L’iPhone a été conceptualisé en France, Google Cloud, Gmail, Android… qu’on soit en France ou aux Etats-Unis, il y a toujours des Français derrière ces projets.

Publié le

Entretien très intéressant de Tariq Krim, créateur de Netvibes et patron de Jolicloud, auteur d’un remarquable rapport sur les professionnels du numérique en France publié sur le petit web. Extraits : 

– En mars dernier, vous avez remis au gouvernement un rapport sur les professionnels du numérique en France, à retrouver ici. Comment l’avez-vous élaboré ?

L’idée d’un Paris Capitale du Numérique [devenu la French Tech, ndlr] a été lancée. Ce devait être la contrepartie de London Tech City. On m’a contacté, la mission a été annoncée par le Premier Ministre et par Fleur Pellerin, mais je me suis vite rendu compte qu’il s’agissait d’un projet immobilier : on voulait construire des incubateurs, ce genre de choses… A l’époque, j’ai dit au cabinet : « le job du ministre de l’agriculture, c’est défendre les agriculteurs, pas la PAC ». Le travail du secrétariat d’Etat au Numérique, c’est surtout de défendre les entrepreneurs. Je crois que le message a été plutôt bien pris en compte puisque la French Tech s’est davantage intéressée aux gens. […]

– Mais comment faire pour mettre en avant les gens alors que la culture de l’innovation en France repose plutôt sur les grandes entreprises et les institutions ?

Rapidement, un discours plus centré sur les startups et les innovations s’est mis en place. J’avais envie de parler d’un sujet qui me tenait à cœur : les technologies, qui ne sont jamais au centre du sujet en France. Les personnes qui parlent de technologie n’en font jamais. Quand on ne fait rien, on parle d’innovation, et quand on fait un peu de technologie, on parle d’innovation disruptive. Mais ces mots-là ne veulent rien dire, alors j’ai fait pivoter la mission. Je l’ai hackée pour la positionner sur un sujet plus important : j’ai toujours été impressionné par le fait que les Français sont en permanence au centre des projets d’innovations. L’iPhone a été conceptualisé en France, Google Cloud, Gmail, Android… qu’on soit en France ou aux Etats-Unis, il y a toujours des Français derrière ces projets. […]

– Dans votre rapport, vous avez aussi proposé de grandes recommandations : pouvez-vous nous les présenter ?

Oui, la première, la plus importante, c’est celle d’un Chief Technology Officer, comme aux Etats-Unis, en Angleterre, au Canada, en Israël… Il faudrait quelqu’un au sommet de l’Etat qui sache de quoi on parle. C’est un peu le drame de ce pays de persister à parler de 50 Milliards d’économies sans penser à rationaliser et simplifier le processus. […]

La suite ICI

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s