Les jeunes et la création d’entreprise (avec « 100 jours pour entreprendre »). C’était dans le Business Club! (podcast)

Publié le Mis à jour le

C’était dans le Business Club de France sur BFM Business Radio

Diffusion jeudi 23/1/14 à 21h |samedi 25/1/14 à 7h | dimanche 26/1/14 à 15h

Partie 1 : Hénaff cuisine pour les astronautes!

Partie 2 : Avec Tok Tok Tok, faites-vous livrer n’importe quoi, n’importe où, n’importe quand!

→ Partie 3 & 4 – Comment sensibiliser les jeunes à l’entrepreneuriat? Comment les aider à créer leur entreprise? Avec :

  • Bernard Ochs (100 JOURS POUR ENTREPRENDRE – ESPRITS D’ENTREPRISES)
  • Sonia Rameau (CROISSANCE PLUS)
  • Augustin Rudigoz (MOBEYE)
  • Maxime Barbier (MINUTEBUZZ).

Pour écouter, réécouter ou télécharger l’émission:

[audio http://podcast.bfmbusiness.com/channel151/20140123_club_0.mp3]
100 JOURS POUR ENTREPRENDRE: C’EST PARTI!

100jours 2« Tu veux monter ta boîte ? Gagne-la ! » interpelle le slogan de la troisième édition de l’opération « 100 jours pour entreprendre » (baptisée en 2012 «100 jours pour changer »). Porteur de projet entre 18 et 25 ans, vous avez ainsi jusqu’au 25 avril 2014 pour poster votre vidéo et votre pitch de présentation et développer une stratégie de buzz pour récolter le plus de votes d’internautes.

Les 30 projets arrivant en tête passeront ensuite devant un jury de professionnels qui sélectionnera les 10 finalistes. Chaque gagnant remportera une box d’une valeur de 5 000 euros composée :
– d’un compte bancaire de 2 500 euros,
– d’un smartphone avec abonnement de 2 ans,
– d’un accompagnement juridique et comptable
– et d’un coaching pendant 1 an.

L’objectif ? 100 000 emplois créés par des jeunes au cours des cinq prochaines années.

L’édition 2013, présidée par Jacques-Antoine Granjon, fondateur de venteprivee.com, avait attiré 620 000 jeunes et plus de 240 vidéos.


BERNARD OCHS – Président de l’association « 100 JOURS POUR ENTREPRENDRE », cofondateur d’ESPRITS D’ENTREPRISES, Directeur associé de NORMART, société de fusions-acquisitions

BernardOchsQuelles sont les actions menées par Esprits d’entreprises? Nous menons des actions de lobbying pour améliorer les conditions d’activité des PME. Nous avions, par exemple, interpellé en 2008 le président Nicolas Sarkozy sur les difficultés qu’avaient les PME à se financer au moment du déclenchement de la crise financière. Nous lui avions alors demandé d’accroître le rôle de l’Etat pour soutenir les entreprises qui souhaitent obtenir des prêts. A la suite de nos rendez-vous avec le cabinet du président, un système d’obligations a été mis en place par la Caisse des dépôts et Oseo. Des prêts sont aujourd’hui plus facilement accordés aux entreprises avec ce système, permettant ainsi de financer les entreprises à plus ou moins court terme et aussi de donner une garantie auprès des banques.

Mais le club mène également des actions de terrain. Nous avons, par exemple, été à l’initiative de l’opération de tutorat menée par l’incubateur de l’Essec. Nous intervenons dans les lycées en participant à des opérations comme celles de 100 000 entrepreneurs. Nous faisons le lien avec les rectorats. Et enfin nous avons créé « 100 jours pour entreprendre » !


SONIA RAMEAU
– Coprésidente de la commission de CROISSANCE PLUS « Education et culture entrepreneuriale ». 

SoniaRameauCréée en 2012, cette commission  rassemble des entrepreneurs de croissance. Elle est co-présidée par Sonia Rameau, dirigeant d’Artistics et François Bergerault, dirigeant de l’Atelier des Chefs. La commission Education & Culture entrepreneuriale a été créée dans le but de promouvoir l’entrepreneuriat en France. Encourager les jeunes à entreprendre, leur donner envie de se lancer dans « cette grande aventure ».

Sonia Rameau est aussi fondatrice d’Artistics, une startup parisienne permettant d’acheter des œuvres directement auprès des artistes mais qui refuse l’étiquette d’intermédiaire. Son objectif est de laisser « une totale liberté » auprès des sculpteurs, peintres ou dessinateurs. La société se rémunère grâce une commission de 25% sur les ventes.


AUGUSTIN RUDIGOZ, cofondateur de MOBEYE – LAURÉAT de l’édition 2012 de 100 JOURS POUR ENTREPRENDRE.

MobeyeMOBEYE propose aux entreprises les services de consommateurs rémunérés pour relever des informations en magasin.

« A l’heure où l’information transite toujours plus rapidement, les entreprises n’avaient jusqu’à présent aucun moyen de collecter un grand nombre de données géographiquement espacées de manière simple et très rapide. Mobeye leur fournit donc un outil pour connaitre rapidement la situation réelle en points de vente. La fiabilité des données est apportée à la fois par la géo-localisation et la prise des photos de nos utilisateurs, mais aussi par la vérification en interne chez Mobeye des retours utilisateurs avant de les transmettre au client. [Le fait de s’entourer de] de mentors, nous a permis de ne jamais baisser les bras. Pour susciter l’intérêt et montrer celui de notre solution à nos premiers clients, nous sommes allez nous-mêmes prendre des photos des marques ciblées dans les points de vente près de chez nous, et avons envoyé des « rapports » aux personnes concernées chez nos prospects en soulignant les soucis constatés (rupture produit, publicité sur lieu de vente mal achalandée, concurrence forte…). « Ne perds jamais de temps à faire quelque chose sans raison commerciale concrète ». C’est un des conseils que l’on a reçu des directeurs du MS Innover et Entreprendre de l’ESCP ( Eric Pesnel et Marc Fournier). C’est vraiment quelque chose que l’on applique tous les jours et qui nous a permis d’avancer très vite ! (Lire l’article entier sur Frenchweb)

[vimeo 70775232]
MAXIME BARBIER, cofondateur de MINUTEBUZZ

MaximeBarbierMINUTEBUZZ est un média dont la vision est de fournir les contenus les plus divertissants et impressionnants du web. Fondé en Novembre 2010, MinuteBuzz fidélise maintenant plus d’un million de visites par mois et produit plus de 1000 articles par mois. L’entreprise emploie 12 personnes.

Sur le mentorat
« Je baigne dans l’entrepreneuriat depuis maintenant longtemps: j’ai créé plusieurs sociétés d’événementiel avant de fonder la société. Nous avons été mentorés dès le début de la création de la société par beaucoup de gens: un tuteur de l’HEC incubateur, des mentors amis et entrepreneurs plus âgés nous donnant de nombreuses heures de conseil, nos business angels avec qui nous avons levé de l’argent dès la création de la société qui nous ont suivi semaine par semaine. A notre tour, nous essayons par des petites actions de rendre ça et d’aider au  maximum: accueillir dans nos locaux des jeunes sociétés qui se forment, les aider à gagner en visibilité via des tarifs start-up sur MinuteBuzz, parler des projets géniaux sur MB et qu’on sait que nos lecteurs vont adorer, etc ».
Publicités

2 réflexions au sujet de « Les jeunes et la création d’entreprise (avec « 100 jours pour entreprendre »). C’était dans le Business Club! (podcast) »

    […] Partie 3 & 4 : Lancement de "100 jours pour entreprendre": comment sensibiliser les je… […]

    […] Partie 3 & 4 : Lancement de "100 jours pour entreprendre": comment sensibiliser les je… […]

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s