On a aimé en 2013 (jan/fév/mar) : La Rétro du Business Club de France

Publié le Mis à jour le

JANVIER 2013

C’était dans le  Business Club de France (diffusion sam 26/1 à 7h et dim 27/1 à 15h),

Pour écouter ou réécouter l’émission : 

[audio http://podcast.bfmbusiness.com/channel151/20130128_club_1.mp3]

Groupe Sphère avec John Persenda. Président Fondateur

John Persenda nous confiait avant l’émission : « vous savez pourquoi les français n’achètent pas des produits ? » Parce que c’est plus cher ? « Non pas forcément, mais il y a cette sorte de rejet incompréhensible, pourtant nous sommes aussi bons que les autres. Les Allemands ne se posent pas autant de questions ».

Le Groupe Sphère

  • Activité : N°1 européen des Emballages Ménagers – Groupe familial et indépendant
  • Date de création : 1976
  • Siège social : Paris 16 – 13 sites de production, dont 6 en France : en Normandie, dans le Nord, en Lorraine et en Haute-Loire
  • CA : 349 Millions d’Euros (1980 : 9 millions € – 2000 : 194 millions €)
  • Effectif : 1250 collaborateurs – 700 en France
  • Clients : Grande Distribution, Collectivités locales et Professionnels. Marques de distributeur : Carrefour, Leclerc, Intermarché
  • Produits : sacs à déchets, sachets congélation, films et papiers pour contact alimentaire, barquettes et rouleaux en aluminium. Sacs de caisse ?? à vérifier
  • Marques: Alfapac, Coulissac, Propsac

Le PDG de Sphere, John Persenda, a repris les codes de cette Une, en posant de trois quarts, dans la même position qu’Arnaud Montebourg, et tenant à la main des sacs plastiques (sacs poubelle, congélation) de la marque Alfapac, estampillés « made in France».

MAIS D’OÙ VIENT LA MARINIÈRE ? C’EST PAR ICI 

FÉVRIER 2013

Une émission présentée par Michel PICOT, diffusée  samedi 23/2 à 7h et dim 24/2/13 à 15h

Au sommaire :

Ecouter, réécouter ou télécharger l’émission :

[audio http://podcast.bfmbusiness.com/channel151/20130225_club_1.mp3]

3e partie : Orchestre de Chambre de Toulouse. Avec Renaud Gruss

orchestre toulouseLe Business Club de France vient régulièrement prendre des nouvelles d’entreprises qui sont passées dans la l’émission. Que sont-elles devenues ?

Le 25/2/12,  nous vous présentions l’Orchestre de Chambre de Toulouse qui a connu une métamorphose extraordinaire (unique en France) pour dépendre de moins en moins des subventions publiques…

Souvenez vous… 

1953 : création de l’Orchestre de Chambre de Toulouse | 2004 : Plus un sou en caisse !L’équipe salariée de onze musiciens à cordes fonctionne avec un budget annuel de 1,2 million d’euros. La part des 216 000 euros de recettes propres, soit 22 % du total, situe l’ensemble «parmi les orchestres qui s’en sortent économiquement le mieux», selon son délégué Snam-CGT, Gérard Gruss. Mais, c’est le robinet aux 912 000 euros de subventions qui ne coule plus. Un nouveau modèle était donc à inventer.

Musiciens et personnels créent alors une SCOP. Mais qui dit “entreprise” dit gestion d’entreprise, dans un monde qui n’avait pas l’habitude d’être soumis à ces règles entrepreneuriales, c’est à dire : plus d’abonnés + de concerts + plus de marketing pour plus de recettes !

Aujourd’hui :

  • – Nous organisons 143 concerts par an, au lieu de 70 auparavant,
  • – De 250, en 2005, le nombre d’abonnés est passé à 1 100 en 2010.

Enfin pour augmenter les recettes de l’Orchestre : deux actions concrètes ont été menées

  • – Ils sont les  éditeurs de leurs  propres enregistrements : c’est unique en France
  • – Ils ont innové en élaborant  un produit  (une fibre) qui remplacerait le crin de cheval, toujours utilisé pour les archers. Mission accomplie. ET ALORS, CETTE NOUVELLE « FIBRE » que l’on appelle « mèche », est-elle devenue une réalité ? La réponse est OUI, elle est même en vente… 

Et nous sommes allés les rencontrer récemment à Toulouse. Regardez …

POUR EN SAVOIR C’EST ICI

MARS 2013

Dans le Business Club cette semaine :

Emission diffusée :

  • Jeudi 21 mars à 21H 
  • Samedi 23 mars à 7H
  • Dimanche 24 mars à 15H
4è PARTIE
  • Vincent Montagne, président du Syndicat National de l’Edition
  • Sylvie Crossmann, cofondatrice de Indigènes Editions

Écouter, réécouter ou télécharger l’émission :

[audio http://podcast.bfmbusiness.com/channel151/20130325_club_1.mp3]

Chiffres du marché de l’édition – source GFK

367 millions d’exemplaires vendus, pour 4,13 milliards € en 2012 (en recul de 1,7%)

En 2011 : 380 millions d’ouvrages vendus, pour un montant de 4,2 milliards €

Lu dans le Figaro (extraits)

Officiellement tout va bien. Alors que vendredi s’est ouvert le Salon du livre, Vincent Montagne, le président du Syndicat national de l’édition (SNE) l’assure: «Le marché du livre est stable et résilient.» Et, de fait, les chiffres sont plutôt rassurants. En valeur, le marché a reculé de seulement 1,7 % en 2012, à 4,13 milliards d’euros (y compris la distribution), selon l’institut GfK. Et la vitalité de la production reste intacte: 65.412 nouveautés ont été commercialisées l’an passé, soit 1,7 % de plus qu’en 2011.

marché du livre

INDIGENE EDITIONS 

Fondateurs : Sylvie Crossman (notre invitée par téléphone) et  Jean-Pierre Barou

Sylvie Crossman est ancienne élève de l’École Normale Supérieure de Fontenay-aux-roses, à Paris, diplômée en littérature et civilisation anglo-américaine. Après avoir enseigné plusieurs années à l’Université de Californie (San Diego et Los Angeles), elle a été correspondante du journal  Le Monde, à Los Angeles (où elle rencontre régulièrement Henry Miller), puis à Sydney, en Australie.

Jean-Pierre Barou, ingénieur de formation, diplômé de l’École nationale supérieure des arts et métiers de Strasbourg, a été co-fondateur du journal Libération, puis membre du comité éditorial des Éditions du Seuil et, à ce titre, l’éditeur notamment du philosophe Vladimir Jankélévitch et du dissident soviétique et Prix Nobel, Andréi Sakharov.

Date de création : 1996

Lieu : Montpellier

CA : NC

Effectif : 2

indignez vousLeur dernier grand succès :

INDIGNEZ-VOUS

Paru en octobre 2010

Vendu à 4 millions d’exemplaires

Traduit en Allemagne, Italie, Espagne (en 4 langues : castillan, catalan, basque, galicien), Grèce, Slovénie, Etats-Unis, Brésil)

Sylvie Crossman et Jean-Pierre Barou reviennent sur l’histoire et le succès d’Indignez-vous!

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s