Jouets Bateaux Tirot : des bateaux 100% Bretons ! C’est dans le Business Club (podcast)

Publié le Mis à jour le

C’était dans le  Business Club de France sur BFM Business Radio

Diffusé : jeudi 12/12/13 à 21h |samedi 14/12/13 à 7h|dimanche 15/12/13 à 15h

Au sommaire :

Talk 1 : Nautitech : les catamarans haut de gamme

Talk 2 : Dans les coulisses des magasins JouéClub

Talk 3 : Qobuz : nouvel acteur français dans le monde de la musique en ligne

Talk 4 : Tirot : des jouets bateaux en bois uniques

Pour écouter, réécouter ou télécharger l’émission :

[audio http://podcast.bfmbusiness.com/channel151/20131212_club_0.mp3]

TALK 4 : TIROT | Nicolas Tirot. Pdt 

bateau-tirot-modeles

  • Activité : fabrication de bateaux-jouets en bois
  • Date de création : 1945
  • Lieu : Romagné (Ille et Vilaine)
  • CA : NC
  • Effectif : 3 (avec le président)
  • Vendus dans plus de 250 points de vente

Attention l’entreprise ne fait pas de ventes directes sur son site. Inutile de les appeler, la taille de l’entreprise ne leur permet pas de vendre directement aux particuliers. Points de vente ici

glider_tirot6(1) (1)

Les établissements Tirot, à Romagné (Ille-et-Vilaine), sont les derniers fabricants 100% français de jouets-bateaux en bois, de vrais jouets navigables qui ont résisté à la mondialisation en pariant avec réussite sur la simplicité et la qualité.

Tout a commencé quand il y a plus de 60 ans le grand-père de Nicolas Tirot a fait le choix de laisser tomber les sabots qui ne se vendaient plus pour, comme deux ou trois sabotiers du coin, fabriquer ce qui y ressemblait le plus: un bateau.

C’était en 1945. Mais la concurrence chinoise est passée par là, laminant petit à petit les fabricants français, et aujourd’hui ils sont les derniers en France à fabriquer des jouets-bateaux en bois 100% français. Ils proposent une vingtaine de modèles différents, à faire briller les mirettes des petits et grands enfants.

Nicolas Tirot, notre invité, a repris l’affaire en 2005, seul, mais a embauché depuis deux autres salariés. «On revient de plus en plus aux produits français, ça a toujours plu mais avant il fallait que l’on soit au même prix que les concurrents chinois… aujourd’hui les gens sont prêts à faire l’effort de payer un peu plus cher», explique-t-il.

glider_tirot4 «Ce qui a sauvé notre entreprise, c’est qu’à prix égal nous proposions de la qualité, et c’est autre chose qu’un jouet en plastique… on s’y attache. On a même des gens d’une cinquantaine d’années qui nous ramènent les leurs pour les restaurer», explique le jeune patron.

Lire la suite de l’article de Libé ici 

Reportage France 3 Bretagne

Après avoir repris l’entreprise familiale de fabrication de bateaux en bois navigables et de jouets, Nicolas Tirot parvient à pérenniser la reconnaissance de son établissement par une stratégie d’innovation et de conception efficace.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s