Déinove lance un biocarburant à partir de bactéries. C’était au Business Club (PODCAST)

Publié le Mis à jour le

ÉMISSION INÉDITE Business Club de France sur BFM Business Radio

Diffusée SAMEDI 2/8/14 à 7H | DIMANCHE 3/8/14 à 15H

Au sommaire :

Talk 1 : Philippe Bloch: « Ne me dites plus jamais bon courage » 

Talk 2 : Ubleam invente la carte de visite en réalité augmentée

Talk 3 : Déinove lance la fabrication d’un biocarburant unique au monde

Talk 4 : Sealock, lauréate du prix des Délais de paiement

Pour écouter, réécouter ou télécharger l’émission :

__________________________________________________________________

Talk 3 : Déinove lance le biocarburant à base de bactéries –  Avec Emmanuel Petiot, directeur général

logoDéinove change la donne dans le domaine de la chimie du végétal en concevant et développant de nouveaux standards de bioproduction fondés sur une bactéries aux potentiels encore inexploités appelée déinocoque, organisme vivant le plus vieux sur terre : il est âgé de 4 milliards d’années. Pour donner une idée, la planète est âgée de 5 milliards années et l’homme de 200 millions seulement. Elle a réussi à traverser toutes ces années en s’adaptant et sa principale adaptation réside dans son extrême capacité de résistance, entre autres à la radioactivité, aux milieux très acides, toxiques. Elle n’est pas dangereuse du tout pour l’homme. Elle s’est adaptée pour pouvoir assimiler la biomasse : déchets végétaux, enveloppes des graines, etc.

QU’EST-CE QU’UN DÉINOCOQUE?

deinovebacteries

Depuis déjà six mois, Déinove collabore avec Suez Environnement, qui a mis à la disposition de la biotech différentes sources de déchets provenant de ses unités d’exploitation. « C’est une véritable extension du programme Déinol [programme collaboratif de recherche pour la mise au point de procédés de production de biocarburants de 2e génération, financé à hauteur de 8,9 M€ dont 6 M€ pour Déinove, NDLR]», précise un communiqué de la biotech.

Dans le cadre de ce programme, Déinove vient de signer un autre contrat de collaboration, avec Abengao, un groupe producteur de bioéthanol au plan mondial, et avec le soutien de bpifrance. Dans ce projet, le groupe Tereos, (groupe coopératif spécialisée dans la transformation des matières premières agricoles en sucre, alcool et amidon, et actionnaire de Déinove), était déjà engagé. « Compte tenu du développement de l’activité de production à destination de l’industrie alimentaire dans son usine de Seine-Maritime (76), Tereos a renoncé à s’impliquer plus avant dans le projet Déinol », indique Déinove. Dès lors, Abengoa devient le nouveau partenaire industriel. Source: Objectif LR

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s