de « capitalisme patient ». L’investisseur s’engage pour une durée moyenne de 4/5 ans et peut espérer un taux de rentabilité 8%
Description en vidéo, cette fois-ci !

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s