Business Club de France à « Planète PME ». Émission spéciale (podcast)

Publié le Mis à jour le

Business Club de France : émission spéciale depuis le salon Planète PME

Émission diffusée le jeudi 19 juin 2014 à 21h00 sur BFM Business Radio

BqffLDfCYAAUd9J.jpg-large

NOS INVITÉS:

  • Abdelatif Benazzi, ancien Capitaine de l’équipe de France de Rugby, aujourd’hui consultant en management
  • Catherine Cros, Directrice Politique Industrielle et Immobilier d’ERDF
  • François Asselin, président de la société Asselin et président de la CGPME Poitou-Charentes
  • Bruno Ricard, président de France Marchés

Pour écouter, réécouter ou télécharger l’émission :

Capture d’écran 2014-06-19 à 15.19.27

→ABDELATIF BENAZZI : Les conseils pour les entrepreneurs 

abdelatif-benazziAncien joueur de rugby à XV et Capitaine emblématique de l’Equipe de France, Abdelatif Benazzi dirige aujourd’hui une entreprise de conseil en Management.

Quels sont les principaux enseignements que vous délivrez aux managers ?

Abdelatif BENAZZI : Le sportif de haut niveau n’est jamais satisfait. Quand il gagne, il doit très vite oublier la performance pour se concentrer sur ses faiblesses et préparer la prochaine rencontre avec l’adversaire. La première leçon du rugby est l’humilité. Le collectif est le second point fondamental. À l’image du capitaine, le manager doit trouver l’inspiration auprès de ses collaborateurs. Les managers ignorent parfois le potentiel humain de leurs équipes et les avantages qu’ils peuvent en retirer.

En quoi les objectifs du rugby sont-ils applicables à l’entreprise ?

A. BENAZZI : Le rugby offre un modèle de management basé sur le collectif On ne peut pas être une star sans les autres. Les valeurs qu’il véhicule, respect, performance, combativité, honnêteté, n’ont rien à voir avec les diplômes et peuvent être partagées par tous les collaborateurs. II développe aussi la fierté d’appartenance, qui est également essentielle pour l’entreprise.

Comment travaillez-vous avec les cadres ?

A. BENAZZI : Mon objectif est de les sortir de leur milieu habituel, de les pousser à « se lâcher ». L’idéal est de pouvoir organiser des jeux de rôles après la conférence. Lors de précédents séminaires, j’avais demandé aux participants de créer leur « Haka » pour renforcer leur leadership et trouver des solutions managériales. Les femmes se sont avérées particulièrement douées pour cet exercice ! »

(source Meet-in.fr)

→CATHERINE CROS – ERDF : L’implication d’ERDF dans l’économie des territoires

ERDF

95 % du territoire français continental couvert – 35 millions de clients
– CA 2012 : 13, 313 Mds €
– Plus de 1 000 implantations en France – 36 000 collaborateurs

Bqeyy8CIYAEBKdTProximité avec les territoires

Présente sur l’ensemble du territoire, ERDF met en œuvre une politique de responsabilité sociétale visant à favoriser l’insertion sociale et à participer au développement local. (extraits du site ERDF)

Développer les partenariats avec les collectivités

L’implication des acteurs socio-économiques dans la vie locale est devenue une nécessité, notamment lorsque les collectivités sont engagées dans des démarches de développement durable au travers d’un agenda 21 ou d’une politique énergétique locale. Dans ce contexte, ERDF s’associe aux projets territoriaux menés par les collectivités en apportant son savoir-faire et celui de ses partenaires.

Plusieurs accords de collaboration avec des collectivités témoignent de cette démarche : transports urbains et véhicules électriques, écoquartiers et zones d’aménagement, intégration des ouvrages électriques, précarité énergétique, insertion professionnelle et emploi, sécurité…

ERDF collabore aussi avec les collectivités et les opérateurs de réseaux de communication pour réduire la fracture numérique en développant l’accès au très haut débit numérique à partir d’infrastructures de communication utilisant les réseaux de distribution d’électricité.

Accompagner les programmes de rénovation urbaine

ERDF accompagne un grand nombre d’opérations pilotées par le Programme National pour la Rénovation Urbaine (PNRU). L’entreprise intervient aussi bien sur le volet technique et clientèle que sur l’aspect sociétal et environnemental. Ce type de service prend généralement la forme d’une convention signée avec la collectivité locale concernée.

Contribuer au développement local

L’entreprise contribue directement au développement économique des territoires par l’activité qu’elle génère auprès des entreprises, que ce soit pour des prestations tertiaires ou des travaux sur les réseaux électriques. En application de sa nouvelle politique industrielle, ERDF équilibre ses achats entre grandes entreprises et PME.

En 2011, 95 % des travaux et des prestations ont été commandés à des entreprises françaises, 54 % à des PME-PMI. (NDLR : c’est toujours le cas aujourd’hui !) 

→FRANÇOIS ASSELIN – ASSELIN et  PDT CGPME POITOU CHARENTES. « La vie des entreprises n’est pas un long fleuve tranquille… »

francois asselin→François Asselin est président d’Asselin, une PME des Deux-Sèves, spécialisée dans la restauration du patrimoine en charpente menuiserie ébénisterie. Il emploie 140 salariés, pour un chiffre d’affaires de 17,5 millions d’euros. François Asselin, patron de l’entreprise éponyme, lui-même fils de patron, a toujours l’envie d’entreprendre chevillée au corps. Mais depuis plusieurs mois, son envie d’entreprendre en prend un coup, face à l’instabilité fiscale qui épuise les entreprises. «Ce qui est détricoté d’un côté est retricoté de l’autre. Un ministère assouplit, un autre alourdit», proteste-t-il.

→Les taxes apparaissent, disparaissent et resurgissent sous une forme nouvelle. Opérant dans le secteur du bois, François Asselin doit ainsi supporter depuis trois ans une taxe affectée, égale à un pourcentage de son chiffre d’affaires, mais uniquement sur celui réalisé en bois massif… «Pas simple à calculer quand on n’est pas polytechnicien!», soupire-t-il. 

→«Quand je fais un devis, je ne sais même pas quelle sera la ponction que je subirai dans quelques mois sur mes matières premières. Cette fiscalité complètement nébuleuse est harassante et finit par grignoter l’envie d’entreprendre», regrette-t-il.

Source: Le Figaro.fr

→BRUNO RICARD – FRANCE MARCHÉS.COM « Des appels d’offres accessibles ? 

bruno ricardFrance Marchés.com est une  plateforme de recensement de marchés publics locaux, nationaux et de pays frontaliers

30 000 annonces venant de la PQR (plus de 60 quotidiens – tous les quotidiens de PQR sont actionnaires) + collectivités

6 000 nouveaux appels d’offres sont publiés chaque semaine

C’est le portail le plus complet en nombre de marchés publics accessibles gratuitement.

Le site francemarches.com, en devenant gratuit (en 2012), s’ouvre à toutes et à tous. et donc à toutes les PME qui peuvent désormais prendre connaissance de plus de 30.000 annonces déposées sur les différents périodiques, qu’ils soient régionaux ou nationaux, incluant également les territoires d’outre-mer. Ce sont ainsi plus de 60 quotidiens qui sont suivis régulièrement pour offrir ce nombre impressionnant d’avis publiés. Un site qui est remis à jour quotidiennement.

La commande publique en France représente près de 200 milliards d’euros. C’est autant de possibilités pour les entreprises de diversifier ou de remplir leurs carnets de commande, tout en ayant l’assurance de pérenniser leur activité pour une durée déterminée. Ainsi, l’une des missions du médiateur des Marchés publics consiste-t-elle à sensibiliser les entreprises à l’intérêt de candidater aux marchés publics.

Peu après sa prise de fonction, le médiateur a fait le constat d’un manque d’intérêt frappant des chefs d’entreprise des PME pour les marchés publics. Dans la grande majorité des cas, ces derniers n’osent pas candidater, et cela pour de nombreuses raisons : difficultés d’accès, complexité, complexes d’infériorité par rapport aux grands groupes…

C’est ainsi que l’idée du Guide des marchés publics s’est imposée afin d’encourager et d’accompagner les chefs d’entreprise dans leurs démarches vers la commande publique. Très concis, le guide se veut pratique et immédiatement intelligible. Il permet de donner toutes les informations clés en main aux chefs d’entreprise qui le souhaitent.

Dans les rubriques ci-dessous, vous trouverez toutes les informations complémentaires dont vous aurez besoin.

  1. Fiche « La liste des pouvoirs adjudicateurs en France »
  2. Fiche « Ce qu’il faut savoir avant de se lancer »
  3. Fiche « Les sources d’informations sur les marchés publics »
  4. Fiche « La liste des documents de l’achat public »
  5. Fiche « Les formes de candidature »
  6. Fiche « L’offre »
  7. Fiche « L’attribution du marché »
  8. Fiche « Le paiement »
  9. Pour en savoir plus sur la dématérialisation des marchés publics, un guide réalisé par la Direction des affaires juridiques du Ministère de l’économie est à votre disposition en cliquant ici

Source : redressement-productif.gouv.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s